Une nouvelle grande série TV biblique, ou plutôt apocalyptique, pourrait être un grand succès

SAO PAULO – La Suisse est plutôt habituée à regarder des séries américaines (sur RTS, chaînes françaises, Netflix), mais peut-être qu’un jour les Suisses se mettront à regarder des séries brésiliennes, en tout cas les Chrétiens. La puissante TV Record, considérée comme le 2ème network ou réseau de TV au Brésil derrière la TV Globo, a commencé ces dernières années à investir des dizaines de millions de dollars dans la création de séries bibliques. Il y a quelques années la série “Les 10 Commandements” également à grand budget a été vue dans au moins 50 pays et fut un grand succès d’audience, autant au Brésil que dans d’autres pays comme l’Argentine. Mardi 21 novembre 2017, la TV Record lance sa nouvelle série blockbuster : “Apocalypse” (en portugais Apocalipse). Vivian Oliveira qui a écrit la série  “Les 10 Commandements” sera également à la tête de cette nouvelle série qui a été filmée dans 4 pays (Brésil, Etats-Unis, Italie et Israël) et comptera aussi sur de nombreux effets spéciaux, paraît-il nouveaux dans l’industrie télévisuelle brésilienne. 

TV Record


La TV Record qui est basée à Sao Paulo (Brésil) appartient à Edir Macedo, fondateur de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (en Suisse connue sous le nom de Centre d’Accueil et présente dans de nombreuses villes suisses). L’Eglise Universelle du Royaume de Dieu (EURD) est souvent considérée comme le plus grand succès mondial de ces quarante dernières années dans la création de nouveaux mouvements évangéliques, dans ce cas qualifié de néo-pentecôtisme, comme le relève aussi un article publié en novembre 2017 concernant les 500 ans de la Réforme dans le magazine économique britannique de référence The Economist. L’EURD compte plus de 10 millions de fidèles dans le monde, environ 2 millions au Brésil (1% de la population), et a des églises dans presque tous les pays de la planète (environ 200 pays et territoires).

Apocalypse, nouvelle série


Le livre de l’Apocalypse, écrit par Jean qui était apôtre de Jésus, raconte la période de la fin du monde. Dans ce dernier livre de la Bible, on apprend notamment que les Chrétiens (qui croient en Jésus Christ) seront sauvés et les autres jetés dans le feu de l’enfer. C’est un livre très complexe et sujet à controverse, notamment car il utilise beaucoup de métaphores. Mais la TV Record prend le risque de créer une série (appelée novela au Brésil) diffusée chaque jour de la semaine à 20h30 (horaire de Brasilia) en prime time, la série devrait durer plusieurs mois puis ensuite être vendues à d’autres pays. Pour rendre l’histoire plus attrayante, Vivian Oliveira devrait rajouter des personnages fictifs. L’audience devrait clairement être supérieure à 10 millions de téléspectateurs chaque soir. Par comparaison, c’est souvent plus que l’audience des séries américaines qui passent en prime time sur les grands networks américains comme CBS, ABC ou NBC. Aux Etats-Unis, à la différence du Brésil, l’audience est devenue très fragmentée notamment avec la montée en puissance de Netflix et des nombreuses chaînes câblées (ex. FoxNews, CNN). Mis à part la TV Globo qui a actuellement une audience avec sa novela (“L’autre côté du Paradis”) d’environ 30 millions de Brésiliens par soir, la novela de la TV Record sur l’apocalypse devrait clairement rivaliser avec la Globo. Et pourquoi pas une petite fin du monde ou d’un monde au Brésil si l’audience venait à dépasser la Globo ? On verra bien, mais avec désormais plus de 60 millions d’évangéliques au Brésil (sur 207  millions) soit presque la population de toute la France, le Brésil se transforme et apprécie toujours plus des séries bibliques plutôt que séculaires, pour ne pas dire vulgaires et violentes, de la TV Globo. Bref, au lieu ou en plus d’aller à l’église, les Brésiliens veulent de plus en plus que l’église se rende dans leur salon. Est-ce qu’un jour la “mode” prendra aussi en Suisse, pays de Calvin, ou que comme dirait Jésus : “Nul n’est prophète en son pays”.

Le 20 novembre 2017. Par Xavier Gruffat. Certaines sources pour rédiger cet article sont exclusives et non dévoilées. D’autres sources sont : Folha de S.Paulo, Universal.org. Crédit photo : Fotolia.com, Creapharma.ch

Photo ci-dessous : principal Temple de l’Eglise Universelle du Royaume de Dieu à Sao Paulo, appelé Temple de Salomon

Temple de Salomon

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 20.11.2017.

Pages les plus lues