Plus de 3000 jeunes participent à la RJ de Bulle

La Rencontre de jeunesse a fait le plein cette fin de semaine à Bulle. Enthousiasme, propos encourageants et valorisation du potentiel de chacun ont offert un coup de « boost » aux quelque 3300 jeunes qui avaient fait le déplacement.


Plus de 3000 jeunes participent à la RJ de Bulle

Dimanche autour de 15h30, la Rencontre de jeunesse (RJ) à Bulle s’est terminée par une chenille géante. Des ados et de jeunes adultes ont parcouru les allées de l’Espace Gruyère les uns derrière les autres, dans une ambiance de fête et d’enthousiasme. Le tout sur le tube du week-end : « Je danse pour toi, Jésus », interprété par Heroic Nation, un groupe de louange de Pau (F). Du vendredi 1er au dimanche 3 mai, 3300 personnes ont acquitté la finance d’entrée pour entendre une ou des prédications, participer à un ou des temps de prière et de louange, et visiter une exposition proposant des animations en lien avec la mission, avec des œuvres chrétiennes ou des jeux.

Le thème de cette RJ était Heaven on Earth (Le ciel sur la terre). Il a été lancé le vendredi soir par une méditation de la séquence du Notre Père qui dit : « Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6.10). Un groupe a interprété une chorégraphie diffusée sur deux écrans géants avec, en arrière-plan, un flot d’images projetées sur un écran principal. Le ton était donné : festif, exubérant et constamment motivant pour un public composé majoritairement de jeunes entre 16 et 25 ans.

Du biblique popularisé pour des jeunes


L’apport biblique a été amené par Markus Wenz, pasteur jeunesse au Gospel Forum de Stuttgart (DE) et initiateur des “Holy Spirit Night”, des rassemblements qui regroupent en Allemagne à chaque fois plusieurs milliers de jeunes. A trois reprises durant le week-end, il a prêché. Tout d’abord sur l’importance d’en appeler à Jésus dans la tempête, puis sur l’importance d’être revêtu du Saint-Esprit dans son quotidien. A partir de l’histoire du roi David, il a ainsi lancé aux jeunes que Dieu aimait les « petits », pour les appeler à faire quelque chose d’extraordinaire dans leur famille, dans leur école, dans leur ville… Il a terminé sa série de prédications en soulignant que « Les rêveurs ne dorment pas ». A partir des rêveurs de la Bible, il a montré qu’il y avait différentes sortes de rêves, et notamment des rêves divins dans lesquels Dieu invitait à entrer.

L’expérimentation de l’Esprit à l’agenda

Le pasteur Paul Goulet d’une mégachurch de Las Vegas était aussi du week-end. Ce Québécois d’origine, dans la soixantaine, a surtout témoigné de son vécu avec Dieu. Très marqué par les propos dévalorisants de son père à son égard et par son désir de mettre fin à ses jours à l’âge de 20 ans, « Pasteur Paul » a témoigné de sa rencontre avec le Christ et de son engagement dans la relation d’aide chrétienne. A l’âge de 30 ans, il dirigeait un cabinet de relation d’aide qui marchait bien et Dieu l’a appelé à devenir pasteur d’une petite Eglise de Las Vegas. Depuis, l’Eglise internationale de cette ville a beaucoup grandi. Paul Goulet et son épouse Denise sont devenus des personnalités du monde charismatique américain. Ce couple rayonne aussi dans le monde francophone, notamment au travers de séminaires organisés régulièrement en français à Las Vegas pour « propager le réveil en francophonie ».

Yves Matthey, le président de l’Association de la RJ et membre de l’Eglise évangélique d’Oron (FREE), s’est dit très satisfait de cette nouvelle édition. Avec le comité de cette association, il cherche à travailler autour de trois axes : ranimer la flamme pour l’Evangile chez les jeunes, permettre à deux sensibilités charismatiques de travailler ensemble – ceux qui ont particulièrement à cœur l’évangélisation et ceux qui recherchent et promeuvent les « signes de puissance » –, et permettre aux jeunes de différents milieux de faire connaissance et de réseauter. Yves Matthey se réjouit d’ores et déjà de la prochaine édition de la RJ qui aura lieu du 22 au 24 avril 2016 avec pour thème : « Un pour tous. Tous pour un ».

Source : Lafree.ch – Par Serge Carrel

Lire aussi : Musiques gospel top de 2015

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 05.05.2015.

Pages les plus lues