Réponse à M. Décaillet sur les évangéliques

GENEVE Le journaliste Pascal Décaillet aime bien s’acharner contre les évangéliques, comme on peut le lire encore dans un blog qu’il a publié le 3 janvier 2020 sur la Tribune de Genève. Voici un droit de réponse.

“M. Décaillet s’acharne sur les Evangéliques (10% de la population mondiale, et peut-être un certain pouvoir en Suisse dans les médias, politiques ou business) mais ne mentionne presque jamais les Musulmans, Juifs, Catholiques, Orthodoxes, Protestants, Bouddhistes… bizarre, aujourd’hui à Paris il y a peut-être eu un acte commis par une certaine religion (mais jamais il n’en parle, peut-être par peur, bien sûr et je peux comprendre). Il faudrait au moins mieux documenter vos articles, par exemple avec des statistiques du Pew Research Center (on sait qu’une bonne partie des évangéliques n’ont pas voté Trump, la majorité n’a pas voté Trump en fait – question de mathématique, mais les évangéliques qui ont voté l’ont fait à 80% pour Trump, selon le Pew), et les catholiques, ont-il voté Trump ? On sait qu’environ 50% des catholiques ont voté Trump, bizarrement vous n’en parlez pas, quelle est la religion de certains “faucons” comme vous écrivez ? Beaucoup de catholiques, il me semble, d’origine italienne (Mike P…), irlandaise avec un certain Bannon…. Cela me paraît donc de nouveau une analyse très légère sur les évangéliques. Bonne année quand même ! Et j’attends un article critique envers les catholiques (ex. petit « cheni » à Fribourg, Pape sans patience il y a quelques jours) et les Musulmans, comme cela chacun en prendra pour son grade.”


On le voit, que cela soit au Brésil avec un film publié sur Netflix avec Jésus en homosexuel ou là avec M. Décaillet qui s’acharne contre les évangéliques, il semble que certaines religions soient plus attaquables que d’autres. Tendons l’autre joue, mais ayons toujours un droit de réponse. Que Dieu vous bénisse ! Amen


Le 3 janvier 2020. Xavier Gruffat.

Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 04.01.2020.