Vie de couple : 7 conseils pour critiquer sans fâcher

Vie de couple : 7 conseils pour critiquer sans fâcherPersonne n’est parfait ! Oui, mais parfois, nous avons besoin d’agir afin de faire avancer notre partenaire et réussir notre vie de couple. Les critiques et les remarques négatives ne marchent pas toujours pour faire comprendre à l’autre qu’il doit changer certaines choses. Au contraire, c’est souvent une source de conflit qui attise les tensions. Voici 7 conseils pour vous aider à communiquer plus efficacement au sein de votre couple et réussir à transmettre des messages forts sans forcément susciter un sentiment de honte, de gêne, d’incompréhension ou de colère.

1. « Regardez la poutre avant la paille… »


Si votre conjoint(e) vous met à bout à cause de ses nombreux petits défauts qui deviennent pénibles au quotidien, prenez le temps de le regarder autrement et essayez de valoriser ses qualités. À côté des nombreuses qualités qui vous ont séduit aux premiers jours, les défauts sont généralement minimes, mais le fait qu’ils vous exaspèrent les rend parfois intolérables. Avant de faire une remarque sur ce qui vous déplaît ou sur ce qui devrait être amélioré selon vous, accordez-vous un peu de temps pour réfléchir sur vos propres défauts. La bible nous apprend dans Matthieu 7:3 à nous remettre en question avant de juger les autres : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? ». Cela est aussi valable dans la vie du couple, cet examen de notre propre conscience nous aidera à être plus tolérant(e) envers l’autre.

2.  Préférez les compliments aux remarques négatives

Entretenez une relation sincère, saine et positive. Si vous voulez changer quelqu’un, essayez de l’encourager à aller de l’avant au lieu de lui reprocher ses erreurs. Ne soyez pas avare de compliments sincères et justifiés et dites des choses positives avant de critiquer. Cela permettra à votre partenaire de recevoir vos propos non comme une critique, mais comme un conseil pour l’aider à s’améliorer. Si votre mari ou votre femme est par exemple une personne particulièrement désordonné(e), faites-lui comprendre gentiment que c’est quelqu’un d’extraordinaire parce qu’il est attentionné, parce qu’il passe du temps avec sa famille, etc., mais qu’il faudra juste qu’il fasse un effort pour être mieux ordonné pour le bonheur de tous. Essayez toujours de valoriser les qualités avant de faire une remarque sur ce qui ne va pas.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

3.  Soyez bienveillant dans vos propos

Dans la plupart des cas, les critiques se transforment en dispute par manque d’empathie. Avant de faire une remarque, il est plus judicieux d’être compréhensif et de se mettre à la place de l’autre. Pourquoi il agit de cette façon et si vous étiez à sa place que feriez-vous ? Cette bienveillance vous aidera à trouver les bons mots et à mieux formuler votre requête. Si votre mari ou votre femme a par exemple l’habitude de mettre la musique à fond lorsqu’il/elle est à la maison, vous pouvez lui dire gentiment que vous comprenez que cela le détend, mais que vous aussi vous avez besoin de calme. Essayez de trouver ensemble la meilleure solution pour que chacun se sente bien.

4.  Soyez indulgent dans votre attitude

« Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » Matthieu 7:12. Si vous cherchez la perfection chez les autres, il faudra à votre tour être parfait. Il existe des choses que vous ne pouvez changer, apprenez à vivre de manière à pouvoir les tolérer ou mieux encore apprenez à les voir de manière positive si vous en avez la force. Cette indulgence vous aidera à complimenter l’autre à chaque fois qu’il le mérite et à renforcer sa confiance en lui. Avec le temps, il pourra peut-être changer ou pas, mais vous, vous aurez appris à mieux le connaître et à vivre avec ses petits défauts tout comme lui il arrive à tolérer les vôtres.


Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)

5.  Évitez de critiquer sous l’effet de la colère

La colère nous pousse souvent à ne pas contrôler nos propos et nos gestes. Elle suscite la violence et l’agressivité. Si vous avez des choses à dire, faites-le à d’autres moments, à un moment propice à la conversation et à la compréhension mutuelle et non sous le coup de la colère. Si l’envie vous vient de dire des choses malveillantes à votre partenaire parce que vous êtes en colère, éloignez-vous, faites quelque chose qui vous permet de retrouver votre calme. Prenez du recul, notez ce que vous souhaitez lui dire sur un papier et trouvez le temps de lui en parler plus tard. Attention, il ne s’agit pas non plus de refouler vos frustrations et de les garder pour vous, il s’agit simplement de choisir le bon moment pour vous exprimer, sans rejeter vos émotions.

6. Trouvez des solutions

L’objectif de vos remarques et critiques, si elles sont bienveillantes, est de faire en sorte que l’autre s’améliore. Il est ainsi nécessaire de bien observer et comprendre la situation avant de parler. Cette analyse vous permet de proposer des solutions pour aider votre conjoint(e) dans ses démarches et son envie de changement. Ce qu’il faut comprendre et retenir est que tout le monde ne raisonne et n’agit pas comme vous. Lorsque vous proposez des solutions, mettez-vous à la place de votre partenaire pour que vos conseils soient efficaces et lui soient réellement utiles.

7.  Apportez votre soutien

On ne change pas du jour au lendemain. Que vos remarques aient été mal prises ou acceptées, elles ne vont pas faire effet dans l’immédiat. Ne soyez pas exigeant, laissez faire le temps et soutenez votre partenaire dans ses efforts. S’il n’a pas réagi à vos critiques, réfléchissez à nouveau pour en comprendre la raison. Vos propos ont-ils été justifiés ? Utiles ? Faisables ? Il n’y a que votre amour, votre bienveillance et votre compréhension qui vous aideront à réussir une communication non violente et constructive dans votre couple.

« Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. Contre de telles attitudes, il n’y a pas de loi. » Galates 5;22-23.

Par Seheno et la rédaction de Romanvie.ch, 24 octobre 2018 – Photos illustrations : Fotolia.com

Lire d’autres articles sur la vie de couple sur notre Love Blog

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 26.11.2018.