Faible progression du chômage en novembre 2014

Faible progression du chômage en novembre 2014VAUDAprès trois mois de stabilité, le taux de chômage dans le canton de Vaud s’établit à 4.8% à la fin du mois de novembre 2014, en augmentation de 0.1 point par rapport à fin octobre 2014 mais en diminution de 0.2 point par rapport à l’an dernier. Le ralentissement des activités touche essentiellement les groupes de professions liés à la construction.
Le nombre de chômeurs inscrits(1) dans le canton de Vaud s’élève à 18’096, soit 432 personnes de plus qu’à la fin du mois d’octobre 2014 (+2.4%). L’effectif des demandeurs d’emploi(2) affiche quant à lui une hausse de 573 personnes (+2.4%) pour s’établir à 24’748.
Au cours du mois de novembre 2014, les ORP vaudois ont inscrit 3476 nouveaux demandeurs d’emploi et annulé 2911 dossiers.


Par rapport au mois dernier, les chômeurs de sexe masculin (+517 chômeurs), d’origine étrangère (+398) et sans formation professionnelle (+313) subissent les plus fortes progressions d’effectifs. Cette hausse saisonnière du nombre de chômeurs est essentiellement imputable aux métiers de la construction.

Sur le plan régional, le taux de chômage du district de Lavaux-Oron présente ce mois une diminution de 0.1 point et se fixe à 3.5%. Les districts de Lausanne (6.4%) et du Gros-de-Vaud (2.9%) enregistrent des taux stables, alors que les sept autres districts voient leur taux progresser. Avec 0.4 point de plus, le district d’Aigle affiche l’augmentation la plus marquée à 5.5%.

Le nombre des bénéficiaires du revenu d’insertion (RI) inscrits auprès d’un ORP en tant que chômeurs s’élève à 2’333, sans variation significative par rapport à octobre 2014 (+0.4%) et en baisse de 111 personnes par rapport à novembre 2013 (-4.5%).

Ainsi que le SECO le confirme dans sa publication mensuelle, si le canton de Vaud pratiquait comme la majorité des cantons, son taux de chômage serait réduit de 0.6 point et atteindrait 4.2%. En effet, le canton de Vaud est le seul à recenser les chômeurs en fin de droits : il rassemble à lui seul 82% de tous les bénéficiaires de l’aide sociale inscrits comme chômeurs en Suisse.

(1) Toute personne inscrite à un office régional de placement (ORP) qui ne travaille pas et est disponible de suite en vue d’un placement.

(2) Toute personne inscrite à un office régional de placement (ORP).


Bureau d’information et de communication de l’Etat de Vaud, Lausanne, le 09 décembre 2014

Photo d’illustration : © auremar – Fotolia.com

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 11.12.2014.