Théologie : mieux comprendre le Salut dans le Calvinisme – influence pour Van Gogh

Dans la théologie calviniste (réformée) l’homme est mort, il est dans le péché et par la grâce de Dieu il croit. Les théologiens calvinistes enseignent que le péché affecte tellement la nature humaine qu’elle est incapable même d’exercer la foi en Christ par sa propre volonté. Si l’on dit que les gens conservent leur volonté, en ce sens qu’ils pèchent volontairement, ils sont incapables de ne pas pécher en raison de la corruption de leur nature due au péché originel. Les chrétiens calvinistes croient que Dieu a prédestiné certaines personnes à être sauvées et que d’autres ont été prédestinées à la damnation éternelle (concept ici de double prédestination). On parle aussi de souveraineté absolue de Dieu. Le calvinisme s’oppose dans la théologie protestante principalement à l’arminianisme (laissant plus de liberté à l’homme, concept de prescience).

Influence de Saint Augustin


Jean Calvin a été fortement influencé sur sa conception du Salut et de la prédestination par Saint Augustin (Augustin d’Hippone), notamment par le livre “La Cité de Dieu”. Saint Augustin a vécu plus de 1000 ans avant Jean Calvin, soit de l’an 354 à l’an 430. Dans sa théologie, le poids et l’habitude du péché sont tels que, sans la grâce divine, l’homme ne peut pas se sauver : c’est le sens de la lutte contre le pélagianisme (enseignements de Pélage), qui soutient l’inverse. 

Interprétation de Max Weber (capitalisme et puritains)

Pour résumer la pensée de Max Weber et probablement un peu la simplifier, un des problèmes des Calvinistes est qu’ils ne savent pas s’ils sont sauvés ou non, s’ils font parties du peuple Elu (Sauvé). Par conséquent, notamment aux Etats-Unis, de nombreux Calvinistes (Puritains en particulier) ont travaillé durement notamment au 19ème siècle et les siècles d’avant. Le succès dans leurs affaires était la preuve qu’ils étaient sauvés. Une grande force de travail était ou est un moyen de louer Dieu. L’idée était aussi que l’enrichissement pour soi n’était pas une fin en soi mais que l’argent doit être redistribué à la société. Ces personnes avaient une attitude austère et plutôt hostiles à tous les plaisirs, mais il y a aussi plusieurs mythes à ce sujet. Par exemple les puritains consommaient de l’alcool et n’étaient pas contre la sexualité au sein du mariage. Cela dit, on comprend bien qu’une personne riche qui ne profite pas beaucoup de son argent mais le redonne à la société contribue logiquement à l’enrichissement de toute un pays (ici les Etats-Unis).

Van Gogh

Certains spécialistes de l’art pensent que l’oeuvre du peintre Vincent Van Gogh, fils d’un pasteur calviniste, avec sa grande force de travail va également dans cette direction (un livre en portugais est paru en 2021 : A salvação pela pintura – Le Salut par la peinture, de Rodrigo Naves). Peut-être de façon inconsciente aussi, Van Gogh a énormément travaillé en se basant sur sa foi de type calviniste malgré ses troubles psychiques en produisant des centaines de tableaux, sans vivre dans le luxe ou la superficialité. Il est aussi vrai que Van Gogh n’a pas connu de succès financier de son vivant. Il est donc difficile d’être sûr de cette théorie. En 2021, Van Gogh serait peut-être l’homme le plus riche du monde si tous ses tableaux lui appartenaient. Il est souvent considéré comme le plus grand peintre de tous les temps.

Lire aussi : Théologie : mieux comprendre le molinisme – un possible pont entre le calvinisme et l’arminianisme pour les protestants et évangéliques


Le 20 mai 2021. Par Xavier Gruffat. Sources : Vejam Só, Wikipedia.org, livres sur le calvinisme.

Inscrivez-vous à notre newsletter (gratuit)
Détails de la rédaction: Cet article a été mis à jour le 21.05.2021.