Les protestants et évangéliques au pouvoir aux Etats-Unis

Lakewood ChurchWASHINGTONSans surprise, les protestants et évangéliques sont majoritaires dans le pouvoir législatif américain (House et Senate) comme l’informe une récente étude du Pew Research Center. Ce célèbre institut a analysé le 115ème congrès américain (115th Congress). Sur 535 représentants du peuple dans les deux chambres du pouvoir appelé Congrès (Congress), 485 sont chrétiens, 30 juifs, 2 musulmans, 3 bouddhistes, 1 hindou et seulement un politicien n’appartient à aucune religion. 10 politiciens ont toutefois refusé de répondre à la question ou ne savaient pas quoi répondre. Parmi les 485 chrétiens, 299 sont protestants ou évangéliques (avec notamment 72 baptistes et 44 méthodistes) soit plus que la moitié, 168 sont catholiques (4 de plus que lors du 114ème congrès), 13 mormons et 5 orthodoxes. Aux Etats-Unis, les mormons sont toujours plus considérés comme chrétiens, mais c’est une controverse y compris outre Atlantique. Au total, un peu plus de 90% des politiciens du pouvoir législatif se disent chrétiens.  Lors du 114ème congrès, ce chiffre était légèrement plus élevé, soit 91,7%. 

Les républicains, Chrétiens à droite toute !

Parmi les 293 Républicains du 115ème Congrès, 291 sont Chrétiens et seulement 2 ne sont pas de la plus grande religion du monde. Il s’agit de Lee Zeldin de New York et de David Kustoff du Tennessee qui sont juifs. Chez les 291 Chrétiens républicains, 67% sont protestants ou évangéliques, 27% catholiques et un peu moins de 5% mormons. Rappelons que les Républicains, appelés conservateurs, sont majoritaires, et le Président actuel Donald Trump est également conservateur. Trump est protestant, presbytérien pour être précis.

Parmi les 242 Démocrates du Congrès américain, environ 80% sont chrétiens mais il existe une plus grande diversité que les Républicains. En effet, chez le parti d’Obama et Clinton on compte 28 Juifs, 3 Bouddhistes, 3 Hindous, 2 Musulmans et un Unitarisme-universalisme ainsi qu’un politicien de l’Arizona qui se définit comme sans affiliation à une religion établie.


Légère surreprésentation des Chrétiens


Alors que le Pew indiquait, comme Romanvie.ch en a parlé dans un article, que dans la population américaine générale en 2013, 49% des Américains étaient protestants et 22% catholiques, le congrès à 90% chrétien (incluant les Mormons) semble un peu surreprésenté par rapport à la population, notamment concernant les athées et agnostiques qui représentent désormais environ 23% de la population générale américaine.

Analyse

Aux Etats-Unis, être membre d’une religion, chrétienne surtout, semble fondamental pour gagner des votes parmi la population. En 2017, on sait que les WASP (white anglo-saxon protestants) continuent d’avoir de nombreux pouvoirs, qu’ils soient politiques comme le montre cette étude, économiques ou médiatiques (ex. Fox News). L’Amérique reste pour le moment sous domination majoritairement protestante. Finalement les théories de Max Weber semblent toujours d’actualité plus de 100 ans après ses écrits.

Brésil, plus de 90% des politiciens sont chrétiens

Une étude réalisée par le site internet G1 (de l’organisation médiatique Globo, l’une des plus puissantes au monde) parue début février 2015 a montré que sur les 421 députés fédéraux du Brésil qui ont répondu à ce sondage (sur un total de 513 députés fédéraux) 300 (soit 71,2%) étaient catholiques, 68 (16%) évangéliques, 14 (3,3%) chrétiens mais sans préciser la dénomination, 8 (1,9%) adeptes du spiritisme, 1 (0,23%) député juif, 2 (0,47%) affirmaient suivre toutes les religions (remarque de X.Gruffat: seulement au Brésil on peut observer ce genre de phénomène) et 19 (4,51%) affirmaient ne suivre aucune religion.
Le total des députés chrétiens qui ont participé à cette étude (421 sur 513) s’élevait donc à 90,5%. Soit un tout petit peu moins qu’aux Etats-Unis, avec 91,7%.
Intéressant de noter qu’au Brésil, c’est un peu l’inverse des Etats-Unis, on observe une surreprésentation  catholique au niveau politique par rapport à la population générale. Sachant qu’il y a actuellement environ 30% d’évangéliques au Brésil, ceux-ci sont assez mal représentés d’un point de vue purement comptable.
Cela dit, à la différence des Etats-Unis, la bourgeoisie au Brésil reste encore en 2015 en majorité catholique, alors qu’aux Etats-Unis la bourgeoise est en majorité protestante ou évangélique.  On sait que souvent les personnes riches ont plus de facilité à être élu dans des grands pays comme  les Etats-Unis (plus de 300 millions d’habitants) ou le Brésil (plus de 200 millions).

Et en Suisse ?

Romanvie.ch aimerait procéder à une telle enquête en Suisse sur le pouvoir législatif (National et Etats) et  les Conseillers Fédéraux. Toute enquête ou étude est intéressante pour mieux comprendre notre monde complexe dans lequel les religions jouent un rôle fondamental, comme les récents événements en France nous l’ont montré.

Article mis à jour le 28 janvier 2017. Par Xavier Gruffat. Sources: Pew Research Center, lien vers l’étude : http://www.pewforum.org/2017/01/03/faith-on-the-hill-115/ et http://www.pewforum.org/2015/01/05/faith-on-the-hill/
Etude au Brésil, voir G1 de Globo

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 28.01.2017.

Pages les plus lues