Dois-je un jour attraper naturellement le nouveau coronavirus Covid-19 ?

NEW YORKAttraper le virus ou non, être ou ne pas être pour paraphraser Shakespeare. Rassurez-vous Creapharma.ch n’est pas très innovant en posant la question vu que le prestigieux journal américain The Wall Street Journal, classé à droite si cela intéresse encore quelqu’un (peut-être que les journaux de droite comme Le Figaro aimeraient en finir plus rapidement avec ce confinement pour ne pas détruire l’économie), en a fait un éditorial début avril 2020. Le journaliste n’a pas apporté une réponse claire à la question, elle n’est en effet pas facile.

Dois-je un jour attraper naturellement le nouveau coronavirus Covid-19 ?


Posons tout d’abord le problème. En France par exemple on compte début avril 2020 des dizaines de milliers de personnes infectées (cas confirmés) – plus de 57 000 le 2 avril 2020 – mais si on se base sur des chiffres italiens il pourrait y avoir en France déjà des centaines de milliers de personnes infectées, sans le savoir. Rappelons qu’une étude islandaise citée par CNN le 1er avril 2020 a montré que 50% des gens porteurs du virus sont asymptomatiques, c’est-à-dire ne présentent aucun symptôme.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Dans quelques mois, par exemple en juin 2020, en France on aura peut-être des millions de personnes infectées ou surtout ayant été infectées, probablement une majorité sans le savoir. Par exemple avec 7 millions de personnes infectées, cela représente presque 10% de la population française, c’est vrai qu’on est encore loin des 60%, taux permettant une immunité collective (en anglais herd immunity). Si on effectue à grande échelle des tests sanguins de prélèvement d’anticorps, on pourra savoir qui aura été infecté ou non, en complément avec les tests PCR de détection du virus.

Maintenant (début avril 2020) il faut bien sûr rester chez soi et suivre les recommandations du gouvernement, mais dans quelques semaines quand il y aura moins de confinement la question se posera s’il faut ou non attraper le Covid-19, sortir un peu, beaucoup, pas du tout ? Un article publié sur CNN en mars 2020 estimait que 80% des habitants de Madrid en Espagne allaient attraper le virus ces prochains mois. En Allemagne des chiffres de plus de 50% à 70% de la population infectée d’ici quelques mois ont été articulés par le gouvernement. Le vice-président américain Mike Pence estimait dans une intervention qu’une majorité d’Américains allaient être exposés au virus, phrase vague et peu précise.

Il est trop tôt pour répondre définitivement à la question, car il y a aussi d’importantes différences régionales, l’Alsace semble plus touchée que d’autres départements. De plus, de nouveaux traitements efficaces ou même un vaccin pourraient être disponibles ces prochaines semaines ou mois (pour le vaccin plutôt 18 mois). Une réponse assez logique serait de laisser les jeunes et ceux d’âge moyen sans risque particulier progressivement attraper le virus et protéger au maximum les personnes de plus de 60 ans et les personnes à risque. On parle ici de quarantaine ou confinement vertical et non plus horizontal (qui cible tout le monde) comme c’est le cas début avril 2020 en France.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Un problème toutefois est que pour le moment on ne sait pas vraiment qui aura des symptômes légers ou graves, on a des pistes (justement les personnes à risque), mais la médecine n’est pas une science exacte. Pour le journaliste du Wall Street Journal il existe deux types de personnes, celles voulant attraper le virus pour peut-être être immunisées et avoir un souci en moins – être dans les 60% d’immunité collective – et ceux pour différentes raisons cherchant à tout prix à ne pas l’attraper – soit être dans les 40%. Il y a dans ce cas un mélange intéressant entre directions du gouvernement et choix individuels.

Si on a de nouveaux éléments de réponse à cette question presque existentielle nous mettrons a jour l’article. N’hésitez pas à commenter l’article ci-dessous avec vos propres idées ou remarques.


Le 2 avril 2020. Par Xavier Gruffat. Sources : The Wall Street Journal, CNN, Johns Hopkins University. Photo illustration : © 2019 Pixabay

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 02.04.2020.