Homicide à Nyon

 


Homicide à NyonVAUDMardi 19 mai 2015, peu avant 20h00, la Police Nyon Région a été avisée de la présence du corps d’un homme sans vie, dans un appartement à Nyon. Sur place, les policiers ont rencontré une femme, amie de la victime, vivant dans le même logement. Le procureur a demandé sa mise en détention provisoire. A l’heure actuelle, ni les circonstances ni les causes exactes de ce drame ne sont formellement établies.


Mardi 19 mai 2015, vers 20h00, la centrale de la Police Nyon Région a reçu un appel annonçant qu’une personne était décédée dans un appartement. Rapidement sur place, les policiers se sont trouvés en présence d’un homme couché au sol. Son décès a été constaté peu après par un médecin du SMUR. Il s’agit d’un Suisse de 55 ans, domicilié à cet endroit. Sur place se trouvait également son amie d’origine serbe, âgée de 48 ans, logeant au même endroit. Elle a été entendue par les enquêteurs, puis par le procureur de service mercredi en début de soirée. Elle a admis son implication dans les faits, dont l’ampleur et l’exactitude devront être déterminées par l’enquête. La victime a reçu plusieurs coups avec un objet pointu et tranchant, vraisemblablement un couteau. Au terme de l’audition, le procureur a décidé d’adresser une demande de détention provisoire au Tribunal des mesures de contrainte (TMC).

Plusieurs investigations sont toujours en cours. Sous la conduite du procureur, elles sont menées par les inspecteurs de la Division criminelle et de l’identité judiciaire de la Police de sûreté, en collaboration avec le personnel du Centre universitaire romand de médecine légale (CURML).

Cet événement a nécessité le déploiement de plusieurs patrouilles de la Police Nyon Région et de la Gendarmerie, du personnel du CURML ainsi que des enquêteurs et des spécialistes de l’Identité judiciaire de la Police de sûreté.

Communiqué de la Police vaudoise, le 21 mai 2015, Photo illustration : © fischers – Fotolia.com

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 21.05.2015.