La nouvelle économie, mieux comprendre et comment dépenser moins

marketing-picGENEVECet article est un essai en phase de construction qui a pour but de mieux comprendre la nouvelle économie, appelée aussi économie partagée (share economy en anglais), et son impact sur la société.
Cette nouvelle économie sans intermédiaire (middle-man) a et aura des conséquences incroyables sur chacun de nous, notamment sur notre vie financière.

Dans le futur il faudra peut-être faire le deuil de l’augmentation de salaire, tout simplement car l’argent va disparaître. Si on ne peut pas ou plus devenir plus riche en gagnant plus, il est possible logiquement de devenir plus riche en dépensant moins.


Voici l’impact de la share economy sur l’économie réelle:

1. MEDIAS – A l’époque (ex. il y a 30 ans) si vous vouliez lire des informations intéressantes, vous étiez obligé d’acheter un journal, livre ou magazine. Actuellement vous avez de nombreuses informations gratuites sur Internet. Pour les éditeurs de média, c’est une catastrophe, mais pour le peuple c’est un moyen d’économie. Bien sûr aucun média ne vous dira cela, car ils  ne veulent pas disparaître complètement…Si vous parlez anglais, vous avez aussi accès à de très nombreux sites et médias de qualité surtout aux Etats-Unis.
Remarquons que pour les petites annonces (offres d’emploi, annonce immobilières, annonces voitures) la nouvelle économie a aussi détruit des milliards de dollars à l’échelle mondiale. De nombreux journaux ont disparu à cause du passage des petites annonces dans le monde digital.
Là aussi, à l’époque le peuple devait acheter des journaux pour consulter ces petites annonces, désormais elles sont gratuites sur Internet.
Conclusion: vous êtes plus riche, car votre budget média a fondu.

2. VOITURES. A une certaine époque il fallait absolument posséder une voiture dans certains endroits pour avoir une bonne qualité de vie. Désormais et notamment dans les villes avec des sociétés comme Uber il est parfois plus avantageux de ne pas avoir de voiture. Si on part du principe qu’une voiture coûte environ CHF 10’000.- par an, calculez le nombre de fois que vous pouvez utiliser Uber ou les transports publiques.

3. IMMOBILIER. A l’époque aussi, vous n’aviez souvent le choix que de l’hôtel lors d’un voyage. Actuellement des sites comme Airbnb peuvent vous permettre de dormir à meilleur prix. Attention toutefois, dans certaines régions les logements proposés par Airbnb ne sont pas toujours d’excellente qualité et parfois un hôtel ou une auberge de jeunesse s’avère préférable.

L’avenir de la share economy ?

Dans la même logique, beaucoup d’entrepreneurs vont réfléchir à comment dépenser moins pour qu’on gagne tous du pouvoir d’achat. Il est évident que la croissance est plus ou moins terminée, car la share economy détruit de nombreux business, le chemin est donc tracé vers la décroissance.

Idées pour dépenser moins:


1. Ne pas acheter de marques ou seulement si la qualité le justifie. Quand vous achetez une marque vous payez en grande partie le marketing, un travail souvent inutile à l’heure actuelle. Le marketing consiste presque toujours à manipuler ou mentir au client, comme les politiciens, il est donc préférable de faire sa recherche sur Internet pour voir le produit à la meilleure qualité-prix.

2. Eviter d’acheter des journaux, magasines ou certaines livres, pourquoi ? La plupart des informations sont gratuites online, en achetant du papier vous polluez aussi et détruisez des arbres. Les livres peuvent toutefois parfois être intéressants, car originaux et dans certains cas il n’existe aucune équivalence sur Internet.

3. Essayer de cuisiner au maximum chez soi. Beaucoup de personnes dépensent une fortune (plus de 10% de leurs revenus) dans des restaurants ou cafés. Manger chez soi est toujours une excellente idée.

Voir tous nos conseils pour économiser

Le 4 mars 2016. Par Xavier Gruffat (économiste).

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 04.03.2016.

Pages les plus lues