Publicité

L’UDF saisit le référendum contre les crédits pour l’Eurovision

ZURICHL’UDF conteste les crédits accordés pour l’organisation du Concours Eurovision 2025. Elle annonce le lancement de référendums. Pour sa part, la fédération alémanique des contribuables, proche de l’UDC, vise surtout la candidature zurichoise pour l’instant.

Parti évangélique conservateur, l’Union démocratique fédérale (UDF) dit s’en prendre à l’évolution de l’Eurovision Song Contest (ESC) vers “de plus en plus d’incidents antisémites” ainsi que “de plus en plus de contributions satanistes et occultistes”. Et de citer l’exemple des manifestations à Malmö (Suède) contre la participation d’Israël au dernier ESC, en raison de la guerre à Gaza.

Selon l’UDF, ce type de manifestation laisse augurer d’un risque sécuritaire élevé lors de la tenue de l’ESC en Suisse en mai prochain. Le parti annonce vouloir coordonner la récolte de signatures contre les crédits accordés pour l’organisation éventuelle par les villes intéressées, soit Zurich, Genève, Bâle et Berner/Bienne.

L'UDF saisit le référendum contre les crédits pour l'Eurovision


Référendums en vue à Zurich et Berne


Mardi, les comités des sections UDF de la ville et du canton de Zurich ont décidé de lancer le référendum contre le crédit cadre de 20 millions de francs de la ville, approuvé mercredi dernier par le législatif. Cet argent doit co-financer la mise sur pied du grand évènement, si Zurich est choisie comme ville-hôte de l’ESC. Le parlement cantonal a, lui, accordé lundi un crédit de 5 millions.

Les sections bernoises de l’UDF avaient déjà décidé mercredi dernier de lancer le référendum contre les crédits concernant la candidature commune de Berne et Bienne. En ville de Berne, des politiciens de l’UDC et des Verts alternatifs ont déposé un texte référendaire. Au niveau cantonal, l’UDC et l’UDF saisiront le référendum si le crédit de près de 30 millions est accepté par le Grand Conseil.

Crédits pas encore votés à Genève et Bâle

L’Union démocratique fédérale vise également les crédits accordés aux candidatures genevoise et bâloise. Dans la cité de Calvin et dans le coude du Rhin, les crédits n’ont pas encore été votés par les parlements respectifs.

De son côté, la fédération alémanique des contribuables se concentre, pour le moment, sur l’opposition à la candidature zurichoise. Elle ne voit pas pourquoi les contribuables zurichois co-financeraient l’ESC, “un évènement privé”, écrit-elle mardi. Elle doit se réunir mercredi pour décider du lancement d’un référendum contre le crédit accordé par la ville.

Fin août, la SSR doit choisir la ville-hôte du Concours Eurovision, en consultation avec l’Union européenne de radio-télévision (UER). La tenue d’éventuels référendums ne sera possible qu’ultérieurement.

Le 9 juillet 2024. Sources : Keystone-ATS. Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay ou Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch).

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 11.07.2024

Publicité