Hold-up dans une bijouterie à Vevey – appel à témoins

Hold-up dans une bijouterie à Vevey - appel à témoinsVAUD – Samedi 14 mars 2015, vers 14h00, deux individus ont commis un brigandage dans une bijouterie à Vevey. Après avoir emporté des bijoux et montres de valeur, ils ont pris la fuite à pied. Un important dispositif a été mis en place. Un suspect a été interpellé. Les employés présents ne sont pas blessés mais choqués. La Police cantonale vaudoise lance un appel à témoins.

Samedi 14 mars 2015, vers 14h00, un brigandage à main armée a été commis dans une bijouterie de la rue des Deux-Marchés à Vevey. Tout en menaçant les trois employés présents dans le commerce au moyen d’une arme de poing, les deux auteurs ont dérobé des montres et bijoux de valeur avant de prendre la fuite à pied en direction du Centre-ville. Les employés de la bijouterie n’ont pas été blessés mais sont choqués.

La Police cantonale vaudoise a immédiatement mis en place un important dispositif de recherches, en collaboration avec Police Riviera. Un suspect a été interpellé peu après dans le secteur. Il s’agit d’un homme de 25 ans. Il a été acheminé dans les locaux de la Police cantonale vaudoise pour la suite des opérations. Quant à l’autre individu, il n’a pas pu être interpellé pour le moment.


Les agresseurs correspondent au signalement suivant :

Deux hommes de race blanche, type de l’Est, yeux très clairs, vêtus d’habits noirs, étaient chacun porteur d’une arme de poing. L’un des deux hommes avait des cheveux roux et des taches de rousseur sur le visage. Il porterait un tatouage tribal sur le bas du bras droit. Les deux auteurs se sont exprimés en langue slave.

La Police cantonale vaudoise prie les éventuels témoins de contacter les enquêteurs de la Division criminelle de la Police de sûreté au numéro 021 644 44 44 ou le poste de police le plus proche.

Les investigations sont actuellement menées par les inspecteurs de la Division criminelle et de la Région judiciaire Est, ainsi le service de l’Identité judiciaire de la Police de sûreté.


Cette agression a nécessité l’intervention de nombreuses patrouilles de Police Riviera et de la Gendarmerie vaudoise, de la brigade canine, ainsi que des inspecteurs de la Police de sûreté et du service de l’Identité judiciaire.

Communiqué de la Police vaudoise, le 14 mars 2015

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 16.03.2015.