Homme et femme : des besoins différents, mais complémentaires

Homme et femme : des besoins différents, mais complémentairesÀ notre époque, les chiffres démontrent une réalité alarmante sur la vie des couples. Le nombre de divorces gravite chaque année autour de 40 % à 50 % (avec des différences entre les cantons), dont une large part attribuée aux divorces par consentement tandis que le nombre de mariages continue progressivement à baisser. Contrairement aux idées reçues, l’argent n’est pas la principale source de divorce, malgré la crise. Ce sont souvent des paramètres plus ancrés à la personnalité et au comportement humain qui sont mis en cause.

Divorce : 5 causes récurrentes

L’infidélité

Dans la plupart des études menées sur le divorce, en tout cas au niveau international, l’infidélité constitue la cause la plus fréquente qui se trouve à l’origine d’une séparation. Elle peut découler d’un sentiment d’insatisfaction, de vide ou d’ennui qui ne remet pas forcément en cause le couple. Il appartient au partenaire qui ressent ce besoin d’analyser sa situation et d’essayer de comprendre pourquoi il nourrit une telle envie de s’échapper. C’est dans ce moment également que le rôle de la communication révèle toute son importance.

En effet, avec le temps, l’habitude s’installe et l’on oublie facilement les petites attentions, les mots tendres et tout le jeu de séduction qui a charmé l’autre. Il est peut-être temps de se renouveler ou de retrouver sa confiance en soi avant de se laisser emporter par une aventure aux conséquences souvent douloureuses. Si ces aventures secrètes semblent souvent excitantes, c’est tout simplement parce qu’elles répondent à nos fantasmes et qu’elles permettent d’oublier la réalité pour un moment. Malheureusement, le réveil peut être difficile lorsqu’on s’aperçoit que ces moments volés n’ont pas réussi à résoudre le vrai problème qui est souvent plus profond.


Le caractère

Assez surprenant, le caractère se trouve en tête de classement pour expliquer de nombreux divorces. Les couples concernés se plaignent dans la majorité des cas de l’existence de certains traits de personnalité qu’ils ne découvrent qu’après le mariage et qui ne sont pas toujours des plus agréables. Même s’il est parfois difficile de faire preuve d’indulgence, le couple doit faire l’effort de surmonter l’incompatibilité et de trouver ensemble la meilleure solution. Valoriser ce qu’il y a de plus beau chez son partenaire et privilégier la communication pour une meilleure compréhension mutuelle ouvrent la voie à une complicité retrouvée.


La désillusion

Il est un peu dangereux de trop idéaliser la vie de couple. Même deux personnes amoureuses et heureuses peuvent traverser des difficultés multiples au cours de leur vie à deux. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de se reconquérir en permanence, de discuter des objectifs communs et de l’avenir. Des sujets comme les enfants, la maison ou même les animaux domestiques peuvent être sources de dispute ou de désillusion pour l’un ou l’autre partenaire s’il envisage l’avenir autrement. Fixer ensemble les mêmes objectifs, se soutenir pour les atteindre, voilà ce qui fait la force du couple.

Le bon truc
Une bonne méthode pour améliorer la vie de couple est de dresser ensemble 3 qualités et 3 défauts de chacun, comme un inventaire. Ensuite il s’agira d’augmenter ou d’améliorer ces 3 qualités et diminuer les 3 défauts. Par exemple, l’homme a comme qualité d’écouter sa femme, il devra continuer dans ce sens et essayer d’améliorer encore ce point. Par contre, si l’homme a comme défaut de passer son temps sur Internet, il devra travailler sur cette dépendance. Chaque mois vous pouvez faire ensemble ou avec un coach un bilan des points positifs et négatifs.

Une attirance physique qui s’émousse

Beaucoup de couples estiment que la baisse de l’attirance physique n’est pas une raison suffisante pour divorcer. C’est peut-être vrai et pourtant un grand nombre de séparations en découlent. Il arrive que l’attirance sexuelle s’émousse progressivement pour diverses raisons. Si le couple n’essaie pas de raviver cette attirance, la passion peut disparaître laissant place à un ressentiment envers l’autre ou à l’envie de remplir ailleurs un vide à la fois émotionnel et physique.

Des besoins différents à combler

La compréhension de la différence des besoins fondamentaux entre l’homme et la femme permet de trouver une explication à certains comportements et de savoir comment agir en conséquence.

Selon le psychologue et thérapeute matrimonial Willard Harley (Hardley, W.F., 1986), l’homme et la femme ont chacun des besoins spécifiques.

Chez l’homme, ces besoins sont :

– Le plaisir sexuel

– Une relation d’amitié avec sa femme dans les moments de loisir

– Une épouse séduisante

– Un foyer bien tenu où il fait bon vivre

– L’admiration

De son côté, la femme cherche :

– L’affection et la tendresse

– Le dialogue

– La confiance et l’honnêteté

– La sécurité matérielle

– L’implication de l’homme dans la vie familiale

Il est vrai que ces besoins ne s’appliquent pas toujours à tout le monde, mais il est intéressant de les connaître et d’essayer à tout moment de les comprendre et de les combler. L’amour n’est-il pas ce sentiment qui nous pousse à rester en permanence sensibles aux besoins et aux sentiments qu’éprouve notre partenaire ?

Quelle que soit l’épreuve traversée par le couple, la communication reste importante. C’est un élément indissociable d’une vie de couple heureuse et harmonieuse. La rupture de la communication peut être une source douloureuse de divorce, car elle favorise le conflit et les tensions. En discutant, le couple a toutes les chances de mieux s’entendre, de libérer toutes les formes de reproches et de trouver des solutions efficaces pour faire face aux problèmes.

Photo illustration: © Chlorophylle – Fotolia.com

Par la rédaction de Creapharma, 31 octobre 2014.

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 31.10.2014.