Mieux comprendre le Super Bowl 2018 et ses enjeux

san-francisco-homepage-ACR-2015MINNEAPOLIS  Dimanche aura lieu le 52ᵉ Super Bowl à l’U.S. Bank Stadium à Minneapolis (Minnesota) entre les New England Patriots, avec leur quarterback superstar Tom Brady marié au top-model brésilien Gisele Bündchen, et les Philadelphia Eagles. Le Super Bowl est la finale du football américain, sport peu connu (sauf quelques apparitions dans des films d’Hollywood) et reconnu en Suisse. L’objet de cet article n’est pas de vous informer sur l’événement sportif en lui-même mais plutôt de se concentrer sur ce qu’il représente au niveau économique et social pour une grande partie des Américains, puis indirectement de la Suisse.   

Etats-Unis, loin devant

Les Etats-Unis sont de loin la première puissance économique mondiale (si on exclut l’Union Européenne comme un tout) et contribue de façon importante à la richesse de la Suisse. Rappelons que les sociétés suisses comme Nestlé, Novartis ou Roche font environ 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires par année aux Etats-Unis (chacun environ 30 milliards), aucun pays au monde (même la Suisse) n’arrive même “à la cheville des ventes” effectuées dans cet immense pays, le 3ème le plus peuplé au monde avec environ 330 millions d’habitants. Seulement la Chine et l’Inde sont plus peuplés en 2018 mais restent bien plus pauvre en terme de PIB par habitant, surtout l’Inde.


Big Business, grande audience


Parlons de chiffres justement, le Super Bowl organisé par la célèbre NFL devrait avoir une audience TV de plus de 110 millions de personnes en 2018, soit environ un tiers de la population du pays. Selon le Los Angeles Times, l’audience du Super Bowl 2016 était de 112 millions de personnes. En 2015 l’audience était de 114 millions de personnes, selon The Wall Street Journal (TWSJ) du 27 janvier 2016. Autre chiffre impressionnant, les 30 secondes de publicité sur le network NBC qui va retransmettre l’événement en 2018 devrait coûter 5 millions de dollars. Le même prix que l’année passée, en 2017 c’était le network FOX qui retransmettait l’événement.
En 2018, le chiffre d’affaires du Super Bowl pour NBC est évalué à environ 500 millions de dollars.

Autant dire que la qualité des publicités devra être élevée, pour éviter de “jeter de l’argent”. Les annonceurs devront être le plus créatif possible pour créer “le buzz” afin de faire en sorte que la publicité continue d’être très regardée après le Super Bowl, notamment sur Youtube.com et autres réseaux sociaux. L’objectif des annonceurs est de souvent créer l’événement sur Internet.

La 51ème

Il s’agit du 52ème Super Bowl, l’année passée le 51ème Super Bowl s’est déroulé à Houston (TX) et en 2016 pour le 50ème à San Francisco (CA). L’événement est pour les Américains bien plus important qu’une finale de Coupe du Monde de football (soccer) pour nous Européens. Même si un Américain a confirmé à Romanvie.ch que le football (soccer) est de plus en plus apprécié dans le pays de l’Oncle Sam.
Le football américain reste toutefois de loin le sport le plus populaire aux Etats-Unis et rassemble autant les riches que les personnes plus modestes, les noirs que les blancs, les catholiques que les protestants, etc. Bref comme le football en Europe ou au Brésil, presque une deuxième “religion”.

Le 2 février 2018. Par Xavier Gruffat (Romanvie.ch). Sources: The Wall Street Journal, NZZ.ch, The Los Angeles Times, Folha de S.Paulo, USA TODAY

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 02.02.2018.

Pages les plus lues