EDITORIAL – La honte totale du DIP genevois en bloquant le projet de faire chanter des écoliers de 5 à 7 ans

Niveau-3-polemique-romanvie

GENEVELa Direction de l’enseignement obligatoire genevois a estimé que le projet de faire chanter des écoliers de 5 à 7 ans dans L’Arche de Noé violait la constitution, comme nous l’apprend la Tribune de Genève et le 20 Minutes (lire article ici) ce mardi 26 mai 2015.

Mais comment est-ce possible dans la Cité de Calvin, comment peut-être la franc-maçonnerie (hypothèse de réflexion en suivant l’actualité française) stupide d’influence du Grand Orient qui pollue à Genève et en France (je ne parle pas de franc-maçonneries plus respectueuses, Dieu merci il y en a) en est-elle arrivée à ce stade ?
Où sont les protestants, existent-ils encore ou le monde est-il désormais peuplé seulement d’évangéliques fiers de leur convictions sur cette planète Terre ? Il faudrait une mobilisation générale, y compris des catholiques, dépôt de plaintes pénales, demande de référendum. Bougez-vous, ou voulez-vous attendre que Genève devienne une Corée du Nord sans liberté religieuse ?
La honte totale de l’Etat de Genève, la mafia tout simplement des autorités genevoises qui ont déjà par le passé cherché à interdire la présence d’évangéliques au marché, mais qui ont perdu devant la justice.

Peut-être que dans le futur plus aucun enseignant ne pourra être engagé s’il porte un nom biblique comme Sarah, David… Au nom de la laïcité.

Et aussi, à Genève le quartier de la St-Jean devrait être débaptisé, car Saint est bien sûr sale, indigne d’un état laïc.

De plus, est-ce que nous les évangéliques nous nous plaignons par exemple de la méditation, toujours plus utilisée à l’école et dans les entreprises ? Non, car nous sommes aussi beaux joueurs. La méditation a clairement une influence notamment bouddhiste, mais nous respectons aussi ces cultures et n’allons pas provoquer pour rien comme le fait le DIP. Si j’ai un frère musulman je le respecte, je peux même aller dans son lieu de culte. La religion s’additionne, elle ne se soustrait pas.

La moindre des choses est que quand on habite dans un pays chrétien (ou au moins de culture) comme la Suisse, on respecte la culture chrétienne, si vous n’êtes pas content car vous avez une autre religion ou êtes un athée fanatique, allez dans un autre pays ou envoyez vos enfants à l’école privée. N’y voyez pas ici un discours raciste, mais simplement de respect. Si je vivais en Iran je respecterais la culture du pays.

Stupidité sans limite

Ce qui pourrait être intéressant c’est de médiatiser cette affaire hors de Suisse (et je vais me charger de la médiatiser en Suisse premièrement), par exemple aux Etats-Unis ou au Brésil, est-ce que les Américains ou Brésiliens si croyants (à plus de 90%) pourraient continuer à acheter des Rolex par exemple provenant désormais presque de la Corée du Nord ou plutôt de la République Athée de Genève?

La Suisse se ridiculise. Même la France si j’en crois avait autorisé cette pièce d’opéra.

Les athées au pouvoir

Il est évident que l’équipe de la Direction de l’enseignement obligatoire sont des athées, très probablement d’influence franc-maçonne du Grand Orient ou peut-être même sans aucune influence, tout simplement athée sans trop réfléchir, sans connaître l’histoire, la honte pour des personnes devant transmettre le savoir. Il ne faut pas ensuite venir pleurer si de plus en plus de parents chrétiens vont vouloir mettre leurs enfants dans des écoles privées ou même comme votre serviteur, Genevois, a tout simplement émigré au Brésil exactement pour cette raison, l’athéisme qui pollue en Suisse , au moins au Brésil et malgré tous ses problèmes, c’est un pays qui respecte et valorise les Chrétiens. La même chose que les Etats-Unis, un pays qui respecte à fond le christianisme.


Romanvie suivra le débat et nous n’hésiterons pas à déposer plainte pénale pour défendre tous les Chrétiens de ce pays, sans aucun état d’âme. Avis aux autorités, la guerre ne fait que de commencer ! Car on sait très bien que si on lâche la garde, la prochaine étape pourrait être d’interdire des églises à Genève, puis la religion entière. Déjà des intellectuels athées anglais veulent aller dans cette direction.

creche-noel-decembre-2014-interdit

Le 26 mai 2015. Par Xavier Gruffat

Lire aussi: EDITORIAL – La folie du progressisme, ils veulent détruire notre civilisation chrétienne !

Lire aussi :  EDITORIAL – France vs. Suisse, le danger de l’athéisme pour un pays


Photos d’illustrations : Romanvie.ch

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 26.05.2015.