Mort suspecte à Yverdon-les-Bains

YVERDON-LES-BAINS Lundi en début d’après-midi, la Police cantonale est intervenue dans un appartement en ville d’Yverdon-les-Bains où un proche a découvert le corps sans vie d’une jeune femme. A ce stade de l’enquête, ni les circonstances, ni les causes exactes de la mort n’ont pu être établies formellement. La police recherche activement le compagnon de la victime.

Mort suspecte à Yverdon-les-BainsLundi 23 janvier 2017, vers 14h40, une personne a appelé la Police cantonale via le 117 pour annoncer la découverte du corps sans vie d’une jeune femme de 30 ans dans son appartement au centre-ville d’Yverdon-les-Bains. Les services de secours dépêchés sur place n’ont pu que constater le décès dans des circonstances qui restent à établir. Dans l’appartement se trouvait également le fils de la victime, âgé de 7 mois. Il n’a pas été blessé et a fait l’objet d’une prise en charge.
La procureure de service a ouvert une instruction pénale. Les investigations sont menées par les enquêteurs de la Police de sûreté et les spécialistes de la brigade de police scientifique en collaboration avec le Centre universitaire de médecine légale.
Lors de la découverte de la victime, plusieurs patrouilles de la Police du Nord vaudois et de la Gendarmerie sont intervenues sur les lieux, ainsi qu’une ambulance et le SMUR de l’EHNV site d’Yverdon-les-Bains.

Il ne sera donné aucune autre information avant la fin des premières investigations.

Communiqué du 25 janvier 2017

Suite aux premières constatations médico-légales laissant à penser que la personne retrouvée décédée lundi à Yverdon-les-Bains a été victime d’un acte homicide, le compagnon de celle-ci a été interpellé à Nîmes (France). En vertu des accords et traités internationaux en vigueur, les autorités suisses vont entreprendre de déléguer la poursuite pénale à la France, dans la mesure où le prévenu, français, n’est pas extradable.


Mercredi 25 janvier 2017, vers 06h00, les services de police français ont procédé, à Nîmes, à l’interpellation du compagnon de la Suissesse retrouvée décédée lundi dans son appartement à Yverdon-les-Bains. Ce ressortissant français de 35 ans est prévenu d’homicide. L’enquête ouverte sous l’autorité de la procureure de service pour le Nord vaudois fait l’objet d’une demande de délégation de poursuite auprès des instances judiciaires françaises. En effet, le prévenu n’étant  pas extradable, la suite de la procédure se déroulera sous la conduite de la Justice française.

Le dispositif policier mis en place, pour les besoins de l’enquête et des investigations, a nécessité une importante collaboration entre les services de police vaudois et français, plus particulièrement entre la police de sûreté et la section de recherche de Besançon (Région de gendarmerie de Franche-Comté). Dans le cadre des accords d’entraide judiciaire internationaux, les autorités françaises ont apporté leur appui à la direction de l’enquête pour les investigations menées sur leur territoire.


Rappel des faits

Lundi 23 janvier 2017, vers 14h40, une personne avait fait appel à la Police cantonale via le 117 pour annoncer la découverte du corps sans vie d’une jeune femme de 30 ans dans son appartement au centre-ville d’Yverdon-les-Bains. Les services de secours dépêchés sur place n’avaient pu que constater le décès dans des circonstances qui restent à établir. Dans l’appartement se trouvait également le fils de la victime, âgé de 7 mois. Il n’avait pas été blessé et avait fait l’objet d’une prise en charge.

Le 25 janvier 2017. Sources : Communiqué de la Police Cantonale Vaudoise, Photo d’illustration : fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 25.01.2017.