Publicité

Noël et fêtes en famille : comment limiter les risques de transmission de la Covid-19 ?

Noël est une célébration importante pour les chrétiens. Si la manière de fêter cet évènement a été nécessairement différente depuis l’année dernière, cette année 2021 encore, les risques de transmission restent élevés. Avec l’arrivée des variants comme le variant Delta ou Omicron, difficile de fêter Noël en toute sécurité à partir du moment où l’on désire se réunir en famille. Quel que soit le contexte dans lequel nous sommes contraints de fêter Noël ainsi que les difficultés rencontrées : financière, maladie, stress, fatigue ou même désespoir et perte des êtres qui nous sont chers, la naissance de Jésus, notre sauveur, est une promesse de vie et de paix. Le sens donné à la nativité et sa portée spirituelle peuvent demeurer forts, car c’est un moment de renouveau, de partage d’amour et de joie. Passons ainsi les fêtes avec cette joie au cœur, mais protégeons aussi ceux que nous aimons en prenant toutes les précautions nécessaires pour éviter la propagation du SARS-CoV-2. Voici 10 conseils et mesures à partager avec vos proches pour réduire les risques de contamination, que vous soyez vacciné ou non.


Noël et fêtes en famille : comment limiter les risques de transmission de la Covid-19 ?

1. Faites un test

En cas de symptômes, il est conseillé de faire un test pour confirmer s’il s’agit ou pas de la Covid-19. Si le résultat est positif, le mieux est de rester en quarantaine ou de s’isoler pour ne pas contaminer les autres membres de la famille. Bien qu’il n’y ait pas vraiment de nombre maximum de convives qu’il faut absolument respecter, le bon sens nous dicte d’essayer d’éviter les grands rassemblements. Le test permet ainsi de limiter le risque d’être en contact avec des personnes infectées, mais il convient aussi de réduire autant que possible le nombre de personnes à table. Assez pratique, l’autotest ou un test antigénique peut être effectué la veille ou le jour même de l’évènement.

2. Mettez à jour les vaccins des personnes fragiles

Il est conseillé de s’assurer que les personnes vulnérables de la famille ont bien reçu toutes les doses de vaccination nécessaires pour être mieux protégées. Les installer en bout de table leur permet aussi d’être plus à l’aise, d’avoir plus d’espace et de pouvoir se lever de temps en temps si nécessaire.

3. Aérez la maison

Pour limiter les risques, il convient d’aérer la maison et d’ouvrir régulièrement les fenêtres. La ventilation diminue la concentration d’air contaminé et réduit le risque de transmission du virus. Ouvrir au moins une porte toutes les heures pendant 15 à 20 minutes ou garder une fenêtre ouverte en permanence favorise l’aération de la pièce.

4. Désinfectez la maison

Avant l’arrivée et après le départ des convives, pensez à désinfecter la maison. Outre les chaises, les nappes, le frigo, la cuisine et la salle de bain qui doivent être nettoyés en priorité, faites la vaisselle sans attendre et lavez les verres et les serviettes qui ont été utilisés par les convives.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

5. Gardez votre masque

Même si dans le cadre privé, le port de masque est souvent négligé, il est fortement recommandé. Si tout le monde garde son masque pendant la fête, la densité des particules émises sera réduite. Le port de masque est d’autant plus important si la pièce est exiguë, si la distanciation ne peut être respectée ou si la fête se passe à l’intérieur. Essayez de garder votre masque sauf uniquement pour manger afin d’éviter les risques. Pour les personnes fragiles, un masque de type FFP2 est plus indiqué si possible. Pour les hôtes, il vaut mieux prévoir des masques additionnels que les invités pourront utiliser si nécessaire.

6. Maintenez une distance physique de 1 mètre

Même si c’est souvent difficile, essayez de maintenir une distance d’au moins 1 mètre avec les autres convives. Il est ainsi possible de prévoir plusieurs tables pour la fête ou de n’occuper qu’une chaise sur deux. Bien sûr cette distance n’est pas toujours suffisante pour bien se protéger, mais elle permet cependant de réduire les risques de contamination ou de transmission de la maladie. De même, il est conseillé de limiter, voire d’éviter les bises, les embrassades et les poignées de main.

7. Lavez-vous régulièrement les mains

Pensez à mettre à disposition de tous une solution hydroalcoolique, mais le mieux est de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Cette précaution aide à limiter les risques en désinfectant les mains en cas de contact avec un objet ou une personne contaminée.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

8. Passez du temps à l’extérieur

Organiser la fête à l’extérieur est l’idéal si les conditions le permettent, car c’est plus aéré et il est plus facile de garder une certaine distance entre les convives. Bien évidemment, ce n’est pas toujours facile en cette saison, mais il est toujours possible de l’envisager.

9. Parlez moins et moins fort

En parlant, en chantant et même en mangeant, nous émettons des gouttelettes qui risquent de contaminer les autres convives. L’essentiel est d’être ensemble, il est ainsi conseillé de parler et de chanter moins fort pour limiter l’émission de particules porteuses de virus. De plus, il est recommandé aux fumeurs de ne pas fumer à l’intérieur, mais plutôt de sortir et de s’éloigner un peu des autres convives.

10. Attention à la distribution des cadeaux

Au moment de la distribution des cadeaux, il serait judicieux de désigner une seule personne qui sera chargée de les remettre à chaque convive. Cela évitera que les paquets passent de main en main au risque de favoriser la contamination.


Article mis à jour le 22 décembre 2021. Par la rédaction de Romanvie. Photo illustration : © 2020 Pixabay

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 22.12.2021

Publicité