Publicité

ESSAI – Quand les hommes arrêteront de regarder du porno, le monde politique changera beaucoup !

BERNE Il y a quelques années j’avais entendu une théorie qu’en Algérie, si les jeunes hommes ne regardaient pas de porno il y aurait une énorme révolution. J’ai aussi entendu dire que si une personne regarde des “tonnes” de porno à un moment il se lasse, sans compter les risques qu’il commence à regarder à la fin des images pédophiles ou zoophiles le menant à la case prison. Il faut chaque fois augmenter la dose. Ce qui est sûr est que les sites pornos sont dans tous les pays du monde les sites les plus visités à part quelques grands sites comme Google ou Facebook, selon le site de mesure de trafic de référence Similarweb.com. Il y a donc deux aspects, les hommes regardent de facto énormément de porno mais on peut imaginer qu’un jour pour diverses raisons la quantité diminue, ouvrant la porte à un nouveau monde masculin.

Origine du terme


Rappelons que le mot porno vient du grec porni, qui signifie prostitution. La grande majorité des hommes a donc des relations sexuelles presque tous les jours avec des prostituées en regardant du porno. Bien sûr cela détruit la vie de couple et rend la vie sexuelle misérable surtout à long terme, lire l’oeuvre gigantesque et monumentale de Michel Houellebecq.


Problème de transcendance – fraternités

Pour certains théologiens notamment orthodoxes, l’addiction grave au porno et donc à une sexualité vide de sens (“aller aux prostituées”) proviendrait d’un manque total de transcendance. On peut définir ce terme comme une existence des fins du sujet (personne) en dehors du sujet lui-même ; caractère d’une cause qui agit sur quelque chose qui est différent d’elle, qui lui est supérieur. Dans les milieux orthodoxes une idée de sortir de la pornographie est de créer des fraternités, forcément masculines. Une idée pourrait être de “construire des cathédrales”, recommencer à travailler ensemble par exemple le bois. Avoir des groupes de soutien pour être un bon mari, un bon père. En fait, l’individualisme a laissé l’homme seul avec la pornographie, comme seule consolation. Le futur sera donc probablement vers la construction de nouvelles fraternités, vers une vision un peu comme Alcoolique Anonyme (AA) de penser que le vice ne peut jamais être vaincu seul. Mais l’idée n’est pas que d’arrêter le porno (ici plus conséquence) comme unique objectif mais de remettre l’homme masculin au centre de la société pour la construire. Par exemple j’habite à Sao Paulo, je suis surpris d’être un des seuls hommes à me rendre dans une favela pour aider. Avec des fraternités le Brésil pourrait peut-être devenir le pays le plus riche du monde, comme d’autres d’ailleurs.

Futur politique

Justement, j’ai l’impression que si des hommes à travers le monde créent de puissantes fraternités, avec des groupes par exemple WhatsApp, Telegram ou même en réel, le monde politique pourra énormément changer. Il peut y avoir comme une reprise en main du masculin, de la puissance politique et probablement un conservatisme beaucoup plus marqué qu’actuellement.

Le 2 novembre 2022. Par Xavier Gruffat (intellectuel suisse).

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 05.11.2022

Publicité