Prévention des vols au « rendez-moi »

LAUSANNEDepuis le début de l’été, la Police cantonale vaudoise observe une recrudescence de délinquants astucieux effectuant des vols au « rendez-moi » dans notre canton. Plus de soixante cas ont été recensés depuis le début de l’année où des individus sont parvenus à subtiliser de l’argent à des commerçants.


Prévention des vols au « rendez-moi »Depuis le début de l’été, le canton de Vaud est touché par l’augmentation d’une délinquance particulièrement astucieuse. Des personnes (hommes et femmes) se présentent dans des commerces, pour acquérir un objet de faible valeur. Ils payent avec un billet de CHF 100.- ou de CHF 200.- et empochent la monnaie. Par la suite, ils renoncent à l’achat et demandent la restitution de l’argent. Les délinquants profitent de la confusion pour garder la monnaie, réussissant même à subtiliser d’autres billets lors de différentes manipulations. Un autre mode opératoire consiste à prétendre rechercher des billets à collectionner, avec un certain numéro de série. Ils utilisent souvent des coupures de CHF 1’000.-.
Depuis le début de l’année, une soixantaine de cas ont été recensés dans le canton de Vaud. Les autres cantons romands, ainsi que les cantons alémaniques sont également touchés par ce phénomène.

Plusieurs individus ont été identifiés pour ces escroqueries. Il s’agit de ressortissants roumains, de gitans français et de ressortissants d’origine iranienne s’exprimant le plus souvent en anglais. Ils agissent dans les commerces et les centres commerciaux, notamment.

La Police cantonale recommande aux commerçants la plus grande vigilance et de faire preuve de méfiance, notamment auprès des clients de passage. Quelques règles de prudence à prendre en compte :

– Demander au client de régler son achat avec un billet d’une valeur moindre

– Lorsque la monnaie est rendue, le billet remis par le client reste visible sur le comptoir

– Encaisser l’argent une fois que la monnaie a été rendue

– Lors du décompte pour la restitution de la monnaie, parler à haute voix


– Si ce genre d’arnaque se déroule, ne vous laissez pas intimider par le scandale ou la confusion créée par les escrocs. Menacez de prévenir la police

– En cas d’escroquerie avérée, aviser rapidement la police, via le numéro d’appel d’urgence 117

Source : Communiqué officiel de la police vaudoise. Le 19 août 2016.

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 25.08.2016.