Rentrée scolaire : Merci de vous arrêter aux passages de sécurité !

Rentrée scolaire : Merci de vous arrêter aux passages de sécurité !VAUDLe retour en classe des écoliers permet de rappeler aux automobilistes leur responsabilité. Du 25 août au 5 septembre 2014 la Gendarmerie vaudoise et les Polices communales vaudoises inviteront les usagers à redoubler de vigilance afin de protéger les enfants sur le chemin de l’école.
En Suisse en  2013, 445 enfants piétons de moins de 14 ans ont été blessés et 4 tués lors d’accidents de la route qui restent la première cause de décès accidentel chez les enfants jusqu’à 14 ans. Si l’on peut se réjouir d’une diminution de ces drames, ce recul ne saurait servir de prétexte pour relâcher les efforts.
Sur la route, une simple inattention ou la violation des règles les plus élémentaires peuvent avoir des conséquences dramatiques. C’est dans la poursuite de l’effort tant préventif que répressif coordonné par les différents acteurs qu’une nouvelle campagne de sensibilisation aura lieu à la rentrée scolaire 2014. Cette campagne intitulée “Ralentir ne suffit pas” est menée par les polices en collaboration avec le Touring Club Suisse (TCS), le Fonds de sécurité routière (FSR) et le Bureau de prévention des accidents (BPA). 1’000 affiches ont été remises aux communes du canton, ainsi que des banderoles du TCS qui seront placées aux abords des écoles.

A partir du 25 août et durant dix jours, gendarmes et policiers communaux vaudois inviteront les automobilistes et les parents à prendre conscience des dangers et à adopter les comportements les plus à même de protéger les plus jeunes. L’accent sera mis en particulier sur le respect des règles de la circulation aux abords des passages de sécurité. Des Post-it avec le logo de la campagne seront distribués. Des contrôles de vitesse au moyen de radars mobiles seront entrepris à proximité des établissements scolaires.


Prévention en classe

Pour les enfants et adolescents, en âge de scolarité et en apprentissage, l’appel de la route est puissant et ils oublient souvent que celui-ci s’accompagne de prise de risques. L’éducation à la sécurité routière dès le plus jeune âge est indispensable et constitue l’une des priorités des acteurs de la sécurité routière.  Durant la dernière année scolaire, la brigade de prévention routière de la Gendarmerie s’est rendue dans 1’539 classes du canton et a ainsi sensibilisé 30’038 élèves du cycle initial aux apprentis de 3e année.

La Police cantonale rappelle, en outre, que des nouvelles prescriptions concernant le transport des enfants sont applicables depuis le 1er avril 2010. Dans les véhicules, les enfants de moins de 12 ans, et dont la taille ne dépasse pas 1,50m, doivent être placés sur des sièges pour enfants ou des rehausseurs et sanglés. Ne pas s’attacher implique que les occupants du véhicule ont trois fois plus de risques d’être blessés et trente-deux fois plus d’être tués. Sans ceinture, un choc à 50 km/h correspond à une chute du 3e étage.

Communiqué de la Police vaudoise, le 20 août 2014


Photo d’illustration : © Prod. Numérik – Fotolia.com

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 21.08.2014.