Des couples s’affichent pour dire : « Nous ne regrettons rien ! »

Des couples s’affichent pour dire : « Nous ne regrettons rien ! »GENEVE / ZURICHLe Réseau évangélique suisse SEA∙RES s’est adressé par deux fois à l’OFSP pour lui demander de revoir sa campagne de prévention contre le VIH, en raison de l’usage d’images au contenu sexuellement explicite. Alors que les affiches provocantes sont désormais sur la place publique, le SEA-RES a démarré sa propre campagne sur Internet et les réseaux sociaux. Des couples mariés sont invités à envoyer leur photo et témoigner ainsi de leur attachement à une sexualité vécue dans la fidélité. La fidélité n’est pas un obstacle à une vie sexuelle épanouie, au contraire. De plus, elle demeure la meilleure prévention contre le VIH.


Sur la photo où posent Fabienne et Christian figure une citation, avec le logo de la campagne « Love Life » : « Mariés depuis 21 ans. Nous ne regrettons rien. Nous avons dit « oui » à une sexualité épanouie ». Le Réseau évangélique suisse SEA∙RES a lancé il y a une semaine une campagne alternative à l’actuelle campagne de prévention « Love Life » de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les couples mariés qui le souhaitent peuvent envoyer leurs photos qui sont ensuite mises en forme dans le style de la campagne « Love Life », mais avec un autre message. Ces couples témoignent ainsi que la fidélité est à la fois le meilleur moyen de vivre une sexualité sans regrets et la plus efficace des préventions contre le VIH.*

Des images provocatrices

Le SEA∙RES partage l’avis de l’OFSP concernant l’importance de la prévention contre les maladies sexuellement transmissibles. Les images de la campagne „Love Life“ passent malheureusement à côté de cet objectif. De nombreuses personnes perçoivent ces images comme choquantes, intrusives et contraires aux principes de la protection de la jeunesse. En outre, le fait qu’un Office fédéral présente de telles images peut également faire figure de précédent et inciter la Commission suisse pour la Loyauté à laisser passer encore davantage d’images sexuellement explicites sur les panneaux d’affichages suisses.


10’000 signatures récoltées fin mai

Fin mai, le SEA-RES avait déjà récolté plus de 10’000 signatures en moins de deux semaines, demandant à l’OFSP de revoir sa campagne de « prévention ». Le SEA-RES demande maintenant à l’OFSP que sa campagne alternative en faveur de la fidélité au sein du couple soit également soutenue financièrement. Ce serait en effet une façon de porter utilement le message de prévention à la population suisse.

Source : 5 août 2014, communiqué Réseau évangélique suisse

Photo d’illustration : © muro – Fotolia.com

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 08.08.2014.