42% des Suisses pensent que la religion chrétienne est importante pour le pays (étude)

WASHINGTONLe Pew Research Center est célèbre pour ses études sur des thèmes sensibles comme la religion. Selon une étude publiée le 30 octobre 2018 par cet institut de référence concernant l’Europe, on peut apprendre des informations très intéressantes y compris sur la Suisse. Environ 56’000 adultes provenant de 34 pays européens ont été interrogés entre 2015 et 2017. On se rend compte que la Suisse n’est pas vraiment un pays très progressiste comme la Suède ou très conservateur comme l’Arménie ou la Géorgie, il se situe un peu au milieu du classement mais bien sûr plutôt progressiste que conservateur. Ce sondage montre aussi que la majorité des Suisses est catholique, à 55% du total de la population adulte. On est loin d’une Suisse protestante, en tout cas pas en terme statistique, ou alors plus comme concept. 

Islam

Une question posée par les scientifiques américains du Pew  était de savoir si une personne acceptait d’avoir un musulman dans sa famille. Les Suisses ont répondu oui à 57%, les Italiens à 43%, les Français à 66% et les Norvégiens à 82%. Les Grecs ont répondu oui à 31% et les Géorgiens (tout à l’est de l’Europe) à 17% sans compter les Arméniens qui ont répondu oui à seulement 6%.  Les chercheurs relèvent que les pays occidentaux de l’Europe et du nord sont plus enclins à accepter un membre musulman dans sa propre famille que les pays de l’est du continent.

Religion chrétienne

Le Pew a aussi demandé l’importance de la religion chrétienne pour un pays et ses valeurs. 58% des Suisses ont répondu que la religion n’était pas ou peu importante et 42% ont affirmé au contraire que la religion était très importante ou moyennement importante. Par comparaison, 82% des Arméniens ont répondu que la religion chrétienne était (relativement) importante contre seulement 15% des Suédois ou 32% des Français. Là aussi, les pays de l’est de l’Europe semblent plus attachés au christianisme comme faisant part de leur identité que les pays de l’ouest et surtout du nord. C’est un peu paradoxal vu le communisme qui a infiltré ces pays pendants des dizaines d’années.

Question provocante

Dans les questions provocantes on peut dire que le Pew sait y faire. Par exemple une question posée est de savoir si sa propre culture est supérieure aux autres. La question était : “Notre population ou peuple n’est pas parfaite, mais est-ce que notre culture est supérieure aux autres ?” A cette question les Suisses ont répondu oui à 50% mais les Russes oui à 69% ou les Grecs à 89% alors que les Espagnols seulement oui à 20%.

Mariage homosexuel

La Suède semble gagner à nouveau la palme du progressisme, seulement 7% sont contre le mariage de même sexe contre 88% en faveur. A l’inverse, en Géorgie 95% sont contre et seulement 3% en faveur. En Suisse 24% sont contre et 74% en faveur, autrement dit le Conseil Fédéral ou toute autre autorité ne devrait pas voir trop de résistance s’il autorise le mariage entre personnes de même sexe. En France, la situation est très proche de la Suisse avec 23% contre et 73% en faveur. Le Pew relève également que l’Europe de l’est est plus conservatrice et s’oppose au mariage homosexuel alors que l’Europe de l’ouest est bien plus progressiste sur ce thème de société.


IVG

En Suisse, on apprend que 26% sont contre l’IVG (en tout cas dans la plupart des situations) et 73% en faveur du droit à un avortement volontaire. Là aussi la Suède gagne la palme du progressisme avec 94% des Suédois en faveur et seulement 3% contre, le reste (3%) n’a pas su ou voulu répondre. En France, qui a une loi interdisant de critiquer l’IVG en tout cas sous certaines conditions, 81% sont en faveur et seulement 17% contre. En Géorgie, peut-être le pays le plus conservateur de l’Europe avec l’Arménie, 85% sont contre et seulement 10% en faveur de l’IVG dans ce petit pays d’un peu moins de 5 millions d’habitants.


Pourcentage de Chrétiens en Suisse

Le Pew relève aussi qu’en Suisse 55% de la population adulte se définit comme catholique, 19% comme protestant, 21% sans religion (none en anglais) et 4% ont une autre religion. On ignore si les évangéliques sont inclus dans les protestants ou autres.

Par Xavier Gruffat. Le 31 octobre 2018. Source primaire : http://www.pewforum.org/2018/10/29/eastern-and-western-europeans-differ-on-importance-of-religion-views-of-minorities-and-key-social-issues/

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 31.10.2018.

Pages les plus lues