Publicité

Parlement – Les présidents des Chambres fêtés aux Grisons et en Thurgovie

DISENTIS GRLes nouveaux présidents des Chambres fédérales ont été fêtés dans leurs cantons respectifs. En Thurgovie, la population a accueilli Brigitte Häberli en grand nombre. A Disentis (GR), le président du Conseil national Martin Candinas a reçu un cristal de Viola Amherd.

Membre, comme lui, du Centre, la conseillère fédérale a offert ce cadeau mercredi au premier citoyen lors de la cérémonie officielle des festivités, à l’église abbatiale de Disentis. Peu avant, vers 14h00, le Grison Martin Candinas et ses invités sont arrivés en provenance de Berne après un voyage en train passant par les cols de la Furka et de l’Oberalp.

Pas le temps “de se la couler douce”


“Tu as une période passionnante et beaucoup de travail devant toi”, a déclaré la ministre de la défense qui a siégé pendant plusieurs années à côté de Martin Candinas au Conseil national. “Je doute que tu aies le temps de te la couler douce au Palais fédéral durant l’année à venir”, a-t-elle plaisanté en faisant allusion à une réponse donnée par le fils du politicien. Interrogé sur les activités de son père, celui-ci avait dit qu’il se la coulait douce au Palais fédéral.

Martin Candinas a remercié Viola Amherd pour le cadeau et pour la patience dont elle a fait preuve à ses côtés, lorsqu’il a débuté au Conseil national. “Je te remercie aussi pour les nombreux conseils, que j’ai suivis en partie”, a déclaré le centriste romanche âgé de 42 ans.

Parlement - Les présidents des Chambres fêtés aux Grisons et en Thurgovie

Promotion du romanche à Berne

Le Grison entend faire de la promotion de sa langue maternelle l’une des priorités de son année présidentielle. Dans un an, “chacune et chacun devrait savoir que notre quatrième langue nationale est le romanche et non pas l’anglais”, a lancé le président du gouvernement grison Marcus Caduff (Centre). Un apéritif partagé avec la population a suivi la partie officielle.

Outre Viola Amherd, d’autres politiciens de haut rang ont fait le déplacement de Disentis dont la prédécesseuse de Martin Candinas au perchoir, Irène Kälin (Verts/AG), le candidat au Conseil fédéral Albert Rösti (UDC/BE) et la députation grisonne au Conseil national. Les festivités devaient se terminer en soirée à Coire.

Brigitte Häberli émue à Frauenfeld

A Frauenfeld, pendant ce temps, la Thurgovie a fêté “sa” nouvelle présidente du Conseil des Etats Brigitte Häberli (Centre/TG). La politicienne âgée de 64 ans s’est montrée émue de l’accueil de centaines de concitoyens, à l’arrivée, vers 13h00, du train spécial à Frauenfeld en provenance de Berne.

Après un court cortège dans les rues du chef-lieu thurgovien, les festivités se sont poursuivies à la caserne de la ville. Accompagnée du conseiller fédéral Alain Berset, elle a rappelé le mot d’ordre qu’elle s’est fixé pour son année de présidence de la Chambre des cantons: “Ensemble”.


A cet égard, la compréhension réciproque entre les générations lui semble constituer “le plus grand défi”. Pour les aînés, le maintien des oeuvres sociales représente un devoir central, alors que la jeune génération exige que la Suisse investisse dans la formation et la recherche.

Un apéritif avec la population a suivi la cérémonie. La sénatrice devait ensuite de rendre dans sa commune de domicile, Bichelsee-Balterswil, pour y être fêtée par les habitants. Brigitte Häberli est la cinquième femme et la première Thurgovienne à présider le Conseil des Etats.

Le 30 novembre 2022. Source : Keystone-ATS (Romanvie.ch est client de l’agence). Crédits photos: Adobe Stock, Pixabay

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 01.12.2022

Publicité