USA : Le nombre de protestants surtout et de catholiques en forte baisse

WASHINGTON Le célèbre institut de sondage et think tank Pew a publié une étude qui n’est pas passée inaperçu dans la presse  américaine et dans le monde chrétien, le nombre de protestants dits mainline ou historique serait en forte baisse aux Etats-Unis, tout comme le nombre de catholiques, les évangéliques ou born again (baptisés à l’âge adulte ou pendant l’enfance) se maintiennent mais perdent quand même quelques plumes. Les mormons et surtout les témoins de Jehovah se stabilisent. Ce sondage comparent des données récoltées entre 2007 et 2014. Le nombre total de Chrétiens est passé de 78% à 71% pendant ce laps de temps.

Beautiful young woman in silent meditation and prayer connected in the spirit with the universal love of God.

La chute des protestants historiques

Aux Etats-Unis on classe souvent les protestants ou réformés dans un sens large : les protestants historiques souvent blancs (les fameux WASP) comme les méthodistes, calvinistes, presbytériens ou luthériens, les évangéliques comme les baptistes ou pentecôtistes et les protestants noirs souvent baptistes. Selon ce sondage le nombre de protestants historiques est passé de 18,1% en 2007 à 14,7% en 2014. Les évangéliques sont passés de 26,3% à 25,4%. Le nombre de protestants noirs est resté plutôt stable à un peu moins de 10%.

Les catholiques sont passés de 23,9% à 20,8% entre 2007 et 2014.

Ce qui est très intéressant avec cette étude est de voir l’explosion en 7 ans, de 2007 à 2014, du nombre d’Américains se déclarant sans affiliation, c’est-à-dire sans appartenance à une église. Leur nombre est passé de 16,1% à 22,8%. Les jeunes sont particulièrement nombreux dans cette situation.


Le nombre d’athées ou agnostiques est passé en 7 ans de 4 à 7%.

Analyse

Pour le Christian Post, grand site américain de tendance évangélique, ces résultats ne sont pas forcément négatifs, la religion est parfois une habitude sociale pour ne pas dire une mode. Le fait que beaucoup d’Américains croient en Dieu, prient et fréquentent parfois une église sans être affilié à une dénomination montre que ces personnes continuent d’avoir la foi dans un rapport plus intime. Rappellons qu’environ 95% des Américains croient en Dieu, bien plus qu’en Suisse. Un récent sondage a montré qu’un peu plus de 50% des Suisses affirmaient croire en Dieu.


Le 15 mai 2015. Par Xavier Gruffat (Romanvie.ch), fondateur de Romanvie.ch – Sources: Pew Research Center

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 15.05.2015.