Le Brésil passe à droite, montée en puissance des évangéliques

SAO PAULOAlors que les médias suisses comme la RTS, Le Temps ou le 20 Minutes sont obsédés par les élections américaines en provoquant jusqu’à une certaine nausée de la part des lecteurs. Romanvie.ch va à contre-courant avec un article sur un pays qui va devenir toujours plus influent dans le monde des idées en Occident, le Brésil. Ce pays est seulement 1 tiers moins peuplé que les Etats-Unis et subit des transformations politiques, sociologiques et religieuses probablement plus intéressantes que les Etats-Unis. Le Brésil est un pays capable de mettre en prison depuis plus d’un an de nombreux politiciens et entrepreneurs corrompus, dont un millardaire (en USD). En ce mois d’octobre, les élections municipales ont eu lieu et ont vu la montée en puissance des partis de droite et liés aux mouvements évangéliques. L’une des plus grandes villes du monde, Sao Paulo, a élu un maire catholique libéral, João Doria et Rio de Janeiro, plus célèbre ville du Brésil, vient d’élire hier un ingénieur et pasteur d’une des plus grandes églises évangéliques du Brésil et du monde, l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu. Cap à droite et vers les pensées conservatrices. Rappelons que le Brésil interdit l’avortement (sauf exception), la peine de mort, le suicide assisté et les casinos. Dur d’avoir un pays en Occident plus conservateur que le Brésil. Mais que cela soit clair, ce pays compte aussi de nombreux problèmes : pauvreté, plus de 50’000 homicides par an, plus de 50’000 morts par accidents de la route, prostitution endémique, corruption, etc.  

La gauche en perte de vitesse

Le parti de Lula, le PT (parti des travailleurs), a subi une grande défaite pendant ces élections municipales d’octobre. Très probablement les conséquences de la grave crise économique qui secoue le Brésil depuis quelques années déjà et tous les scandales de corruption (Lava Jato). Selon la Folha de S.Paulo du 31 octobre, en comparaison avec les dernières élections municipales d’octobre 2012, le PT a perdu 60% de ses mairies.

Marcelo Crivella, nouveau maire de Rio et une prière dans son discours


Elu ce dimanche avec 59,4% des votes valides, Marcelo Crivella est le nouveau maire de Rio de Janeiro. Il a reçu beaucoup de votes dans les quartiers plus pauvres des zones du nord de la ville. Evêque de la célèbre Eglise Universelle du Royaume de Dieu (EURD), Crivella est rattaché au parti PRB.  Dans son discours après le résultat il a fait une prière et demandé à Dieu la foi et l’espérance pour les 4 prochaines années à la mairie de la “Ville Merveilleuse”.
Crivella est le neveu du fondateur de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (appelé en Suisse Centre d’Accueil Universel) Edir Macedo, propriétaire également de la 2ème chaîne de télévision brésilienne la TV Record. La première TV brésilienne est la TV Globo. La TV Record est probablement le plus grand média évangélique au monde. L’EURD possède de nombreuses autres TV, radios et journaux. Edir Macedo est une personne très influente et célèbre au Brésil, il apparaît très souvent dans les journaux (ex. Folha de S.Paulo) et magasines (ex. Veja). L’EURD possède environ 7’000 églises dans tout le Brésil.

Le parti PRB

Le parti PRB de Crivella est un petit parti politique mais qui monte. Lié justement à l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu, 105 mairies appartiennent désormais à ce parti en 2016. Selon la Folha de S.Paulo, 9,7 millions de Brésiliens auront un maire lié au parti PRB dès janvier 2017.

Evangéliques au Brésil


On estime qu’au Brésil environ 2 millions de Brésiliens sont membres de l’EURD, 1.8 millions pour être précis. Le Brésil est l’un des plus grands pays évangéliques au monde avec les Etats-Unis, 28% de la population est protestante selon des sondages (population du Brésil en 2016, 206 millions d’habitants), certaines sources parlent même de 30% de la population de ce pays qui pourrait être évangélique ou protestant. Dans l’état de Rio de Janeiro, le nombre d’évangéliques dépasse désormais facilement les 35%. En 2010, un sondage officiel mais qui date évaluait exactement à 22% le nombre d’évangéliques. L’EURD est une église évangélique parmi d’autres, mais l’une des plus importantes par le nombre de fidèles et son pouvoir notamment médiatique et politique. La première église évangélique du Brésil, de loin,  est l’Assemblée de Dieu (de tendance pentecôtiste).

Le 31 octobre 2016. Par Xavier Gruffat (spécialiste des mouvements évangéliques mondiaux). Sources: The Wall Street Journal, Folha de S.Paulo, Pew Research Center

Photo ci-dessous: Temple de Salomon de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu à Sao Paulo, Brésil

temple-salomon-juin-2015-bis

temple-salomon-bresil-interieur

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 31.10.2016.