Publicité

Grand auteur : G. K. Chesterton, un intellectuel extraordinaire

Dans le voyage de Romanvie.ch pour mieux comprendre notre Occident chrétien et grec, l’intellectuel anglais G. K. Chesterton a une place de premier choix, même si j’aime forcément beaucoup Jean Calvin et qu’il avait de la peine avec le plus grand théologien de l’histoire, je lui pardonne. Certaines de ses phrases m’ont toujours grandement marqué. Dans les milieux chrétiens, il est surtout connu pour son apologie du christianisme. Il était considéré ni comme conservateur (dans le sens libéral ou de droite au niveau économique), ni comme progressiste. Bref, totalement inclassable et c’est ce qui fait son charme.

Qui était-il ?

Gilbert Keith Chesterton est né le 29 mai 1874 à Londres au Royaume-Uni et mort le 14 juin 1936 à Beaconsfield dans le même pays. Sa maman était suisse. Il est surtout connu pour son travail d’écrivain et journaliste. Comme on peut le lire sur sa page Wikipedia qui lui est consacrée en français, M. Chesterton a écrit environ 80 livres, plusieurs centaines de poèmes, quelque 200 nouvelles, 4 000 articles et plusieurs pièces de théâtre.

Christianisme

G. K. Chesterton est devenu anglican puis s’est converti au catholicisme. Il n’est pas né dans une famille particulièrement religieuse ou engagée dans la foi. Il parvint à convertir l’écrivain C. S. Lewis au christianisme. Comme on le sait, M. Lewis est un autre “monstre sacré” du christianisme globalisé de ces 300 dernières années.


Orthodoxie 

Le livre Orthodoxie (en anglais : Orthodoxy – livre en anglais ici gratuitement) est un chef-d’œuvre de Chesterton, dans sa défense du christianisme (apologie). Il utilise beaucoup de paradoxes pour défendre La Bible et le christianisme, comme le paradoxe de la Croix (le plus beau événement par l’amour du Christ mais aussi le plus cruel, se mettre à genou pour se connecter à Dieu, perdre sa vie pour la gagner, etc.). Dans ce livre Orthodoxie, Chesterton y présente une vision originale de la religion chrétienne. Il la considère comme la réponse à des besoins humains naturels, la “réponse à une énigme” selon ses propres termes, et non pas simplement comme une vérité arbitraire reçue de quelque part en dehors des limites de l’expérience humaine. Chesterton a choisi le titre Orthodoxie pour mettre l’accent sur la simplicité du Credo des Apôtres.

Grand auteur : G. K. Chesterton, un intellectuel extraordinaire


Citations célèbres et intéressantes de Chesterton

Influences importantes sur le christianisme

“Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles.” Remarque : c’est probablement sa citation la plus célèbre et la plus profonde. Le wokisme actuel est probablement un bon exemple de cette folie.

“Quand un homme arrête de croire en Dieu, il passe, en fait, à ne pas croire en rien, mais à croire en n’importe quoi.” Phrase attribuée à Chesterton.

“La liberté religieuse pourrait être censée signifier que tout le monde est libre de discuter de la religion. En pratique, cela signifie que presque personne n’est autorisé à la mentionner.”
(en anglais : “Religious liberty might be supposed to mean that everybody is free to discuss religion. In practice it means that hardly anybody is allowed to mention it.”)

“La Bible nous dit d’aimer nos voisins (ou prochains), mais aussi d’aimer nos ennemis ; probablement parce qu’il s’agit généralement des mêmes personnes…”
(en anglais : “The Bible tells us to love our neighbors, and also to love our enemies; probably because generally they are the same people.”)
Remarque : G. K. Chesterton aimait beaucoup les paradoxes.

“Ne soyez pas si ouvert d’esprit que vos cerveaux tombent.” (en anglais : “Do not be so open-minded that your brains fall out.”). Remarque : cette phrase était prophétique, car l’écroulement de l’Occident est en bonne partie à vouloir peut-être trop comprendre l’autre, jusqu’à rejeter sa propre culture.

Autres citations intéressantes

“L’affaire des Progressistes est de continuer à commettre des erreurs. L’affaire des Conservateurs est d’éviter que les erreurs ne soient corrigées”.

Le libéralisme contemporain profite aux riches ; et à personne d’autre.

“Les cambrioleurs respectent la propriété. Ils veulent simplement que la propriété, en devenant la leur, soit plus parfaitement respectée”.

“Seules les femmes sont réalistes ; elle n’ont qu’un but dans la vie : opposer leur réalisme à l’idéalisme extravagant, excessif, parfois éthylique des hommes.”

Le 24 octobre 2022. Par Xavier Gruffat. Sources : Wikipedia.org. Emission YouTube.

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 24.10.2022

Publicité