Publicité

Théologie : mieux comprendre Gog et Magog

Gog et Magog sont deux noms propres qui apparaissent notamment dans le livre d’Ézéchiel. Gog est une personne et Magog est un lieu. On peut notamment lire dans Ézéchiel : « Fils de l’homme, tourne ta face vers Gog, au pays de Magog » (38:1-2). « Gog et Magog » est surtout étudié dans le christianisme en eschatologie (doctrine de la fin du monde), car ces deux termes sont mentionnés aussi dans l’Apocalypse. Ainsi, « Gog et Magog » a souvent pris en Occident un sens de fléau mythique et infernal. Pour beaucoup de Chrétiens, « Gog et Magog » sont des alliés de Satan contre Dieu à la fin du millenium.


Autres livres qu’Ezechiel


On retrouve les noms propres Gog et Magog dans d’autres livres que dans Ézéchiel, dans la Genèse et le premier livre des Chroniques Magog désigne un des 7 fils de Japhet, fils de Noé et Gog un fils de la descendance de Joël. La tradition juive avait depuis longtemps changé le « Gog de Magog » d’Ezéchiel en « Gog et Magog ».

Ezechiel

On peut lire dans ce livre de l’Ancien Testament que Gog est prince de Magog, chef de Méshek et de Tubal. Il envahit Israël et affronte la colère de Dieu.

Apocalypse, guerre

« Gog et Magog » apparaît aussi dans l’Apocalypse. On peut lire : « Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre » (20:7)

Prophétie

Les interprétations des prophéties sont différentes entre les Chrétiens et les Juifs (sans mentionner ici les Musulmans, comme les deux termes apparaissent aussi dans le Coran). La prophétie Gog est censée s’accomplir à l’approche de ce que l’on appelle la “fin des temps”, mais pas nécessairement la fin du monde. L’eschatologie juive considérait Gog et Magog comme des ennemis devant être vaincus par le Messie, ce qui ouvrirait l’ère du Messie. L’interprétation du christianisme est plus nettement apocalyptique : elle fait de Gog et Magog, qui désignent ici des nations plutôt que des individus des alliés de Satan contre Dieu à la fin du millenium, comme décrit dans le livre de l’Apocalypse.

Politique moderne

Comme on peut le lire sur le site Wikipedia.org en anglais, selon un rapport non confirmé, le président américain George W. Bush, en prélude à l’invasion de l’Irak en 2003, aurait déclaré au président français Jacques Chirac : “Gog et Magog sont à l’œuvre au Moyen-Orient”. Bush aurait poursuivi : “Cette confrontation est voulue par Dieu, qui veut utiliser ce conflit pour effacer les ennemis de son peuple avant qu’une nouvelle ère ne commence”. Des responsables de l’administration Bush affirment qu’il n’existe aucune trace de cette conversation et que faire de telles références “ne ressemble pas du tout à Bush”, et les responsables français présents lors de l’appel ont également affirmé ne pas avoir entendu de telles remarques.

Le 19 mai 2022. Par Xavier Gruffat. Sources : Wikipedia.org, vidéos YouTube à ce sujet.

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 19.05.2022

Publicité