Category Archives: NEWS

10 pistes d’activités à faire en couple pendant l’été

C’est l’été, le soleil est là et malgré le respect des différentes mesures barrières contre le Covid-19, le couple ne doit pas se priver de l’occasion de profiter ensemble du beau temps. C’est le moment idéal pour se retrouver et vivre des instants drôles et romantiques ensemble. Voici 10 pistes d’activités à faire pour retrouver votre complicité tout en profitant pleinement des beaux jours qu’offre l’été.

1. Offrez-vous une petite séance de massage

Pas besoin d’aller dans un espace détente, pourquoi ne pas transformer votre chambre ou votre terrasse ou balcon en un lieu paisible propice à la détente ? Une petite touche de décoration, un peu de musique relaxant et le parfum de vos huiles de massage viendra compléter le tout. Offre-vous un moment de massage à deux, même si ce n’est pas parfait, vous allez voir que cela vous fera du bien.

2. Un dîner sur la terrasse

Le soir venu, une petite soirée romantique en tête à tête dans votre jardin ou sur la terrasse vous permettra de profiter de la chaleur estivale. Si vous en avez l’occasion, la plage serait parfaite pour cette petite sortie intimiste. Peut-être que vous avez la chance d’avoir un café ou un restaurant plein de charme où vous pourrez finir en toute tranquillité vos soirées, n’hésitez pas à en profiter.

3. Un pique-nique ou une excursion en amoureux

Il n’est pas toujours nécessaire d’aller très loin pour profiter de votre bonheur de vous retrouver à deux. Une petite excursion ou un pique-nique dans un lieu verdoyant et calme vous aide à chasser le stress et à vous détendre. Vous pouvez ainsi préparer un beau petit panier garni, vous munir de vos livres préférés ou passer du temps à parler, à raconter des souvenirs ou des anecdotes.

10 pistes d’activités à faire en couple pendant l’été

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

4. Un feu de camp en couple

Une activité à découvrir, faire un feu de camp en couple est une belle expérience à ne pas manquer. Si vous jouez de la guitare, ce sera encore plus amusant, mais vous pouvez aussi écouter de la musique, chanter, danser sans oublier le traditionnel brochettes et grillades. Attention simplement à bien vous protéger des moustiques.

5. Bronzage dans le jardin ou en terrasse

Si les voyages à destination des îles paradisiaques semblent lointains, un farniente dans le jardin ou sur la terrasse offre un moment privilégié à deux pour se bronzer. Pour mieux profiter de cette séance de bain de soleil, n’oubliez pas de vous protéger avec une crème adaptée. Tout comme sur la plage, le chapeau et les lunettes restent des accessoires incontournables. Une petite cure de jus de carotte les jours précédents ne pourra qu’améliorer l’effet du bronzage.

6. Soirée cinéma à la maison

Un classique des activités à faire en couple, la soirée cinéma fait partie des divertissements les plus simples à mettre en place. Le plus important est de vous mettre d’accord sur le programme de manière à ce que chacun soit satisfait. C’est l’occasion de revoir les films que vous aimez, mais aussi découvrir ensemble les derniers films à l’affiche.

7. Manger une glace

Si vous pouvez sortir partager un banana-split géant à la terrasse d’un café, ce serait parfait, mais vous pouvez aussi rester chez vous pour partager une coupe de glace. C’est toujours un moment de détente propice à la discussion et cela fait partie de ces petits bonheurs que vous pouvez revivre selon vos envies.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

8. Une randonnée en tête à tête

Adeptes de sport et d’activités en plein air ? Une randonnée en tête à tête sera parfaite pour découvrir de beaux paysages et prendre l’air. C’est l’occasion de relever de nouveaux défis ensemble, de se soutenir dans les moments difficiles et les pentes abruptes, mais aussi de fêter les petites et grandes victoires que vous offre votre parcours.

9. Une promenade en vélo

La promenade en vélo est une activité parfaite pour les couples. Vous pourrez ainsi faire du sport tout en redécouvrant vos coins préférés. De plus, le vélo vous permet d’avoir un meilleur souffle et réduit le risque de maladies cardiaques. Ces moments passés ensemble vont vous aider à chasser le stress tout en renforçant vos liens.

10. Promenade en bateau

Les plus chanceux pourront choisir de faire une promenade en bateau. Un moment privilégié d’évasion et de détente que vous pourrez faire en couple pour profiter au mieux de l’été. Vous pourrez respirer de l’air pur et si votre escapade le permet admirer ensemble le lever ou le coucher du soleil.

Le 03 juillet 2020. Par la rédaction de Romanvie. Photo illustration : © 2020 Pixabay

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Connaissez-vous vraiment ce qu’est l’Ascension ?

Connaissez-vous vraiment ce qu’est l’Ascension ?L’Ascension qui a lieu cette année le jeudi 21 mai 2020 est une date marquante du calendrier chrétien après Pâques. Beaucoup de Suisses ou Français connaissent surtout le nom de “week-end de l’Ascension” sans savoir exactement de quoi il s’agit. Romanvie.ch vous apporte quelques explications. Bien qu’elle ne soit pas célébrée de manière aussi grandiose que Noël, Pâques ou la Pentecôte (50 jours après Pâques), l’Ascension fait suite à la résurrection du Christ et symbolise son entrée dans la gloire de Dieu à travers son ascension – véritablement sa montée – vers le ciel. L’Ascension est un jour férié dans certains pays de tradition chrétienne comme la Suisse, la France ou la Hollande mais ne l’est pas dans les deux plus grands chrétiens que  sont les Etats-Unis et le Brésil.
Voici trois choses à découvrir sur cette fête religieuse qui constitue un jour férié assimilé au dimanche.
Qu’est-ce qu’on fête le jour de l’Ascension ?
Cette fête religieuse marque l’élévation de Jésus Christ vers le ciel après être apparu une dernière fois à ses disciples à qui il a fait la promesse d’une présence à tout instant, qui n’aura plus de limite ni dans le temps ni dans l’espace. Il s’agit d’un moment significatif qui traduit son passage de la vie terrestre vers la vie éternelle. C’est aussi le moment où il annonce la venue du Saint-Esprit, concrétisée 10 jours plus tard avec la Pentecôte (lire au début de Actes des Apôtres).

Pourquoi un jeudi ?
L’Ascension tombe toujours un jeudi, généralement entre fin avril et début juin si l’on se réfère au calendrier solaire grégorien. La raison est simple, c’est parce qu’elle a lieu 40 jours après Pâques. Quand on fait le compte, le quarantième jour après le dimanche de Pâques ne peut être qu’un jeudi. Étant donné que le dimanche de Pâques n’est pas fixé à une même date tous les ans, la date de l’Ascension change également chaque année et suit la Pâques chrétienne.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

À quoi correspondent les 40 jours ?
Jésus serait resté 40 jours sur terre après sa résurrection (qui a eu lieu le dimanche de Pâques). Il faut cependant noter que le nombre 40 marque également différents événements importants de la Bible tels que le déluge pendant lequel la pluie ne s’est pas arrêtée pendant 40 jours, le temps où Moïse est resté sur le mont Sinaï, le nombre d’années où le peuple hébreu a erré dans le désert depuis leur sortie d’Égypte jusqu’à leur arrivée à Canaan ou encore les 40 ans de règne de David et de son fils Salomon. Dans le Nouveau Testament, Jésus est présenté au temple 40 jours après sa naissance. Il fait aussi 40 jours de jeûne dans le désert. Il s’agit ainsi d’un nombre symbolique qui revient souvent dans la Bible.

Par la rédaction de Romanvie.ch. Article mis à jour le 20 mai 2020. Photo illustration : Fotolia.com

16 leçons à apprendre de Jacques (Bible)

THÉOLOGIE CHRÉTIENNE

Le livre de Jacques à la fin du Nouveau Testament est une véritable mine d’or pour tout Chrétien qui aimerait être plus mature dans sa foi, malgré le fait que cela soit un petit livre avec seulement 5 chapitres. Jacques ressemble aux précieux conseils pratiques qu’on peut trouver dans les Proverbes (31 chapitres) du Roi Salomon dans l’Ancien Testament. Comme dans la Bible, il y a plusieurs Jacques différents, on estime que celui qui a écrit ce livre est l’un des frères – probablement le demi-frère – de Jésus. La lettre aurait probablement été écrite entre les années 43 et 50 après J.-C. Jacques s’adresse dans ces quelques chapitres probablement en premier à des juifs chrétiens et non pas à des non juifs ou païens comme Paul dans ses nombreuses lettres (ex. Romains…). Dans cet article nous vous présentons de nombreuses leçons à retenir de ce livre tout simplement fantastique.

1. En cas de difficultés dans votre vie, persévérez dans la foie pour devenir plus mature (Jacques, Chapitre 1 aux versets 2-3 et 12). Il faut répondre aux difficultés dans la joie. Cette dernière est donnée à ceux qui croient en Dieu et cela peu importe les circonstances.

2. Si vous manquez de sagesse, demandez-là à Dieu avec conviction, Il vous la donnera (1.5-6).

3. Attention à la richesse ou biens matériaux qui vous éloignent du Royaume de Dieu (1.9-14). Soyez humbles, car la richesse rend orgueilleux.

4. La tentation ne vient pas de Dieu mais du diable (1.13-15). Dieu ne désire jamais qu’une personne devienne pécheresse.

5. Les bénédictions viennent toujours de Dieu (1.17-18). Rien de positif ne peut venir autrement que de Dieu.

6. Soyez rapide à écouter, long à parler et à vous mettre en colère (1.19-20)

7. Ne soyez pas hypocrite, faites ce que vous dites (1.22-25). Les Chrétiens doivent être des gens d’action.

8. Tenez votre langue, sinon vous n’êtes pas un bon Chrétien (1.26-27). Jacques avait dénigré son frère en estimant impossible qu’il puisse ressusciter (lire Jean 7:5), il a donc regretté d’avoir affirmé une telle inexactitude.

9. Aidez ceux qui sont dans le besoin (1:27B). Il cite les veuves et les orphelins. A cette époque, ils étaient à la marge de la société et à risque de grande pauvreté. De nos jours, de nombreuses autres personnes peuvent être dans le besoin, notamment en terme financier.

10. Ne faites pas de favoritisme entre riches et pauvres ou tout autre stéréotype (2.1-4), Dieu est impartial. Dieu a créé tous les être humains à son image et donc égaux, c’est ici une forte critique déguisée au racisme.

11. Les pauvres ont souvent plus la foi que les riches, qu font des procès entre eux ou aux plus pauvres (2.5-7).

12. Aimez votre prochain comme vous-mêmes, la solution pour résoudre les point 9 et 10 ci-dessus (2.8). Aimer son prochain comme soi-même est la règle d’or, le plus grand commandement selon Jésus (Matthieu 22.36-40).

13. La miséricorde triomphe sur le jugement (2.13). Dieu est riche en miséricorde.

14. La foi doit être authentique et active (2.14-26). Cela signifie qu’il ne faut pas avoir une foi seulement théorique, mais un processus de sanctification doit se manifester. Effectivement on est sauvé exclusivement par la foi en Jésus Christ et par la grâce de Dieu (Ephésiens 2:8-10), mais les conséquences de cette foi doivent être les oeuvres, par exemple aider les pauvres, donner une partie de ses ressources à l’église ou des institutions sociales, etc.. Jacques cite la foi d’Abraham qui était authentique, le sacrifice de son fils Isaac (qui comm on le sait n’est finalement pas mort) a montré sa véritable foi en Dieu par son action. Il a agi et n’est donc pas resté immobile.
Le verset 2:26 résume bien la situation : “Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est mort.”

15. Contrôlez votre langue (3.1-12). La langue est petite comme un gouvernail d’un bateau selon l’analogie prise par Jacques, mais a d’importantes conséquences, souvent négatives. Il est impossible pour l’homme de contrôler sa langue, seulement Dieu peut avoir une influence sur le coeur, puis par conséquence la langue. La langue peut corrompre tout le corps. Autant on peut bénir Dieu qu’on peut maudire.

16. La sagesse peut être divine ou du monde (3.13-18). La sagesse du monde, diabolique, est celle qui est terrestre et non spirituelle. Elle est basée sur ses propres envies et désirs. Là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions. Par contre la sagesse divine, provenant de Dieu (du Paradis ou d’en haut) a de nombreuses qualités : pure, pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie.

Prochainement suite de l’article avec les 3 autres chapitres.

Mis à jour le 26 mai 2020. Par Xavier Gruffat

Apôtre Paul, de 2500 à 34 millions de Chrétiens

NEW YORK – L’Apôtre Paul (Saint Paul pour les Catholiques) a écrit environ le tiers du Nouveau Testament avec le très célèbre livre Romains (Lettre ou Epitre aux Romains) qui a notamment marqué et fortement influencé la théologie protestante/évangélique. Une grande partie du livre Actes des Apôtres, écrit par Luc, raconte les différents voyages de Paul notamment à Rome. A l’occasion d’un film sorti en 2018 sur l’apôtre Paul, qui porte le nom de “Paul, Apostle of Christ” (film disponible en mai 2020 notamment sur Apple Store), le Wall Street Journal avait publié un article intéressant. On apprenait notamment qu’à la mort de Paul en l’an 67 après J.-C. il y avait 2500 Chrétiens. Puis en l’an 350 après J.-C. ce nombre était de 34 millions de Chrétiens, c’est-à-dire formant une majorité de l’empire Romain. Paul, un Juif qui avait le nom de Saul converti sous l’effet du Saint Esprit (lire Actes) sur la célèbre route de Damas, a vu sa vie être transformée en devenant Chrétien. Il est considéré comme la personne la plus importante dans le christianisme après Jésus, responsable de la forte croissance de cette religion actuellement totalement globalisée.   

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Film

Ce film de 2018 à petit budget pour Hollywood mais avec quelques acteurs célèbres, de seulement USD 5 millions, ne décrit pas tout le voyage de Paul en Grèce, en Turquie ou à Malte mais se concentre surtout sur les premiers chrétiens qui ont formé l’Eglise à Rome en particulier. Malgré ce faible budget, selon le WSJ ce film est de bonne qualité et instructif. Romanvie.ch qui l’a également regardé a également trouvé le film de bonne qualité. Les films chrétiens font parfois l’objet de polémique, car ils ont souvent un petit budget et une qualité parfois discutable avec des acteurs de “2ème division”. On peut penser à un très mauvais film sur Noé dans les années 2010 avec des arbres qui marchaient, ce qui n’a même pas plus aux Chrétiens eux-mêmes.

Pourquoi une telle croissance du Christianisme ?

Le WSJ explique que l’une des raisons de cette croissance exponentielle influencée par Paul est le fait que les premiers Chrétiens ont soigné les personnes malades de leur entourage et bien pris soin d’eux sans les abandonner, notamment des veuves et des orphelins (on le voit bien dans le film). Par conséquent, la croissance démographique était supérieure aux païens qui eux ne prenaient pas bien soin de leur entourage et avaient un taux de mortalité forcément bien supérieur. L’interdiction de l’avortement et des infanticides ont aussi mené à une forte croissance démographique parmi la communauté chrétienne. Beaucoup de filles et femmes nées dans des familles chrétiennes ont pris comme mari des païens, qu’elles ont ensuite converti au christianisme.

Plus grande religion du monde

Rappelons qu’en 2020 le Christianisme est la plus grande religion du monde avec plus de 2 milliards de fidèles. Il existe principalement 4 grands courants du christianisme avec les catholiques, les évangéliques, les protestants et les orthodoxes.

Article mis à jour le 12 mai 2020 – Sources : The Wall Street Journal, Pew, film sur l’Apôtre Paul.
Crédits photos et infographies : Fotolia.com, Romanvie.ch 

Couple : comment surmonter le stress, l’isolement ou les violences dus au confinement ?

On parle beaucoup de stress et de dépression en ce temps de pandémie, mais au-delà de la peur de la maladie elle-même, d’autres inquiétudes parfois plus angoissantes viennent perturber la vie du couple. En effet, la peur de l’avenir, de perdre un emploi ou d’avoir moins de revenus sont autant de craintes auxquelles de nombreuses familles font actuellement face. Nous connaissons bien évidemment le premier responsable, le Covid-19, mais à défaut de pouvoir le voir et lui crier en face nos frayeurs, nos peines et nos colères, il est plus facile de s’en prendre à l’autre au point parfois de frôler la violence.

Couple : comment surmonter le stress, l’isolement ou les violences dus au confinement ?

Il n’y a pas de recette pour bien agir pendant le confinement, mais il est essentiel pour chacun de faire un effort personnel afin de communiquer autant que possible sa joie de vivre à ses proches. Bien que cela soit difficile dans certaines circonstances, nous nous devons de relever le défi de réussir, car le Seigneur nous promet dans Philippiens 4 : 13 « Je puis tout par celui qui me fortifie ». Il faut garder espoir qu’il est là avec nous à chaque instant pour nous aider à nous relever et à trouver la force de puiser de la joie dans les situations les plus moroses. C’est ça la victoire des chrétiens, leur foi immuable dans la grâce et l’amour du Christ.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Soyez solidaire

Personne n’a été préparé au contexte dans lequel nous sommes obligés de vivre actuellement. Nous devons accepter le changement et nous y adapter sans perdre du temps à vouloir tout contrôler dans l’instant. Vivre ensemble 24 heures sur 24 peut nous faire découvrir de nombreux aspects de notre partenaire auxquels on ne s’attendait pas du tout ou nous surprendre agréablement, mais dans tous les cas, faites en sorte que cette situation renforce vos liens grâce à la solidarité. Menez ensemble les réflexions nécessaires pour remonter la pente en temps de crise et mettez en place différentes stratégies qui vous aideront à mieux vous organiser à la maison et qui vous permettront de vous soutenir mutuellement dans toutes les difficultés que vous rencontrez. Ainsi, le soutien mutuel est essentiel.

Prenez du temps pour vous

Il est possible que votre conjoint(e) vous mette les nerfs à vif. Dans ces moments de forte tension, essayez de le prendre avec humour et prenez du temps pour vous. Offrez-vous des moments de solitude pour vous ressourcer. Prenez soin de vous, faites-vous plaisir, lisez un livre, écoutez de la musique ou faites quelque chose qui vous plaît et qui vous aide à retrouver votre bonne humeur. Appréciez vos moments de solitude, mais profitez aussi des moments passés ensemble pour cultiver votre complicité et vivre des moments de bonheur à deux ou en famille.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Multipliez les jeux de séduction

Les réactions ne sont pas toujours les mêmes au sein des couples. Si le stress diminue la libido chez certains, le confinement peut être l’occasion de réinventer le romantisme et la séduction chez d’autres. Quelle que soit votre situation, rien ne sert de forcer les choses, prenez le temps de vous rapprocher et de pimenter votre vie amoureuse. Place à la créativité et aux jeux de séduction pour raviver l’envie de vous retrouver. Raison de plus pour prendre du temps afin de soigner votre apparence et ne pas rester en peignoir et pyjama toute la journée, même si vous n’avez pas besoin de sortir. Pensez également aux petites attentions qui peuvent faire plaisir à l’autre, une petite fleur cueillie dans le jardin, une petite gâterie rapportée des courses ou toute expression de tendresse que vous pouvez montrer au quotidien vous aideront à maintenir l’équilibre de votre couple en ces temps difficiles.

Évitez l’affrontement

Chez certains couples, la violence conjugale pourrait malheureusement être accrue à cause du stress dû au confinement. Ne vous mettez pas en danger, évitez de parler sous le coup de l’émotion et attendez autant que possible que les choses se calment avant d’aborder un sujet litigieux. L’envie de rendre le mal pour le mal est tout à fait humaine, mais vous savez que cela ne résoudra pas le problème. Cela ne vous fera pas sentir moins en colère, cela ne fera qu’aggraver la situation. Faites-vous aider si besoin ou si la situation devient alarmante. Dans tous les cas, ne perdez pas courage, car Dieu nous fait une promesse, celle de vouloir nous donner la paix dans l’espérance. Confiez-lui vos peines et il vous donnera le réconfort dont vous avez besoin pour aller mieux et pouvoir partager de la joie autour de vous.

Le 08 mai 2020. Par la rédaction de Romanvie. Photo illustration : © 2020 Pixabay

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Qu’est-ce que Pâques pour les Chrétiens ?

JERUSALEM – Évoquer la fête de Pâques revient le plus souvent à penser aux enfants, au lapin, aux cloches et œufs en chocolat. Si notre système de datage commence avec l’année de naissance de Jésus Christ, c’est sa résurrection qui a valu la date annuelle de la plus grande commémoration chrétienne. La première Pâques chrétienne, autrement dit la résurrection de Jésus-Christ, est évaluée par les spécialistes en l’an 30, probablement le 7 avril 30. Étymologiquement, Pâque(s) signifie « passage », donc le passage de la mort à la vie. Bien que les traditions se référant à cette date varient d’un pays à l’autre, aux yeux des chrétiens, Pâques reste le pilier de la religion, dont la célébration diffère légèrement chez les catholiques et les protestants/évangéliques, mais reste toujours dans le même fondement.

La signification chrétienne de Pâques

Pâques est à l’origine du Christianisme. Un mystère aux multiples interprétations, mais qui représente le don ultime de Dieu, qui a fait cadeau de la vie de son fils pour laver les hommes de leurs péchés. La résurrection fait office d’une promesse de vie, d’un acte de foi, d’une victoire sans précédent. Là est la racine du christianisme, une foi qui survit à la mort, une résistance absolue qui demeure au-delà de toute épreuve. La fête de Pâques célèbre la vie, la libération et l’espoir. Croire en Jésus, fils de Dieu, nous donne la vie éternelle, comme l’explique l’évangile de Jean notamment et aussi l’apôtre Paul dans Romains (Ch. 10, V. 9 : “Si tu confesses de ta bouche que Jésus est Dieu (le Seigneur), et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé”).

Pâques catholique : une célébration sur une longue période

Chez les catholiques, les préparatifs de Pâques commencent à la fin du Mardi gras (Carnaval). Le mercredi des Cendres, marquant le début du carême, est un jour pour se repentir et examiner la conscience. En se rendant à l’église pour la distribution des cendres, ce jour rappelle aux chrétiens leur état de « poussière qui redeviendra poussière ». La période de 40 jours qui constitue le carême équivaut au temps passé par Jésus Christ dans le désert. Sa valeur spirituelle réside dans la purification du corps et de l’esprit, en prenant la forme d’un demi-jeûne durant lequel aliments riches et carnés sont proscrits, en préparation à la résurrection.

Le dimanche avant Pâques représente l’arrivée de Jésus à Jérusalem, lorsqu’il fût accueilli par un tapis de branches de palmier. C’est ainsi qu’est née la célébration du dimanche des Rameaux, pendant laquelle les chrétiens font bénir des branches, parfois décorées, destinées à les protéger du mal pendant toute l’année. La semaine suivante est la semaine sainte, avec la célébration du jeudi saint qui constitue l’instauration de l’Eucharistie, le Vendredi saint qui représente le jour de la mort du Christ, et qui se termine par une veillée pascale la nuit du samedi à dimanche. Lorsque le jour de Pâques arrive, tous les interdits sont levés, et la naissance à la vie de Jésus est célébrée dans la joie et l’allégresse.

Pâques protestante : une commémoration légèrement différente

Du côté des protestants et évangéliques, le témoignage biblique est plus important, sur la victoire de la vie sur la mort. La célébration commence par le culte des rameaux, et se poursuit par la semaine sainte. Il n’existe pas de prescriptions alimentaires particulières, et la veillée se tient surtout pendant le jeudi saint, pour se rappeler le dernier repas (souper) du Christ avec ses disciples.
En général, la fête de Pâques est célébrée par toutes les églises protestantes et évangéliques, ce qui n’est pas toujours le cas de Noël. Pour certaines églises évangéliques, Noël est une fête païenne.

Référence juive

Il faut noter qu’avant le Nouveau Testament et la naissance de Jésus Christ, Pâque (au singulier, en anglais passover) était la fête juive qui célébrait la libération du peuple hébreu d’Egypte et son départ vers la terre promise (Israël). Cette image de la liberté et de la renaissance est restée très présente dans la célébration actuelle chrétienne qui rend hommage à la mort et à la résurrection de Jésus.

Par la rédaction de Romanvie.ch, article mis à jour le 7 avril 2020, Photo d’illustration : Fotolia.com. Sources secondaires : Folha de S.Paulo (19 avril 2019) 

10 activités ludiques pour occuper les enfants pendant le confinement

Pas si simple d’occuper les enfants et de trouver de nouvelles activités à faire chaque jour pour varier le plaisir et lutter contre l’ennui ! Nous avons sélectionné pour vous 10 activités qui pourraient venir enrichir votre boite à outils ludiques et permettre à vos enfants de passer des journées moins longues et plus animées. Bien évidemment, tous les parents n’auront pas toujours le temps de rester avec leurs enfants puisque certains sont en télétravail et il existe beaucoup d’autres tâches à effectuer à la maison sans oublier de consacrer un peu de temps à la vie du couple pour se donner du courage. Ainsi, il est conseillé de bien planifier la journée de vos chérubins, en tenant compte de vos disponibilités et de leurs idées bien sûr, pour qu’ils arrivent à prendre certaines responsabilités et gagnent progressivement en autonomie dans la réalisation de certaines activités.

10 activités ludiques pour occuper les enfants pendant le confinement

1. Les activités manuelles

Les activités manuelles sont parfaites pour agrémenter la journée des enfants. Elles peuvent être déclinées à l’infini et participent au développement moteur et cognitif des petits. À l’approche de Pâques, n’hésitez pas à préparer et peindre des œufs ou dessiner, colorier et découper des œufs en carton pour faire des décorations ou un jeu de piste. Le gagnant sera celui ou celle qui aura trouvé le plus d’œufs ! Outre les œufs, d’autres activités comme l’origami, les activités de bricolage, le collage, la peinture avec les doigts, la pâte à modeler ou pourquoi pas de la pâte à sel pour créer des personnages amusants pourront être programmées dans leur emploi du temps. Pour préparer une pâte à sel, il vous suffit de mélanger de la farine avec de l’eau et du sel.

2. Les jeux de société

Des puzzles à faire individuellement ou en groupe au Monopoly en passant par les dominos, les jeux de cartes, le jeu de l’oie que vous pouvez créer avec eux en dessinant les cases et en choisissant le parcours qui sera le plus amusant ou le plus instructif, les jeux de société font partie des incontournables pour occuper petits et grands. C’est aussi l’occasion de réviser un peu en transformant les leçons en question pour un champion, la grammaire en jeu de l’oie ou le calcul en jeu de cartes. Cette activité présente, par ailleurs, l’avantage de réunir la famille et de s’amuser ensemble.

3. Les jeux traditionnels

Si votre maison le permet, le cache-cache et les jeux traditionnels comme la corde à sauter ou 123 Soleil sont autant d’activités à découvrir ou à redécouvrir. Il existe beaucoup de jeux de scouts que vous pouvez faire avec les petits. Du plus simple comme « Jacques a dit » aux jeux d’adresse, en passant par des petits jeux comme « la vache sans tâche qui tâche », vous n’avez que l’embarras du choix. Vos enfants ne risquent pas de s’ennuyer trop vite.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

4. Les défis du ménage

Eh oui, les activités ménagères peuvent aussi être transformées en jeux pour à la fois apprendre à l’enfant à participer, mais aussi pour vous permettre de déléguer certaines tâches. N’hésitez pas à leur proposer de relever le défi de ranger leur chambre en un temps record ou de débarrasser la table le plus vite. C’est une façon de leur attribuer des responsabilités qu’ils pourront reprendre à la fin du confinement pendant les week-ends ou les vacances.

5. Les activités de jardinage

Pour les familles qui ont un petit jardin, n’hésitez pas à initier les enfants à cet art pour les encourager à aimer la nature et à en prendre soin. Plantez ensemble des légumes qu’ils pourront ensuite entretenir, arroser et surtout récolter pour les déguster plus tard. Ils pourront ainsi apprendre à connaître les différents fruits et légumes de saison tout en mettant la main à la pâte. Même si vous n’avez pas assez d’espace, il est tout à fait possible de planter des salades, des radis, des haricots ou des fleurs dans des bouteilles vides. Il existe beaucoup de tutos que vous pouvez suivre avec vos petits et qui vous apprendront comment réussir un jardin urbain.

6. Les recettes faciles

Faire la cuisine avec les enfants est une véritable aventure pendant laquelle vous allez leur apprendre à quantifier les ingrédients, à les choisir, à les préparer, mais aussi à être attentifs aux consignes et à bien les suivre. Choisissez un moment où vous êtes disponible et préparez ensemble différentes recettes qu’ils aiment ou que vous souhaitez leur faire découvrir. Ces moments gourmands passés en cuisine avec vous feront partie de leurs moments inoubliables.

7. Les activités sportives

Si vous êtes occupés, proposez-leur des activités sportives qu’ils pourront suivre en ligne ou à partir d’un autre support. Du yoga à la danse en passant par la méditation, ils auront de quoi faire pour dépenser leur énergie et apprendre à se concentrer et à se calmer un peu aussi. Si vous avez le temps, l’idéal est de pratiquer les exercices avec eux et de les encadrer pour qu’ils puissent faire des activités de réveil musculaire ou du fitness.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

8. Les activités ludiques et pédagogiques

Il ne faut surtout pas oublier de rappeler aux enfants qu’ils ne sont pas en vacances et qu’il convient ainsi de faire les devoirs. Mais lorsqu’ils s’ennuient à rester trop longtemps à la maison et qu’ils ne veulent plus entendre parler de devoirs, pensez à leur proposer des activités ludiques de révision. Il existe de nombreux sites qui offrent des activités pédagogiques logiques et interactives. Vous pouvez aussi vous-même, avec l’aide de vos petits, transformer les leçons en jeux comme des questions pour un champion, des jeux de cartes ou des jeux de l’oie. À la place de la lecture habituelle, laissez-les choisir leur histoire qu’ils pourront mettre en scène ou illustrer pour aller plus loin.

9. Le chant et la musique

Pas besoin d’être un artiste pour faire un petit karaoké à partir des chansons de leurs dessins animés préférés ou leurs chanteurs préférés. S’ils jouent d’un instrument, encouragez vos enfants à consacrer un moment de leur journée pour jouer ou s’exercer un peu. Le défi pourrait être d’organiser un petit spectacle pendant lequel chaque membre de la famille pourra participer et montrer ses talents cachés. Ce sera un moment convivial à vivre et partager en famille.

10. Les créations personnelles

La plus importante et qu’il ne faut surtout pas négliger est de laisser du temps à vos enfants pour leur permettre d’être créatifs. Pour ce faire, il ne faut pas vous sentir obliger de combler chaque minute de leur temps libre, mais au contraire les laisser s’ennuyer pour leur permettre de développer leur créativité et leur imaginaire. Vous serez ainsi surpris de leurs inventions toujours ingénieuses, mais qu’il faut parfois surveiller pour éviter les mauvaises surprises.

Nous espérons qu’avec ces quelques idées, vous pourriez mieux occuper vos enfants, trouver du temps pour votre couple et faire de ce confinement l’occasion de vous retrouver en famille malgré les inquiétudes et le stress qui peuvent alimenter votre quotidien. En effet, Dieu nous rappelle à travers sa parole de prendre soin de nos proches et de porter une attention particulière à nos enfants : « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur. » Éphésiens 6:4. Bon courage à tous.

Le 03 avril 2020. Par la rédaction de Romanvie. Photo illustration : © 2020 Pixabay

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Dois-je un jour attraper naturellement le nouveau coronavirus Covid-19 ?

NEW YORKAttraper le virus ou non, être ou ne pas être pour paraphraser Shakespeare. Rassurez-vous Creapharma.ch n’est pas très innovant en posant la question vu que le prestigieux journal américain The Wall Street Journal, classé à droite si cela intéresse encore quelqu’un (peut-être que les journaux de droite comme Le Figaro aimeraient en finir plus rapidement avec ce confinement pour ne pas détruire l’économie), en a fait un éditorial début avril 2020. Le journaliste n’a pas apporté une réponse claire à la question, elle n’est en effet pas facile.

Dois-je un jour attraper naturellement le nouveau coronavirus Covid-19 ?

Posons tout d’abord le problème. En France par exemple on compte début avril 2020 des dizaines de milliers de personnes infectées (cas confirmés) – plus de 57 000 le 2 avril 2020 – mais si on se base sur des chiffres italiens il pourrait y avoir en France déjà des centaines de milliers de personnes infectées, sans le savoir. Rappelons qu’une étude islandaise citée par CNN le 1er avril 2020 a montré que 50% des gens porteurs du virus sont asymptomatiques, c’est-à-dire ne présentent aucun symptôme.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Dans quelques mois, par exemple en juin 2020, en France on aura peut-être des millions de personnes infectées ou surtout ayant été infectées, probablement une majorité sans le savoir. Par exemple avec 7 millions de personnes infectées, cela représente presque 10% de la population française, c’est vrai qu’on est encore loin des 60%, taux permettant une immunité collective (en anglais herd immunity). Si on effectue à grande échelle des tests sanguins de prélèvement d’anticorps, on pourra savoir qui aura été infecté ou non, en complément avec les tests PCR de détection du virus.

Maintenant (début avril 2020) il faut bien sûr rester chez soi et suivre les recommandations du gouvernement, mais dans quelques semaines quand il y aura moins de confinement la question se posera s’il faut ou non attraper le Covid-19, sortir un peu, beaucoup, pas du tout ? Un article publié sur CNN en mars 2020 estimait que 80% des habitants de Madrid en Espagne allaient attraper le virus ces prochains mois. En Allemagne des chiffres de plus de 50% à 70% de la population infectée d’ici quelques mois ont été articulés par le gouvernement. Le vice-président américain Mike Pence estimait dans une intervention qu’une majorité d’Américains allaient être exposés au virus, phrase vague et peu précise.

Il est trop tôt pour répondre définitivement à la question, car il y a aussi d’importantes différences régionales, l’Alsace semble plus touchée que d’autres départements. De plus, de nouveaux traitements efficaces ou même un vaccin pourraient être disponibles ces prochaines semaines ou mois (pour le vaccin plutôt 18 mois). Une réponse assez logique serait de laisser les jeunes et ceux d’âge moyen sans risque particulier progressivement attraper le virus et protéger au maximum les personnes de plus de 60 ans et les personnes à risque. On parle ici de quarantaine ou confinement vertical et non plus horizontal (qui cible tout le monde) comme c’est le cas début avril 2020 en France.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Un problème toutefois est que pour le moment on ne sait pas vraiment qui aura des symptômes légers ou graves, on a des pistes (justement les personnes à risque), mais la médecine n’est pas une science exacte. Pour le journaliste du Wall Street Journal il existe deux types de personnes, celles voulant attraper le virus pour peut-être être immunisées et avoir un souci en moins – être dans les 60% d’immunité collective – et ceux pour différentes raisons cherchant à tout prix à ne pas l’attraper – soit être dans les 40%. Il y a dans ce cas un mélange intéressant entre directions du gouvernement et choix individuels.

Si on a de nouveaux éléments de réponse à cette question presque existentielle nous mettrons a jour l’article. N’hésitez pas à commenter l’article ci-dessous avec vos propres idées ou remarques.

Le 2 avril 2020. Par Xavier Gruffat. Sources : The Wall Street Journal, CNN, Johns Hopkins University. Photo illustration : © 2019 Pixabay

EDITORIAL – La classe moyenne en a marre de la moralisation ambiante (ex. écologie)

“On n’a pas bien envie que les cadres de Google deviennent des prêtres”

MONTREUX Ecologie, défense des LGBT, écriture inclusive, etc. Ces grands thèmes ou marqueurs de la gauche et des libéraux/progressistes peuvent devenir pénibles pour la puissante classe moyenne qui fait les démocraties en Occident.

Comme j’ai déjà écrit, je réside beaucoup au Brésil et je lis tous les jours depuis 10 ans (pas depuis hier) la puissante Folha de S. Paulo (une sorte de mini New York Times, classée à gauche). Je lis aussi le Wall Street Journal pour l’équilibre et même la Handesblatt allemande pour ma culture économique européenne. Sans compter une lecture rituelle de The Economist chaque semaine si je peux. Je crois que je suis bien informé pour comprendre au moins un peu l’Occident (Europe, Amériques).

Ce que je remarque est que bien sûr Trump ou Bolsonaro sont des personnages excessifs, je dis toujours, si je parle ou exprime 10% de ce qu’ils disent, je perdrais beaucoup de clients en Suisse, j’aurais des procès, encore plus d’ennemis…

Mais ce que je remarque est que le peuple, la puissante classe moyenne de l’occident (souvent catholique, évangélique, protestante, athée…) n’est pas si politisée, mais elle veut qu’on la prenne au sérieux et qu’on ne se moque pas d’elle, par excès de morale.

Et rien qu’aujourd’hui (20.02) je consultais Google pour m’inscrire éventuellement à un programme pour startup (j’ai bien sûr abandonné à cause de ce côté trop moraliseur) et au lieu de demander seulement si je suis un homme ou une femme, ils ont un formulaire si non-binaire, autre, trans…Bref une longue liste de mon genre, homme ou femme serait tellement plus simple.

Ce genre de détails énerve la classe moyenne mentionnée ci-dessus, donc elle n’est pas forcément pro-Trump ou pro-Bolsonaro, elle en a juste marre de la moralisation des médias surtout de gauche ou libéraux ou ici de Google, qui aimerait changer le monde à sa manière (mais Google n’a rien de démocratique bien sûr, comme presque toutes les entreprises).

Vous comprenez vous politiciens ou journalistes qui lisez ce blog ? Nous la classe moyenne (je n’en fais pas partie pour différentes raisons, je suis un peu trop intellectuel, mais autre sujet) en avons marre des ces toilettes pour trans, cette écologie quasi religieuse…

Oui les gens ont plus ou moins abandonnés les “sectes” chrétiennes trop moralisatrices, à cause justement de cet excès de moralisation, c’est pourquoi des églises moins moralisatrices comme Hillsong ont du succès (une des raisons en tout cas), même l’église Catholique – ou en tout cas l’un de ses membres en Espagne – vient de le reconnaître dans une vidéo. Donc pourquoi vous les médias ou politiciens revenez à cette moralisation ou politiquement correct à l’excès ? On en peut plus. Même si sur le fond on peut être d’accord (moins de différences entre riches et pauvres, écologie intelligente).

On n’a pas envie que les politiciens ou journalistes, voire les cadres de Google ou plutôt Alphabet (Facebook semble un peu moins agressif dans ce domaine) deviennent des prêtres ou pasteurs. Et croyez-moi j’aime beaucoup les prêtres et pasteurs, mais chacun son métier et les vaches…

Le 21 février 2020 (mis à jour à 13h35). Par Xavier Gruffat.

Tous (ou presque) les présidents américains étaient chrétiens

san-francisco-homepage-ACR-2015WASHINGTON A quelques mois de l’élection présidentielle américaine (en novembre 2020), on peut se poser la question de la religion ou foi des présidents américains. En 2016, le Pew Research Center a mené l’enquête sur la religion des 45 présidents américains. Première observation, il s’agissait à 100% d’hommes. Deuxième analyse, mis à part un catholique (Kennedy), tous les présidents étaient protestants/évangéliques ou pour deux d’entre eux n’étaient pas véritablement affiliés comme Thomas Jefferson et Abraham Lincoln, ce dernier n’aurait jamais été membre d’une église. Jefferson était un président “original” vu qu’il a édité le Nouveau Testament, en retirant les miracles de Jésus. On pourrait le qualifier avec un peu d’humour de “demi-chrétien”. Le président Trump, un protestant presbytérien néanmoins peu pratiquant si on en croit la presse, n’a pas changé les statistiques. Les deux seuls qui pourraient changer cette tendance sont les candidats Démocrates Bernie Sanders et Michael Bloomberg, les deux de tradition ou influence religieuse juive, selon nos informations. 

Eglise épiscopale surtout

Mis à part Kennedy, Jefferson et Lincoln, tous les autres présidents américains appartenaient à une dénomination du protestantisme, Obama se définissait toutefois comme chrétien sans être très clair sur son courant théologique. Beaucoup de présidents comme Reagan, Eisenhower, Jackson et Trump (9 au total) étaient presbytériens, à l’origine l’église protestante d’Ecosse (Royaume-Uni), d’influence calviniste. La majorité des présidents étaient  de l’Eglise épiscopale avec “Bush père”, F. Roosevelt ou encore Ford (11 au total). Pour résumer et simplifier, cette église est la branche américaine de l’église anglicane. En 2017, cette église semble adoptait des courants de pensée progressistes comme l’accueil des réfugiés, le mariage homosexuel, etc.
D’autres présidents comme “Bush fils” ou Bill Clinton étaient baptistes (souvent considéré comme un mouvement évangélique) ou méthodistes.

Religion aux Etats-Unis – 70%

Rappelons qu’aux Etats-Unis environ 25% de la population est évangélique, environ 15 à 20% sont protestants historiques ou appartenant aux églises noires. Juste un peu moins de 50%  de la population américaine est donc protestante au sens large (incluant les évangéliques). Environ 20% sont catholiques. Les Etats-Unis comptent moins de 1% de Musulmans et moins de 2% de Juifs. Le reste appartient à d’autres religions (mormons), athées, agnostiques, sans affiliation, etc. Remarquons que les statistiques changent assez rapidement. On peut retenir le chiffre d’environ 70% de Chrétiens aux Etats-Unis.

Selon le Pew Research Center, une étude a montré qu’en 2014, les évangéliques blancs votaient en majorité pour le parti Républicain. Les noirs évangéliques et protestants continuent eux de voter massivement pour le parti Démocrate. Dans le quartier du Bronx à New York, selon la NPR, plus de 90% des habitants votent Démocrate. Dans l’élection de Donald Trump en novembre 2016, plus de 80% des évangéliques blancs qui avaient voté ont attribué leur vote à Trump.

Lire aussi : Evangéliques dans le monde, Les protestants et évangéliques au pouvoir aux Etats-Unis

Article mis à jour le 14 février 2020. Par Xavier Gruffat. Sources : Pew Research Center, lire l’article en anglais ici, NPR, The Wall Street Journal, La Croix, La Nacion (journal de référence argentin), Gospelprime.com.br.