Campagne de prévention contre les cambriolages du crépuscule

Campagne de prévention contre les cambriolages du crépusculeVAUD Le passage à l’heure d’hiver augmente la menace des cambriolages en fin de journée. La nuit tombe alors que la majorité des gens travaille encore; les habitations sont dans l’obscurité et les cambrioleurs en profitent. Il existe plusieurs astuces et réflexes sécuritaires susceptibles de les dissuader. Les polices romandes entament en novembre une campagne de prévention.
On assiste chaque année, en automne, à une recrudescence des cambriolages à la tombée du jour. Il fait nuit rapidement et les cambrioleurs profitent du crépuscule pour repérer les maisons vides et exécuter leurs méfaits, sous couvert de l’obscurité. La saison des cambriolages d’habitations en soirée a débuté sur des bases similaires aux années précédentes.
La police vaudoise a enregistré environ 86 cambriolages de ce type en septembre 2014 contre 109 en septembre 2012 et septembre 2013. Il y a eu 221 cas en octobre 2011 et 277 cas en octobre 2013. Les villas et appartements sont touchés à parts égales. Les cambrioleurs profitent des fenêtres laissées en imposte pour pénétrer dans les domiciles. Et certains malfrats escaladent les façades, sur plusieurs étages.  Il existe plusieurs astuces qui peuvent vous éviter ce genre de mésaventure :

– Simulez votre présence en activant diverses sources de lumière, au moyen de minuteries réglées pour fonctionner dès la tombée de la nuit, jusqu’à votre retour.


– Utilisez des lampes économiques qui ne chauffent pas et consomment peu d’énergie (LED par exemple).

– Equipez l’extérieur de votre logement avec des détecteurs de mouvements qui enclenchent des éclairages à faible consommation également. Pour les appartements, il est également conseillé d’équiper ainsi les balcons des premiers étages.

Dans le but de sensibiliser la population à ces méfaits et de faire connaître les modes de protection contre les cambriolages du crépuscule, les agents des polices romandes conduiront conjointement une campagne de prévention, dès le lundi 3 novembre, via les médias et les réseaux sociaux. Des flyers seront également distribués à la population et des affiches placardées dans les zones d’habitation.

Au vu de l’importance de la communauté anglophone dans le canton de Vaud et en Suisse romande, la Police cantonale vaudoise a établi une collaboration avec les administrateurs du site en langue anglaise “genevalunch.com” et propose une traduction des documents de la campagne.


Source : Communiqué du site votrepolice.ch

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 06.11.2014.