Publicité

Grèce : plus du double d’incendies en juin par rapport à 2023

ATHENESLa Grèce, qui redoute des feux dévastateurs cet été, a déjà subi en juin “plus de deux fois plus” d’incendies qu’au même mois en 2023 en raison de températures particulièrement élevées, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement.

En juin, il y a eu “1281 incendies, soit plus de deux fois plus qu’au cours du même mois de l’année dernière, où il y en avait eu 533”, a indiqué Pavlos Marinakis lors d’un point de presse.

“Ce mois de juin est le plus chaud jamais enregistré et les prévisions scientifiques pour juillet sont similaires au niveau mondial”, a ajouté le porte-parole.

La superficie brûlée en juin s’élève à 9800 hectares, ce qui est cinq fois supérieur à la moyenne constatée depuis 2010, selon un centre spécialisé de l’Observatoire National d’Athènes, cité par le quotidien Kathimerini.

Au début du mois, le premier ministre Kyriakos Mitsotakis a averti que son pays était “entré dans le coeur de la saison des incendies”.

Le pays, poids lourd du tourisme, est en proie chaque été à des températures suffocantes et des feux dévastateurs.

Mais la situation pourrait être encore plus grave cette année. L’hiver a été le plus doux jamais enregistré et la canicule la plus précoce, avec des températures dépassant localement les 44°C dans la première quinzaine de juin.

Grèce : plus du double d'incendies en juin par rapport à 2023

Changement climatique

Des feux de forêts, attisés par des vents forts et la sécheresse, ont fait rage ces dernières semaines dans la région d’Athènes, dans le Péloponnèse (Sud-Ouest) ou encore sur l’île de Chios, dans le Nord-Est de la mer Egée.


Un homme de 45 ans est mort fin juin d’un arrêt cardiaque en tentant de fuir les flammes au nord de la capitale.

La carte des prévisions publiée par le ministère de la Protection civile pour mardi prévient d’un risque d’incendie très élevé notamment pour la région autour de la capitale, l’Attique, alors que le thermomètre devrait grimper à plus de 40°C ces prochains jours en Grèce.


En 2023, ce pays méditerranéen coutumier des vagues de chaleur estivales avait subi une canicule de deux semaines inédite dans sa longueur et des feux de forêt meurtriers.

Le changement climatique rend plus probables les phénomènes météorologiques extrêmes, comme les vagues de chaleur, selon les scientifiques.

Le 8 juillet 2024. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 09.07.2024

Publicité