EDITORIAL – Politiciens, dormez plus et travaillez moins

L’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, a expliqué dans une conférence à Washington D.C. il y a quelques mois qu’il dormait 8 heures par nuit et travaillait assez peu chaque jour. Les décisions importantes, en tout cas dans un meeting d’entreprise, étaient prises entre 10 heures et le repas de midi. Selon lui prendre 3 décisions importantes par jour était suffisant. Le soir il rentrait assez tôt chez lui (avant 18h si on lit entre les lignes). On dirait que cela lui réussit vu le succès phénoménal de sa société Amazon ou même du Washington Post.


Politiciens ?


Appliqué à la politique il y a probablement des leçons et principes à en tirer. On sait que beaucoup de politiciens comme Macron et Trump dorment très peu (moins de 5 heures par nuit) et on le voit ces derniers jours ils semblent très stressés. Macron a même eu un gros coup de fatigue en octobre, comme l’ont raconté les médias. L’idée de Jeff Bezos de privilégier la qualité à la quantité me paraît très intéressante. Toutes les décisions non stratégiques ou importantes sont prises par des cadres d’un niveau hiérarchique inférieur.

Imaginez par exemple que l’administration fédérale travaille 2 millions d’heures par année et le Conseil Fédéral au complet 20’000 heures. Cela fait seulement 1% des heures travaillées. Ainsi si un Conseiller Fédéral travaille plusieurs heures en moins (ou plus) par semaine, cela ne va pas changer grand chose si des employés l’aident dans son travail. Avec moins de stress et plus de sommeil les 7 Conseillers Fédéraux pourront très probablement prendre de meilleures décisions pour l’avenir de la Suisse. Jeff Bezos a bien compris les mathématiques, aux politiciens de suivre la même logique. Attention, je ne dis pas que l’administration fédérale doit moins travailler, je parle ici seulement des 7 Conseillers Fédéraux.

Le 13 novembre 2018. Par Xavier Gruffat (journaliste non diplômé).

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 14.11.2018.