Publicité

THEOLOGIE – Mission Intégrale, l’équivalent protestant de la Théologie de la Libération

SAO PAULOLe christianisme est autant complexe que les sociétés modernes actuelles, qui vont de l’extrême gauche à l’extrême droite. On connaît dans les milieux évangéliques et protestants les mouvements conservateurs et donc de droite, parfois proches de la théologie de la prospérité. Un mouvement moins connu concerne la Mission Intégrale, une théologie clairement ancrée à gauche. La Mission Intégrale est idéologiquement proche de la Théologie de la Libération mise au point par certains catholiques.


Mission intégrale

La mission intégrale ou mission holistique est un terme inventé en espagnol sous le nom de misión integral dans les années 1970 par les membres du groupe chrétien évangélique Fraternidad Teológica Latinoamericana (ou FTL, son acronyme espagnol) pour décrire une compréhension de la mission chrétienne qui englobe à la fois l’évangélisation et la responsabilité sociale. Depuis le Congrès de Lausanne en 1974, la mission intégrale a influencé un nombre important d’évangéliques dans le monde entier.

Bases bibliques


Les bases bibliques de la Mission Intégrale sont nombreuses, on peut bien sûr citer Jacques (chapitre 5, versets 1 à 6, surtout) ou Luc.

Critiques

Beaucoup de théologiens critiquent la Mission Intégrale, à cause d’une herméneutique défaillante. L’herméneutique est la science de l’interprétation des textes religieux.

Liste de théologiens ou pasteurs adeptes de la Mission Intégrale :
– René Padilla (né en Equateur)
– Orlando Costas
– Justo L. González
– Robinson Cavalcanti
– Ricardo Gondim
– Carlinhos Veiga
– Carlos Queiroz (Brésilien) – voir l’une de ses vidéos

Le 18 avril 2022. Par Xavier Gruffat. Sources : Wikipedia.org, Livre en portugais Missão Integral, de C. René Padilla.

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 18.04.2022

Publicité