Agression à Payerne et piéton décédé sur l’autoroute A1 à Bussy

Agression à Payerne et piéton décédé sur l’autoroute A1 à BussyVAUDSuite à l’accident mortel sur l’A1 de jeudi matin 28 août et l’agression annoncée à Payerne la même nuit, les Polices cantonales et les Ministères publics fribourgeois et vaudois travaillent en étroite collaboration pour élucider les causes et établir les circonstances exactes de ces deux événements. Ils lancent un second appel à témoins.
Suite à l’accident mortel survenu le jeudi 28 août 2014, vers 02h 00, sur l’autoroute A1 et l’annonce d’une agression la même nuit à Payerne, les Ministères publics fribourgeois et vaudois ont ouvert deux procédures distinctes. Les deux Polices cantonales fribourgeoise et vaudoise et les Ministères publics respectifs travaillent en étroite collaboration. De nombreuses investigations et recherches sont menées tant en ville de Payerne que vers l’échangeur de l’autoroute. Un chien spécialisé dans la détection des particules d’odeur de personnes a même été engagé.


Selon les premières investigations, la victime qui a annoncé l’agression survenue à Payerne, A. âgé de 22 ans domicilié dans la région, et la victime de l’accident mortel sur l’A1, S. également âgé de 22 ans domicilié à Estavayer-le-Lac, se connaissaient. Mercredi 27 août, S. et A. ont passé la soirée dans des établissements publics, où ils ont consommé de l’alcool. Ils se sont également rendus dans un appartement en ville où ils ont rencontré plusieurs personnes. La police recherche activement toutes les personnes ayant eu des contacts avec S. et A. et en particulier un homme et une femme qui se trouvaient dans cet appartement en leur compagnie.

C’est à 01h 45, que A. a appelé la Police vaudoise, via le numéro d’urgences 117, pour annoncer qu’il venait de se faire agresser en ville de Payerne, alors qu’il était seul, par un homme équipé d’un appareil produisant des électrochocs. Une patrouille de la Police cantonale vaudoise est intervenue en urgence par l’autoroute A1 depuis Yverdon-les-Bains en direction de Payerne. Peu avant la sortie de Payerne, sur la commune de Bussy, la voiture de patrouille a heurté S. qui était couché sur la chaussée. Les enquêteurs fribourgeois ont constaté sur les images des caméras de surveillance du trafic que d’autres véhicules sont passés à cet endroit juste avant l’accident. La police souhaite entrer en contact avec ces témoins afin d’éclaircir le déroulement exact des faits.


Au stade actuel de l’enquête, le Procureur général et les enquêteurs fribourgeois privilégient la thèse de l’accident. S. se serait rendu seul, à pied, entre Payerne et son domicile à Estavayer-le-Lac en passant par l’autoroute, comme il avait l’habitude de le faire. Au moment des faits, il était fortement sous l’influence de l’alcool (2,4o/oo). Les analyses toxicologiques ne sont pas encore connues pour le moment.

La Police cantonale vaudoise, sous l’autorité de la Procureure du Nord vaudois saisie de l’affaire, est en charge des investigations suite à l’événement de Payerne, tandis que la Police cantonale fribourgeoise, sous l’autorité du Procureur général, traite de l’accident mortel sur l’autoroute A1. Les investigations se poursuivent afin d’établir les circonstances exactes de ces deux événements.

Un second appel à témoins est lancé : Toutes les personnes pouvant fournir des renseignements,  ayant vu ou rencontré S. ou A. durant la soirée à Payerne ou dans la région, en particulier entre minuit et 02h00 du matin, ainsi que les automobilistes qui se trouvaient à l’échangeur de Payerne durant la même période sont priés de prendre contact avec la Police cantonale fribourgeoise au numéro 026 305 20 20 ou avec la Police cantonale vaudoise au 021 644 44 44, voire avec le poste de police le plus proche.

Communiqué de la Police vaudoise, le 02 septembre 2014

Photo d’illustration : © mario beauregard – Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 03.09.2014.