Forte augmentation du taux de chômage en janvier à Montreux

Les plaisirs du lac sans dangerMONTREUX En janvier 2016, le taux de chômage à Montreux a fortement augmenté par rapport à décembre 2015 et s’élève à exactement 1’141 demandeurs d’emploi dans cette ville de plus de 20’000 habitants de l’est vaudois. Le mois dernier, 7,4% des Montreusiens étaient sans emploi contre 6,7% en décembre. Comparé à janvier 2015, le taux de chômage a aussi augmenté de façon significative, il y a un an 6,9% étaient sans emploi dans cette « Perle de la Riviera », soit une augmentation importante en 12 mois.

taux-chomage-montreux-janvier-2016

Augmentation dans le canton de Vaud

Le taux chômage dans l’ensemble du canton de Vaud s’est monté à 5,5% en janvier 2016 contre 5,2% en janvier 2015 selon les statistiques officielles du canton de Vaud, une augmentation significative. Montreux se classe clairement au-dessus de la moyenne cantonale. En général, les autres grandes villes du canton comme Lausanne, Vevey ou Aigle sont plus touchées que les communes moins peuplées. Lausanne et ses 7,6% de chômage, soit bien plus que la moyenne cantonale, confirme cette observation.


Bex, commune la plus touchée

Parmi les grandes communes du canton de Vaud, Bex est la plus touchée avec 8,5% de taux de chômage. Une grande commune vaudoise peu touchée par le chômage est Epalinges avec seulement 3,5% de chômeurs. Pully et ses 4,4% de chômage se porte plutôt bien.

Taux de chômage dans d’autres régions avancées du monde


Par comparaison à San Francisco en Californie et ses environ 800’000 habitants, l’une des villes les plus développées au monde et bien plus peuplée que Lausanne, le taux de chômage est actuellement de moins de 3%. Aux Etats-Unis le taux de chômage a atteint 4,9% ces dernières semaines, son niveau le plus bas depuis des années, selon les dernières statistiques disponibles, soit moins que le canton de Vaud.

Analyse politique

Le Canton de Vaud et sa politique plutôt de centre-gauche semble suivre un mauvais chemin qui se rapproche plus de la France que des Etats-Unis. Preuve qu’une politique plus libérale comme c’est le cas dans la première puissance économique mondiale réduit davantage le taux de chômage que les stratégies des socialistes français ou vaudois. Le Royaume-Uni suit aussi la tendance américaine et a vu son taux de chômage massivement baissé. Peut-être le moment d’effectuer un virage à droite au niveau politique dans le canton de Vaud pour éviter une montée en puissance du chômage, un véritable fléau pour une société.

Le 10 février 2016. Xavier Gruffat. Sources : Statistiques officielles de l’Etat de Vaud, The Wall Street Journal, France 5 (émission “C dans l’air”)

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 09.03.2016.