Comment arriver financièrement à payer la dîme ?

NEW YORKLa majorité des églises évangéliques et protestantes, qui ne sont pas rattachées à l’état, ont besoin de se financer par les dons des fidèles, en particulier grâce à la dîme et aux offrandes, notamment pour payer les charges, les actions sociales ou croître (nouvelles églises, évangélisation). Comme le relève le livre « The Complete Guide to the Bible » de Stephen M. Miller les églises, protestantes ou évangéliques, n’ont pas toujours milité pour la dîme. Les églises ont commencé à récolter la dîme seulement dès les années 1800, en tout cas aux Etats-Unis. Les premiers chrétiens refusaient cette pratique, car ils pensaient qu’il s’agissait d’une loi juive. Comme pour la nourriture casher ou la circoncision, les premiers chrétiens pensaient que la dîme n’était plus d’actualité avec l’arrivée de Jésus et que les Chrétiens devaient seulement payer des offrandes (dons).

Effectivement, dans le Nouveau Testament il n’y a aucune mention de la dîme et plutôt une incitation à payer “de bon coeur…et de ce que l’on a” (Corinthiens 2, 8:12), mais est-ce que cela signifie qu’il ne faut plus la payer ? Probablement non, en tout cas c’est l’interprétation dominante qui a commencé au début du 19ème siècle dans les églises protestantes américaines. Selon les pasteurs qui défendent la dîme, cette pratique est intemporelle et ne s’arrête pas avec l’arrivée de Jésus – dans la même logique que l’aide aux pauvres.

Actuellement, la plupart des églises protestantes (dans les pays avec une séparation de l’église et de l’état comme aux Etats-Unis, en Australie ou au Brésil) et évangéliques dans le monde récoltent la dîme et parfois aussi des offrandes. Certaines grandes églises brésiliennes comme l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (Igreja Universal do Reino de Deus) vont même jusqu’à recommander à leurs membres de payer la dîme sur le bénéfice de leur entreprise, s’ils sont employeurs.

Comment arriver à payer ces 10% ou en tout cas s’en approcher ?

Normalement si on est un « bon » évangélique il y a certains aspects dans la vie qu’on évite absolument comme la prostitution (fréquenter des prostituées), prendre un abonnement au câble pour des films adultes et autres séries vulgaires, fréquenter les casinos ou consommer des drogues.
Autrement dit, si vous aviez une vie de « bad boy » ou « bad girl », imaginez tous les coûts que vous pourriez avoir en plus. Cela libère déjà quelques pourcentages pour payer la dîme. Il s’agit un peu d’un raisonnement par l’absurde mais qui peut vous motiver à payer la dîme à votre église.

Pas d’excès

Ensuite, il y a certains aspects qu’un « bon » évangélique peut faire mais avec une certaine modération. Mentionnons notamment l’alcool. Beaucoup de gens non chrétiens ont des coûts très élevés lors de leur sortie en discothèque, bar ou consommation d’alcool à la maison (ex. vins, bières). La médecine montre qu’un homme ne devrait pas boire plus de 2 verres d’alcool (ex. 2 verres de vin, 2 bières, etc.) par jour et 1 femme au maximum 1 verre d’alcool. En comparaison avec la moyenne des gens, un chrétien théoriquement doit moins boire d’alcool et moins sortir (pour boire de l’alcool). Dans ce cas aussi vous faites déjà une belle économie en limitant ou en ne buvant pas d’alcool.

La cigarette est conseillée pour personne, peu importe la religion. Tout le monde devrait essayer d’arrêter de fumer, mais comme on sait qu’il est parfois difficile cet aspect est souvent difficile de contrôler.


Attention au luxe, ne pas vivre au-dessus de ses moyens


Un autre aspect important pour un chrétien est d’éviter une vie trop « bling-bling », prenons les voitures, on aurait aussi pu prendre les montres. Si vous pouvez vous offrir une belle voiture de classe moyenne et être heureux avec (comme votre serviteur), pourquoi vouloir vous offrir une belle allemande ? Vous allez payer bien plus à l’achat mais probablement aussi en impôts et assurances. Attention, l’idée ici n’est pas de culpabiliser. A la fin c’est une différence importante entre catholiques et protestants/évangéliques, pour les premiers l’argent est souvent sale et pour les seconds, selon les théories notamment de Max Weber, l’argent est un don de Dieu. Bien sûr la situation est souvent plus complexe, mais l’essentiel à retenir est cela: si vous êtes riche et vous arrivez à vous offrir une belle voiture allemande de luxe et encore payer la dîme sans problème, bravo pour vous. Sinon, vous  vivez peut-être au-dessus de vos moyens et devrez redéfinir votre classe sociale.

Rester en forme & Dentiste

Mariage : quand la passion devient engagementDes coûts souvent élevés pour un individu ou une famille sont ceux liés à la santé comme le payement de la franchise et de la contribution (ex. de 10%) aux frais de santé sans compter le dentiste. Pour faire des économies et vous aider à payer la dîme, essayez d’être le plus en forme physiquement. Romanvie.ch édite le site Creapharma.ch, vous trouverez de nombreux conseils de prévention. Le principal conseil de prévention est d’effectuer régulièrement de l’exercice physique. La meilleure méthode pour prévenir de très nombreuses maladies (cancer, troubles cardiaques…).

Un autre point important est de se brosser régulièrement les dents, au moins 2 fois par jour en passant le fil dentaire. Les coûts de dentiste peuvent vite être très élevés, la prévention est aussi essentielle dans ce cas précis.

Propriétaire

Même si ce n’est pas toujours facile, être propriétaire est presque toujours une excellente idée pour devenir “plus riche” et donc avoir plus d’argent pour payer la dîme et aussi profiter de la vie (à la fin être chrétien ne veut pas dire mener une vie sans aucun plaisir). En Suisse, l’accès à la propriété permet de déduire la dette aux impôts. A profiter, car dans certains pays cette loi n’existe pas.

Sacrifice

Peut-être avec les conseils ci-dessus vous libérez environ 5% de votre budget. Et les autres 5% ? C’est tout le concept de sacrifice, se sacrifier pour Dieu. A la fin vous avez la foi ou non ? Si payer 10% de vos revenus était très simple, quel intérêt ? Devoir se sacrifier financièrement pour ces 5% du budget est un signe que vous faites au Créateur. C’est en tout cas un aspect souvent mis en avant par les grands pasteurs évangéliques.

PS: Une étude récente d’Harvard a montré qu’aller à l’église augmentait l’espérance de vie de nombreuses années, une  autre raison pour aller à l’église et payer la dîme.

Le 25 juin 2016. Par Xavier Gruffat, fondateur de Romanvie.ch. Crédits photos: Fotolia.com

Lire aussi : comment faire des économies ?

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 06.07.2016.