Publicité

EDITORIAL – Pourquoi le débat catastrophique de Biden est un traumatisme pour la gauche et ses médias

Le débat catastrophique de Joe Biden, actuel président des Etats-Unis, face à l’ancien président Donald Trump, comme Romanvie.ch en a immédiatement parlé et en exclusivité en Suisse romande, est absolument désastreux pour la gauche américaine (démocrate) et ses médias, à commencer par le New York Times.

Le principal média au monde, et de loin, en termes d’abonnés payants (6 millions ou plus) semble très ennuyé par la médiocrité actuelle du président Biden. Un éditorial de la rédaction a même demandé son retrait pour un 2ème mandat. Le 3 juillet 2024 un article du NYT relevait que Biden réfléchirait à renoncer à sa candidature, mais ensuite un communiqué de Washington affirme que Biden « continue sa campagne ».

EDITORIAL – Pourquoi le débat catastrophique de Biden est un traumatisme pour la gauche et ses médias


Gauche humiliée


Ce qu’il faut bien comprendre est que la gauche américaine donne souvent des jugements de valeur à la droite représentée pour ne pas dire incarnée par le républicain Donald Trump. Il est vrai non sans raison, même Donald Trump a reconnu qu’il n’était pas Mère Theresa. M. Trump a parfois tendance à « passer par Marseille ». Mais laissons tomber ici le milliardaire new-yorkais et tournons-nous vers l’ancien vice-président d’Obama. Début juin 2024, un long article (payant, Romanvie.ch est abonné) du Wall Street Journal avait laissé suggérer que les facultés cognitives de Biden n’étaient pas parfaites. Autrement dit, les informations circulaient dans les milieux de la gauche américaine et n’ont pas été révélées, plutôt moquées comme le relevait justement Bari Weiss dans son média. Mais il a fallu le débat pour montrer au monde le naufrage. A ce moment, la digue a entièrement cédé, ce n’était plus possible de faire illusion et d’accumuler les euphémismes (le nouveau produit toxique de la communication moderne).

Mensonges

Bref, la gauche comme Mitterrand en France à l’époque, est autant capable de mensonges que la droite, peut-être même plus car leur égo est souvent immense. La droite compense plus par une recherche d’argent, mais parfois les politiciens veulent égo et argent. Tout d’abord on a appris que Biden n’était pas en forme au débat à cause d’un refroidissement ou rhume. Mais ces derniers jours la raison serait un long voyage en Europe début juin. C’est vrai, pour moi-même voyager beaucoup à 44 ans entre l’Europe et le continent américain, on est parfois (très) fatigué. Mais le problème est que pour préparer ce débat, il s’est reposé 7 jours à Camp David. Bref, une semaine est largement suffisant même à plus de 80 ans pour récupérer. Il semble évident que Biden souffre de troubles cognitifs, peut-être un début d’Alzheimer comme je l’avais rapidement écrit. Triste fin pour un homme avec ici, comme Trump, un égo débordant. Moi qui pensais naïvement que la gauche était plus noble que nous le peuple de droite.

Et en ce 4 juillet, bonne fête nationale, chers amis américains. Que Dieu bénisse votre immense pays.

Le 4 juillet 2024. Par Xavier Gruffat. Crédits photos : Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch). Certaines sources utilisées : Keystone-ATS et AFP (Romanvie.ch est client de Keystone-ATS).

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 04.07.2024

Publicité