EDITORIAL : Le caillou dans la chaussure, le cauchemar pour chaque personne comme Pierre Maudet

GENÈVE – Si on résume bien l’affaire concernant le Conseiller d’Etat genevois Pierre Maudet, le Ministère Public l’accuse d’avoir menti en faisant passer un voyage privé pour une escapade qui s’avérait en fait publique. Mentir, si les faits sont avérés, n’est jamais une bonne idée pour un candidat type gentil garçon et adepte de la transparence. On pardonnera plus à des politiciens mauvais garçon (bad boy) comme Trump. On verra comment l’histoire va se terminer, il doit probablement regretter de n’avoir pas immédiatement reconnu son erreur et dit simplement la vérité. Passons dans cet éditorial sur ce probable mensonge, c’est à lui en son âme et conscience de décider ainsi qu’à la justice, mais développement le concept du caillou dans la chaussure. Au passage les médias aiment bien les histoires de petits cailloux, cela fait de l’audience. Ils les nomment parfois affaires. 


Le caillou de la chute

Ce tout petit caillou, ou plus grand si on emprunte un terme plus biblique de pierre d’achoppement, vous fait mal et vous fait parfois tomber malgré sa toute petite taille. Personnellement je l’ai vécu ces derniers mois. Ma femme part au travail le matin vers 8h30 en mettant des chaussures à talon, comme il y a un parquet ses pas claquent. Le voisin du dessous qui dit travailler la nuit et donc dormir le matin semble fortement perturbé. Comme il manque de courage il s’est mis à nous téléphoner puis à boucler, ce qui a tout pour énerver. Par la suite il a commencé à taper comme un sourd sur son plafond dès que ma femme mettait ses chaussures pour aller travailler afin de nous faire bien comprendre que ce bruit le dérangeait fortement malgré le fait que selon le règlement de l’immeuble il est possible de faire du bruit de 7h00 à 22h00. Sa réaction m’a rendu très nerveux et je me suis mis à crier qu’il n’avait pas à taper comme un sourd. Cette invasion de propriété, comme je l’ai ressentie, était mon caillou dans la chaussure pour commencer ma journée. Aussi car on ne se sait jamais la réaction d’un voisin incommodé par le bruit, parfois cela se termine mal. J’ai donc passé plusieurs jours cauchemardesques pour un simple bruit de chaussures qui n’étaient pas les miennes. J’ai finalement eu l’idée pour éviter tout problème, ma femme se disant dans ses droits ne voulait pas changer ses habitudes, de mettre des tapis partout pour résoudre en tout cas je l’espère mon caillou dans la chaussure et fortement apaiser le bruit. Mon appartement est clairement moche mais je peux enfin commencer ma journée dans le calme et sans stress de conflit.


A l’improviste 

Pierre Maudet a peut-être pris la décision d’accepter ce voyage de façon rapide en estimant que cela allait “passer comme une lettre à la poste”, sauf que tout indique que c’était son caillou dans la chaussure. Certains notamment à gauche diront que le caillou était très gros et d’autres à droite qu’il était petit mais le résultat est le même. Il nous fait chuter, nous bouscule. J’ai personnellement je crois réussi à enlever mon petit caillou du moment, lui ne semble pas encore avoir atteint cette étape. Mais restons tous humbles car un petit caillou peut survenir dans la vie de chacun, la terrible fragilité de la vie. Probablement le plus tragique avec le petit caillou, comme le vent, on ne sait pas d’où il vient et surtout quand il arrive, car il apparaît presque toujours à l’improviste.

Le 3 septembre 2018. Par Xavier Gruffat (Romanvie.ch)

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 02.09.2018.