EXCLUSIF – Restaurant, priez en public et gagnez 15% de rabais !

640x360xoracao-com-descontopriere-discountWINSTON-SALEM Dans un restaurant de Caroline du Nord (Etats-Unis), les clients qui font une prière en public avant de manger peuvent profiter de 15% de rabais (photo). Cette inform640x360xoracao-com-descontoation fait actuellement le buzz sur Internet.
Le restaurant, appelé Mary’s Gourmet Diner, est locali640x360xoracao-com-descontosé à Winston-Salem, ville célèbre pour abriter un hôpital de référence mondiale, le Wake Forest Baptist Medical Center. Signe de la religiosité évangélique de la ville, le terme baptiste étant inclus dans le nom de cet hôpital. On sait que les baptistes sont très nombreux aux Etats-Unis, Obama étant son plus célèbre représentent actuellement.

15% de rabais


Si un client prie en public dans ce restaurant, sa facture sera allégée de 15%. Ce n’est pas une promotion mais plus un geste de la propriétaire Mary Haglund. Cette dame âgée de 60 ans est très croyante et a affirmé : “Pour moi, chaque aliment est un cadeau du ciel…quand je vois quelqu’un dans un restaurant qui montre sa gratitude, cela touche mon coeur.”

Mme Haglund explique que personne ne devrait se sentir obligé à faire quelque chose en public si la personne n’a pas l’envie, elle ne croit pas que des clients feront cela juste pour la promotion. Elle est la fille d’un missionnaire évangélique ayant travaillé aux Philippines, pays dans lequel elle a vu beaucoup de misère. Probablement que la faim la touche plus que la moyenne des occidentaux et que c’est pour cela qu’elle accorde ce petit “cadeau de Dieu”.

Commentaire et analyse de Xavier Gruffat (éditeur de Romanvie.ch)

Les évangéliques sont très nombreux à travers le monde (voir plus d’informations à ce sujet) et ont des habitudes parfois différentes d’un pays ou d’un continent à l’autre. De ma propre expérience, beaucoup d’évangéliques européens et sud-américains (Brésil notamment) ne font pas ou plus la prière avant le repas, ni en public ni en privé (ou rarement). Cette coutume est plus fréquente chez les évangéliques américains ou sud-coréens.


En tant que diplômé MBA, je dois admettre que c’est une EXCELLENTE idée. On sait qu’en marketing, l’une des méthodes les plus importantes est la différenciation, ce qui engendre ensuite du story telling (les gens parlent de l’entreprise, ici le restaurant). Bref un site comme Romanvie.ch reprend l’information, comme de nombreux autres sites chrétiens à travers le monde (et Dieu sait qu’ils sont nombreux)…et le buzz est fait. En plus c’est un bon moyen d’évangélisation, le but de cette fille de missionnaire. Cela dit, je ne crois pas que cette dame âgée de 60 ans, fille de missionnaire (en général pas les plus capitalistes des Chrétiens), ait planifié cette action, c’est plus un coup du hasard, que dis-je, du destin.

Sources: Gospelprime, média évangélique brésilien. The Blaze, grand média américain chrétien. Le 6 août 2014.

Voir d’autres news sur  la foi chrétienne

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 11.08.2014.

Pages les plus lues