Les couples mariés mieux protégés contre la dépression ?

Les couples mariés mieux protégés contre la dépression ?Une étude réalisée par des chercheurs de la Georgia State University (DOI : 10.1016/j.ssresearch.2017.12.008) dont les résultats ont été publiés en avril 2018 dans la revue Social Science Research montre que les personnes mariées présentent moins de symptômes de dépression que les personnes non mariées. Ce constat est d’autant plus vrai lorsque le couple gagne moins de 60’ 000 dollars par an.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

Le mariage favorise une meilleure santé mentale

Les couples mariés et non mariés ne présentent pas la même santé mentale selon cette étude qui a porté sur 3’617 adultes âgés de 24 à 89 ans. Les chercheurs ont observé les données de l’Americans’ Changing Lives Survey, une étude réalisée au niveau national et qui est constituée d’entrevues destinées à couvrir un ensemble de domaines dont l’aspect social, psychologique et physique de chaque individu. Les réponses ont ainsi révélé que les personnes mariées qui ont un revenu moyen ou inférieur éprouvaient moins de symptômes de dépression.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)


Un rôle important accordé aux revenus

Le Dr Ben Lennox Kail et son équipe se sont penchés sur différents cas d’individus : jamais mariés, mariés et nouvellement mariés. L’objectif était de déterminer si le bien-être psychologique conféré par le mariage pouvait varier selon le statut socioéconomique des couples. Les résultats ont abouti à la conclusion que les ménages qui gagnent moins de 60’000 dollars par an étaient les mieux protégés, peut-être du fait qu’ils vivent dans un sentiment accru de sécurité financière et d’autoefficacité provenant probablement de la mise en commun des ressources. Chez les couples qui gagnent plus de 60’000 dollars par an, l’effet du mariage semble être moins important. Les chercheurs émettent l’hypothèse que ces couples disposent déjà de ressources assez importantes et de ce fait tirent moins profit des avantages du mariage sur le plan de la santé qui découle principalement de la mise en commun des ressources comme les finances et le soutien social. Il faut noter que les personnes qui ne sont jamais mariées et qui ont un niveau élevé de revenus se trouvent également mieux protégées des symptômes de dépression que les autres individus qui ont participé à l’étude.

Lire aussi l’article complet sur la dépression du site Creapharma.ch (site santé de Romanvie.ch)


Le 27 juillet 2018. Par la rédaction de Romanvie. Sources : Communiqué de presse de l’étude (en anglais). Référence : Social Science Research (2018) (DOI: 10.1016/j.ssresearch.2017.12.008) – Photo illustration : Fotolia.com

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 27.07.2018.

Pages les plus lues