EDITORIAL – Parlons de Fête de la famille et plus de Noël !

Noël, une fête chrétienne hackée


Autant le dire tout de suite et de façon directe, Noël en Occident (Europe, Amériques) est en train de devenir “un gros n’importe quoi”. Noël est de plus en plus fêté par des athées ou agnostiques sans plus aucune référence à Jésus, Fils de Dieu. Les gens dans la plupart des familles occidentales mangent copieusement, boivent beaucoup d’alcool et se donnent des cadeaux (cela dit au Brésil par exemple les gens se donnent très peu de cadeaux). On est très loin d’une fête religieuse avec un respect pour le Tout Puissant, pensez aux Juifs comment ils fêtent certains fêtes sacrées avec un jeûne et des prières. De moins en moins de personnes vont à l’église la Veille de Noël. D’ailleurs beaucoup d’églises évangéliques n’ont pas de service le 24 à minuit.  

Bref, il me semble totalement logique de changer le terme de Fête de Noël en Fête de la famille. Ainsi les athées et agnostiques seront contents et aussi les Chrétiens. Car pour un Chrétien comme moi, j’ai de moins en moins envie de fêter Noël, car c’est comme si la fête avait été volée ou hackée par les athées, agnostiques et surtout l’économie de marché capitaliste globalisée. Pour moi il s’agit désormais d’une fête 100% agnostique ou commerciale et je me sens de plus en plus frustré de fêter Noël ainsi. Les mots comptent dans un monde complexe. Si on parle de Fête de famille, il y a une vraie clarté. Car ne nous trompons pas, c’est bien cela qui est fêté dans l’énorme majorité des familles et plus du tout la naissance de l’enfant Jésus.

Les Eglises peuvent elles bien sûr continuer à parler de Noël, mais de grâce les familles ne devraient plus utiliser ce terme ou en tout cas celles qui célèbrent la famille plutôt que Jésus. D’ailleurs on dit de plus en plus Bonnes fêtes et moins Joyeux Noël, une évolution logique. En plus, la date du 25 décembre n’est jamais mentionnée dans la Bible.

La fête de Noël est-elle en train de perdre son essence religieuse ?

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)


Par Xavier Gruffat (Romanvie.ch), le 25 décembre 2018.

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 25.12.2018.

Pages les plus lues