EDITORIAL : Ne pas toucher à la TVA, l’ancrer dans la Constitution

MONTREUX  En Suisse, la TVA est actuellement à 8% pour la plupart des produits ou services (il y a des exceptions comme pour les livres, médicaments, aliments de première nécessité). Cela signifie que si vous achetez une voiture neuve à CHF 20’000.- pour payerez CHF 1’600.- de TVA, dans ce cas le concessionnaire payera ce montant  directement à la Confédération suisse par facture. Certains pays comme la France, l’Italie ou l’Allemagne ont une TVA à plus de 20% et des pays comme le Brésil arrivent même à avoir une TVA (qui ne se nomme pas ainsi) à parfois 50%. Aux Etats-Unis la TVA (appelée sales tax) est propre à chaque état, la Californie et New York ont une TVA à environ 8% et la Floride ou le Texas n’ont pas de TVA. D’où l’intérêt au passage d’acheter un iPhone en Floride et pas à New York. 

Droite et gauche contre la TVA ?

La TVA est un impôt indirect qu’on peut qualifier d’injuste. En effet, le CEO de Nestlé paye le même montant de TVA qu’un employé d’hôtel ou chômeur qui gagne CHF 3’000.- par mois. Cet aspect devrait satisfaire la gauche. Mais comme Romanvie.ch est un site de tendance conservatrice de droite, à nous d’avoir aussi des arguments pour ce côté de l’échiquier. Pour la droite, l’état ne doit pas être trop gros  et vivre avec ce qu’il a. Autrement dit, l’état doit “se débrouiller” avec son budget et malheureusement tailler dans certaines dépenses. Si l’AVS a besoin d’argent, il faut par exemple augmenter l’âge de la retraite en fonction de l’espérance de vie mais ne surtout pas toucher à la TVA.
On sait que les Juifs et Chrétiens (évangéliques surtout) utilisent le concept biblique de la dîme, c’est-à-dire verser 10% de ses revenus à l’institution religieuse à laquelle ils appartiennent. Comme c’est écrit dans la Bible (ex. dans Malachie), on peut dire que la Bible fait office de Constitution. Il est impossible d’augmenter cette valeur à 11% par exemple. L’analogie entre la dîme et la TVA fait sens à mon avis.


Ancrer dans la Constitution


De la même façon, l’état suisse devrait ancrer dans la constitution le fait que la TVA ne puisse jamais dépasser par exemple 10%, comme cela on a encore 2% de marge pour quelques dépenses comme l’AVS ou peut-être un nouveau tunnel ou un métro reliant Genève à Zurich ?

C’est peut-être l’une des raisons pourquoi la votation sur la réforme de l’AVS appelée “Prévoyance 2020” a été refusée le dimanche 24 septembre 2017. Autant la droite que la gauche ont d’une façon presque émotionnelle ou épidermique une allergie à une augmentation de la TVA, pour des raisons différentes mais identiques sur le résultat. De temps en temps, les 2 parties de l’échiquier arrivent à s’entendre, les Américains parlent de politique “bi-partisanne” (Républicains et Démocrates).

Le 24 septembre 2017. Par Xavier Gruffat (Rédacteur en chef de Romanvie.ch).

Romanvie.ch – Un média qui transforme ! 

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 24.09.2017.

Pages les plus lues