Publicité

THEOLOGIE – Qu’est-ce que la théologie du Process ? Critique calviniste

La théologie du Process se caractérise, entre autres, par l’importance qu’elle accorde au thème de la création. Cette théologie moderne américaine du 20ème siècle avec un “Dieu ami” essaye notamment de répondre à la question de savoir pourquoi Dieu autorise la souffrance humaine, sachant que Dieu est bon. Cette théologie met Dieu presque au même niveau que l’homme, car c’est un Dieu de relation qui apprend avec les êtres humaines où Dieu n’est pas Créateur de l’Univers. Un livre ou film “La Cabane”, à grand succès commercial, se base sur cette théologie.

Théologie du Process

Pour cette théologie Dieu existe et le mal existe aussi. Mais Dieu n’a pas de pouvoir pour influencer le mal sur Terre. Dieu est bon mais n’a pas de pouvoir souverain sur les personnes. Par contre Il a un pouvoir d’influence. Dieu n’a pas créé le monde, mais vit en même temps que le monde. Ces théologiens nient la doctrine de la création du monde ex nihilo, c’est-à-dire à partir de rien.

Panenthéiste

La théologie du Process est panenthéiste. Le panenthéisme est un système de croyance qui postule que le divin existe et interpénètre toutes les parties de la nature, mais que, dans le même temps, il se déploie au-delà d’elle, comme l’explique le site Wikipedia.org en français. Par exemple Dieu est présent partout, dans les êtres humains ou même les objets et Dieu entre en relation avec tout le monde et tous les objets. On distingue le panenthéisme du panthéisme qui tient que le divin est tout entier dans l’univers, sans lui être ni extérieur, ni supérieur.

Forte critique calviniste

Pour le théologien calviniste brésilien Marcos Granconato cette théologie est une invention humaine et n’est pas biblique. Il pense que les théologiens du Process se basent peu sur La Bible. Le problème est que cette théologie nie un Dieu transcendant, hors la majorité des Chrétiens pensent que Dieu est en dehors de la Création, car c’est Lui qui a créé l’Univers. Un autre aspect critique avec cette théologie est que l’homme a des pouvoirs (ex. pouvoir tuer ou sauver quelqu’un) que Dieu n’a pas. De plus, dans la théologie du Process la prière n’a plus vraiment de pouvoir, comme Dieu a des pouvoirs limités. Pour le pasteur Granconato de Sao Paulo (Brésil), les personnes qui suivent la théologie du Process ne sont plus des Chrétiens.


Il est évident que nous Calvinistes croyons fortement à la Souveraineté absolue de Dieu. La théologie du Process n’est pas une théologie qui nous intéresse même si elle a le mérite de poser certaines bonnes questions. Pour nous Calvinistes, nous préférons laisser certains mystères de Dieu, ici sur la souffrance humaine (lire aussi livre de Job).

Pour aller plus loin, PDF


Le 24 décembre 2021. Par Xavier Gruffat. Sources : programme brésilien Vejam Só!, datant de juin 2021. Interview avec le pasteur calviniste Marcos Granconato, Wikipedia.org

Est-ce que cet article ou dossier était utile ?

Observação da redação: este artigo foi modificado em 24.12.2021

Publicité