Category Archives: NEWS

EXCLUSIF – Restaurant, priez en public et gagnez 15% de rabais !

640x360xoracao-com-descontopriere-discountWINSTON-SALEM Dans un restaurant de Caroline du Nord (Etats-Unis), les clients qui font une prière en public avant de manger peuvent profiter de 15% de rabais (photo). Cette inform640x360xoracao-com-descontoation fait actuellement le buzz sur Internet.
Le restaurant, appelé Mary’s Gourmet Diner, est locali640x360xoracao-com-descontosé à Winston-Salem, ville célèbre pour abriter un hôpital de référence mondiale, le Wake Forest Baptist Medical Center. Signe de la religiosité évangélique de la ville, le terme baptiste étant inclus dans le nom de cet hôpital. On sait que les baptistes sont très nombreux aux Etats-Unis, Obama étant son plus célèbre représentent actuellement.

15% de rabais

Si un client prie en public dans ce restaurant, sa facture sera allégée de 15%. Ce n’est pas une promotion mais plus un geste de la propriétaire Mary Haglund. Cette dame âgée de 60 ans est très croyante et a affirmé : “Pour moi, chaque aliment est un cadeau du ciel…quand je vois quelqu’un dans un restaurant qui montre sa gratitude, cela touche mon coeur.”

Mme Haglund explique que personne ne devrait se sentir obligé à faire quelque chose en public si la personne n’a pas l’envie, elle ne croit pas que des clients feront cela juste pour la promotion. Elle est la fille d’un missionnaire évangélique ayant travaillé aux Philippines, pays dans lequel elle a vu beaucoup de misère. Probablement que la faim la touche plus que la moyenne des occidentaux et que c’est pour cela qu’elle accorde ce petit “cadeau de Dieu”.

Commentaire et analyse de Xavier Gruffat (éditeur de Romanvie.ch)

Les évangéliques sont très nombreux à travers le monde (voir plus d’informations à ce sujet) et ont des habitudes parfois différentes d’un pays ou d’un continent à l’autre. De ma propre expérience, beaucoup d’évangéliques européens et sud-américains (Brésil notamment) ne font pas ou plus la prière avant le repas, ni en public ni en privé (ou rarement). Cette coutume est plus fréquente chez les évangéliques américains ou sud-coréens.

En tant que diplômé MBA, je dois admettre que c’est une EXCELLENTE idée. On sait qu’en marketing, l’une des méthodes les plus importantes est la différenciation, ce qui engendre ensuite du story telling (les gens parlent de l’entreprise, ici le restaurant). Bref un site comme Romanvie.ch reprend l’information, comme de nombreux autres sites chrétiens à travers le monde (et Dieu sait qu’ils sont nombreux)…et le buzz est fait. En plus c’est un bon moyen d’évangélisation, le but de cette fille de missionnaire. Cela dit, je ne crois pas que cette dame âgée de 60 ans, fille de missionnaire (en général pas les plus capitalistes des Chrétiens), ait planifié cette action, c’est plus un coup du hasard, que dis-je, du destin.

Sources: Gospelprime, média évangélique brésilien. The Blaze, grand média américain chrétien. Le 6 août 2014.

Voir d’autres news sur  la foi chrétienne

Homicide à St-Gingolph (VS)

Homicide à St-Gingolph (VS)VALAISLe 22.07.2014, la police cantonale a procédé à la levée de corps d’un homme retrouvé sans vie dans son appartement. L’enquête a permis d’établir qu’il s’agit d’un homicide. L’auteur présumé a été placé en détention provisoire.
Le décès avait été signalé par la compagne de la victime. Dans un premier temps, elle a déclaré s’être absentée quelques jours puis, à son retour, avoir découvert le corps sans vie de son ami dans leur appartement.
Lors de l’enquête, cette Allemande de 64 ans a reconnu avoir tué son compagnon en le frappant à la tête avec un objet. Elle a précisé avoir commis ce geste le 05.07.2014 puis elle a quitté les lieux. A son retour, le 22.07.2014, elle a signalé le décès à la police cantonale. A l’heure actuelle, le mobile du crime reste indéterminé.

La victime est un ressortissant allemand âgé de 78 ans.

Le Ministère public a ouvert une instruction. L’auteur présumé a été placé en détention provisoire.

Communiqué de la police genevoise, le 04 août 2014.

Photo d’illustration : © Laurent Hamels – Fotolia.com

Plusieurs arrestations à Genève (2 août 2014)

Plusieurs arrestations à Genève (2 août 2014)Ivre, il vole une pancarte publicitaire.
Un homme né en 1985, originaire du Brésil, domicilié à Genève, a été appréhendé pour vol, recel, violation de domicile et consommation de stupéfiant.
Vendredi 1er août 2014, à 02h45, des gendarmes ont interpellé un homme en état d’ivresse qui quittait un stand des fêtes de Genève après y avoir volé une pancarte publicitaire. Le représentant de la société locatrice du stand a déposé plainte pour violation de domicile et vol.
Au poste, lors des contrôles, il est apparu que son téléphone portable était volé. Le prévenu a reconnu l’avoir acheté à un ami pour la somme de trois cents francs. Il a aussi expliqué avoir consommé, au cours de la journée précédente, de l’ecstasy. Un contrôle à l’éthylomètre a relevé un taux d’alcool dans l’haleine de 2,35 o/oo.
Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Sans papiers, avec 34 grammes de haschisch.

Un homme né en 1990, originaire d’Algérie, domicilié à Gaillard / France, a été appréhendé pour infractions à la Loi sur les stupéfiants ainsi qu’à la Loi sur les étrangers.

Vendredi 1er août 2014 vers 18h00, des gendarmes ont procédé au contrôle d’un individu qui cheminait rue Pierre-Fatio. L’homme, qui n’a pas été en mesure de présenter une pièce d’identité, a été emmené au poste de Rive pour des contrôles.

Lors de la fouille de sécurité, les agents ont découvert trois barrettes de haschisch pour un poids total de 34,4 grammes. La drogue a donc été saisie.

Lors de son audition, le prévenu a expliqué qu’il venait d’acheter cette drogue à un maghrébin au Jardin Anglais pour la somme de CHF 200.-. Il nie néanmoins s’adonner au trafic de stupéfiants mais reconnaît fumer régulièrement du haschisch. Il a encore expliqué vivre à Gaillard et n’avoir jamais possédé de pièce d’identité officielle.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Il se débarrasse de 57 pilules d’ecstasy.

Un homme, né en 1988, originaire de Sierra Léone, sans domicile fixe, a été appréhendé pour séjour illégal et détention de stupéfiants.

Samedi 2 août 2014, peu avant 10h, lors d’une patrouille à la rue Dr-Alfred-Vincent, des agents ont été interpellés par plusieurs piétons qui leur ont indiqué un début de bagarre entre deux individus. Alors qu’ils se rendaient vers les protagonistes, ces derniers se sont séparés. Au moment où ils ont décidé de les interpeller, l’un d’eux s’est arrêté derrière un véhicule en stationnement afin de se débarrasser d’un sachet contenant 57 pilules d’ecstasy.

Le contenant ayant été immédiatement saisi, l’homme a été emmené au poste. Durant son transport, il a expliqué que la drogue était pour sa consommation personnelle. Les contrôles ont permis de prouver que le prévenu se trouve en séjour illégal en Suisse.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Agressé et volé, il retrouve l’un des malandrins.

Un homme, né en 1989, originaire de Tunisie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour agression, brigandage, injures et infraction à la Loi sur les étrangers.

Samedi 2 août 2014 à 04h20, un homme se trouvait sur une terrasse d’un café de la rue De-Monthoux lorsqu’il a été pris à parti par trois individus. Lors de cette altercation, il a été légèrement blessé au bras gauche puis ses agresseurs ont rapidement quitté les lieux. Un peu plus tard, il a constaté le vol de CHF 1’400.- dans la poche de sa veste. Il a décidé de rechercher le trio. En arrivant à la rue de Berne, il a aperçu deux des agresseurs mais n’a réussi à en attraper qu’un.

Au même instant, des policiers en patrouille sont intervenus et ont arrêté le prévenu, lequel a été emmené au poste de Lancy-Onex. La victime s’y est aussi rendue afin de déposer plainte.

L’homme interpellé nie toute agression ou vol mais admet avoir injurié la victime. Il admet néanmoins avoir été interpellé par la police du canton de Vaud, le 28 juillet 2014, pour des vols de téléphones.

L’argent dérobé n’a pas été retrouvé.

Vu ce qui précède, l’intéressé a été mis à disposition du Ministère public.

Pour tout complément d’information :

GRANDJEAN Eric

Officier de Communication

 Tél. +41 (0)22 427 56 01

Mob. +41 (0)79 941 51 80

Communiqué de la police genevoise, le 02 août 2014.

Photo d’illustration : © Naty Strawberry – Fotolia.com

« The Big Bang Theory », vous connaissez ? La série « geek » à succès

MEDIA

The Big Bang Theory CBSNEW YORK – « The Big Bang Theory » est une série américaine diffusée par la grande chaîne de TV CBS, dont le propriétaire principal possède également en partie MTV ou encore la Paramount (studio qui a réalisé le film Titanic). Ce sitcom est tout simplement la série la plus regardée des Etats-Unis actuellement. Diffusée le jeudi soir sur la CBS, plus grande chaîne du monde avec les 2 autres networks américains ABC (du groupe Disney) et NBC, cette série humoristique « geek » a trouvé son public.

Série geek

Le terme « geek » est compliqué à expliquer et semble encore faire l’objet de controverses, mais on peut le résumer par autiste (dans le sens péjoratif et non médical), passionné, fan de technologie, intello ou encore allumé.

La Warner

En fait ce n’est pas la CBS qui produit la série mais la très célèbre Warner Bros, studio d’Hollywood qui développe de nombreuses séries américaines.

L’audience n’est plus ce qu’elle était

L’audience de « The Big Bang Theory » est de 20 millions de téléspectateurs par soir  en moyenne pour la dernière saison (la 7ème). Au passage, comparé à l’audience des novelas au Brésil de la TV Globo (4ème chaîne de TV au monde après les 3 networks américains) avec plus de 30 millions de téléspectateurs par soir, l’audience de « Big Bang » est relativement basse pour une population américaine de 315 millions d’habitants contre 200 millions au Brésil. Le câble, Youtube et la segmentation du marché américain sont passés par là, les 3 ou 4 grands networks (avec la Fox) ramassent presque les miettes, même si 20 millions restent très significatifs pour les annonceurs. Il y a quelques années des épisodes d’Urgence (Emergency Room) pouvaient atteindre plus de 30 millions de téléspectateurs. Mais revenons à cette série à grand succès.

L’Europe partagée

Cette série est diffusée en Europe notamment en Allemagne sur la grande chaîne privée ProSieben. Mais en France et en Suisse romande, la diffusion semble pour le moment réservée à quelques chaînes câblées comme Canal+ (séries), aucune grande télévision en libre accès comme RTS, TF1, M6 ou France Télévisions ne semble la programmer en 2014.

Les acteurs en veulent plus

Quand on est leader d’audience aux Etats-Unis, dans un pays avec un PIB si élevé, il est logique que les acteurs cherchent à se « gaver », c’est pourquoi avant de commencer la 8ème saison, ils réclament plus d’argent. Les 2 acteurs principaux sur les 5 que compose l’équipe, Galecki et Cuoco, aimeraient en effet gagner 1 million de $ par épisode, contre 325’000$ actuellement selon des estimations de certains médias. La saison 8 aurait dû commencer à être tournée le 31 juillet 2014, mais les acteurs n’ont pas repris le travail et sont entrés en négociation avec la Warner.

Par comparaison, on sait que les acteurs de Friends gagnaient jusqu’à 1 million de dollars par épisode pour la dernière saison (8ème) sur un network concurrent à la CBS, la NBC. C’était avant la montée en puissance du câble et surtout d’Internet (Youtube notamment).
Comme dans beaucoup de pays, un bon sitcom, série ou novela (Brésil et Mexique surtout) continue d’être un bon et peut-être l’unique moyen de garantir la place de leader d’audience et la porte vers de juteuses recettes publicitaires.

Vu le succès de cette série, il pourrait être intéressant que la RTS la programme. Avis aux intéressés.

Le 31 juillet 2014.  Par Xavier Gruffat. Sources : Foxnews, Le Monde, Wikipedia.org

Duo de voleurs sous les verrous

Duo de voleurs sous les verrousGENEVEDeux hommes, nés en 1962 et 1990, originaires respectivement d’Algérie et du Liban, sans domicile fixe, ont été appréhendés pour vol et pour infractions à la Loi sur les étrangers.
Mardi 29 juillet 2014, dans l’après-midi, la BAC a pris en filature les deux intéressés pendant plus d’une heure, dans le quartier des Pâquis. Ceux-ci semblaient “en chasse”, tous deux étant des voleurs d’habitude. La dernière arrestation en date du premier prévenu remonte au 18 juillet 2014, une fois de plus pour vol.
Très rapidement, près du monument Brunswick, les deux compères se sont assis aux côtés d’un touriste, lequel avait son sac posé à ses côtés. A la vue du comportement plus que suspect des deux compères, le touriste s’est levé et est parti, suivi par le duo. Après un parcours dans les Pâquis, les policiers ont vu le second prévenu entrer dans un hôtel de la place Cornavin pendant que le premier faisait le guet à l’extérieur. Après quelques minutes il en est ressorti les mains vides. Peu après, à la faveur d’un mouvement de foule, les deux voleurs ont été perdus.

Plus tard, les membres de la BAC ont appris qu’un vol de sac venait d’être commis par deux personnes devant un hôtel de la rue de Lausanne, situé à peu de distance de l’hôtel susmentionné. Sur place, les policiers ont pris contact avec le lésé, un chauffeur de bus. Il a expliqué avoir été distrait par un inconnu au moment où un second inconnu lui dérobait une sacoche contenant des cartes et un GPS. Sur les bandes vidéo de l’hôtel, les enquêteurs ont immédiatement reconnu le premier prévenu comme étant le détourneur d’attention et le second prévenu comme étant le voleur.

Dès ce moment, les policiers ont fait le tour du quartier des Pâquis et repéré les voleurs sur la terrasse d’un café. Ils ont été interpellés et les agents leur ont demandé où ils avaient dissimulés leur butin. Seul le GPS a pu être retrouvé.

Le duo a été emmené au poste. Le second prévenu reconnaît être l’auteur du vol, faire l’objet d’une interdiction d’entrée et vivre sans autorisation. Il met totalement hors de cause son acolyte. Ce dernier conteste toute infraction, mais reconnaît faire l’objet d’une interdiction d’entrée en Suisse.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

Communiqué de la police genevoise, le 30 juillet 2014.

Photo d’illustration : © Haykel EZZEDDINE – Fotolia.com

Mort suspecte à Vevey, appel à témoin

mainVEVEY – Lundi 21 juillet 2014, vers 14h00, un homme est décédé à Vevey, à la rue de la Byronne, mortellement atteint par une arme blanche. Le procureur de service a ouvert une instruction pénale. La Police cantonale vaudoise lance un appel à témoin.
Lundi 21 juillet 2014, vers 14h00, la Centrale d’engagement et de transmission (CET) était avisée, via le 117, de la présence d’un homme grièvement blessé à Vevey, à la rue de la Byronne. Rapidement sur les lieux, les secours ont tenté de prodiguer des soins à la victime mais en vain. L’homme, un Suisse de 32 ans, domicilié dans la région, est décédé peu après des suites de ses blessures.
Le procureur de service a été avisé des faits et s’est rendu sur place. Il a ouvert une instruction pénale et a confié les investigations aux inspecteurs de la Police de sûreté, en collaboration avec la Gendarmerie vaudoise.

Dans le cadre des recherches tendant à établir les circonstances précises de ce drame, notamment le lieu exact de l’agression, la Police cantonale vaudoise prie les éventuels témoins de bien vouloir contacter les enquêteurs de la division criminelle de la Police de sûreté, au numéro 021 644 44 44 ou le poste de police le plus proche.

Le signalement de la victime est le suivant :

un homme de 32 ans, 180 cm environ, cheveux noirs mi-longs ébouriffés, portait un bouc, était vêtu d’un jean foncé, gilet gris foncé, t-shirt foncé, portait des baskets noirs de marque Adidas, avec le logo en rose fluo.

Cette intervention a nécessité l’engagement d’une ambulance du CSU Riviera et du SMUR, des pompes funèbres, de nombreuses patrouilles de la Police Riviera et de la Gendarmerie vaudoise, de la brigade canine, des spécialistes de l’identité judiciaire et des inspecteurs de la Police de sûreté.

Suicide

Le 25 juillet la Police a publié un autre communiqué et estime qu”en l’état des recherches, l’instruction tend à démontrer que le décès du jeune homme survenu le 21 juillet 2014 à Vevey à la suite de coups de couteau est consécutif à un geste d’auto-agression.

Communiqué de la Police vaudoise, le 21 juillet 2014

Photo d’illustration: © Laurent Hamels – Fotolia.com