CARNAVAL – Sexualité au Brésil, le pays de toutes les extrêmes

CARNAVAL - Sexualité au Brésil, le pays de toutes les extrêmesSAO PAULOLe Brésil et ses plus de 200 millions d’habitants est un pays complexe et fascinant d’un point de vue sociologique. Comme Romanvie.ch en a déjà parlé, environ 30 % de la population est désormais évangélique, sans compter les catholiques pratiquants (peut-être 20 % de la population, mais difficile à évaluer). Le nombre de Chrétiens pratiquants doit donc être d’environ 40 à 50 % de la population. Voilà pour la situation sociologique et religieuse qui nous aidera à mieux comprendre cet article.

Vierge avant le mariage


Avec beaucoup d’églises évangéliques conservatrices comme la puissante Assemblée de Dieu, plus grande église évangélique du Brésil de tendance pentecôtiste, de nombreux Brésiliens essayent désormais d’être vierge avant le mariage, citons par exemple la miss Brésil (Melissa) qui vient de participer à l’élection de Miss Univers à Miami ou le célèbre joueur de football Kaka. Il est toutefois difficile d’obtenir des statistiques exactes à ce sujet.

“Décadence sexuelle”

Un peu comme les États-Unis, pays le plus influent pour les milieux évangéliques mondiaux qu’on qualifie parfois de puritain, mais dans lequel on trouve dans la banlieue de Los Angeles la plus grande industrie de films adultes au monde, le Brésil n’est pas à un paradoxe près.

La seule ville de Sao Paulo et sa banlieue (20 millions d’habitants) compte environ 500 motels, c’est-à-dire des hôtels de passe ou pour des couples récemment formés. Pendant le Carnaval ils ne risquent pas d’être vides. Sao Paulo compte aussi une petite dizaine de clubs échangistes sans compter les très nombreuses maisons closes.

Le Ministère de la Santé brésilien vient de diffuser un sondage sur les habitudes sexuelles des Brésiliens en rapport avec la prévention du VIH/Sida. Ce Ministère est en général très actif à l’occasion du carnaval qui aura lieu cette année à mi-février, des dizaines de millions de préservatifs vont d’ailleurs être distribués.

Ce sondage réalisé sur 12’000 personnes entre 15 et 64 ans en 2013 montre que 44 % des Brésiliens sexuellement actifs ont eu dans leur vie plus de 10 partenaires sexuels. Le même sondage paru en 2004 arrivait au nombre de 19,2 %. De plus, 12,1 % des sondés sexuellement actifs ont affirmé avoir plus de 5 partenaires sexuels pendant les 12 derniers mois alors qu’en 2004 ce chiffre était de seulement 4,1 %. Le Ministère de la Santé est inquiet avec de tels chiffres, car on sait qu’automatiquement le nombre de personnes touchées par le sida va augmenter, sachant que toujours selon ce sondage 45 % des personnes interrogées ayant une relation sexuelle occasionnelle (sans relation fixe) les 12 derniers mois n’ont pas utilisé de préservatif. Les jeunes semblent particulièrement touchés par ce problème.

Clairement et malgré l’augmentation massive du nombre d’Evangéliques au Brésil ces dernières années, ce pays est aussi devenu bien plus libéral pour les moeurs comme le montre ce sondage.

Pays de paradoxe et surtout d’extrêmes

Il est probable que le Brésil “s’américanise” avec des personnes de plus en plus “décadentes” sexuellement et hyper-libérales par rapport à une référence chrétienne (le site Romanvie est un média chrétien conservateur) et qu’à l’inverse beaucoup de Brésiliens cherchent une structure de vie en la trouvant dans les milieux conservateurs évangéliques comme l’Assemblée de Dieu en optant pour une abstinence avant le mariage. L’église catholique brésilienne est actuellement très discrète sur ce thème et nous n’avons pas pris connaissance d’un positionnement public à ce sujet, sans parler du Vatican bien sûr.


Et vous, que pensez-vous ? Et si justement les conservateurs chrétiens ne valorisaient pas en fait davantage la sexualité que les libéraux ? Pour beaucoup de libéraux, le sexe n’est qu’une marchandise prête à être consommée…

Le Brésil, devant les États-Unis, est peut-être le pays de l’Occident le plus intéressant à suivre et à analyser en 2015, car il caractérise tous nos excès et tendances religieuses actuelles mondialisées.

Lire aussi: Les protestants et évangéliques au pouvoir aux Etats-Unis – Meilleure musique gospel

Le 29 janvier 2015. Par Xavier Gruffat. Source : Folha de S.Paulo

Photo d’illustration : © Paul Hill – Fotolia.com

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 29.01.2015.